Clavier/souris sur Xbox : les règles se précisent.

Le support du clavier et de la souris sur Xbox One fait débat depuis des mois, entre ceux qui y sont farouchement opposés et les enthousiastes, Microsoft semble éclaircir (sans le vouloir officiellement) les points qui régirons l’utilisation des claviers/souris.

razer-turret-xbox

Toutes ces règles viennent d’une documentation de Razer qui évoque la compatibilité de son “Razer Chroma RGB” avec la console au X vert.

Concernant les jeux multijoueurs, on note que Microsoft encourage vivement de séparer les utilisateurs manettes de ceux utilisant le clavier/souris. Néanmoins, aucune obligation. Le scénario le plus probable résidera dans des matchmaking distincts selon le périphérique utilisé.

Selon Microsoft, dans le cas où ces deux types de joueurs se croisent, le développeur devra veiller au bon équilibre du gameplay.

xbox-mouse-keyboard-dev-rules

Tout comme pour les webcams, la totalité des souris USB supportées par Windows seront compatibles avec votre Xbox. Y compris la majorité des souris avec un dongle wi-fi.

Les équipes Xbox semblent avoir anticipé quelques comportements néfastes probables : ainsi l’utilisation de périphériques non-autorisés (en faisant croire à la console qu’il s’agit d’un contrôleur classique) pourront être détectés par les développeurs.

xbox-usb-mouse-support

xbox-mouse-features

Il faudra attendre encore quelques semaines avant de voir concrètement l’application de ces quelques règles. Vous sentez vous aussi les Age of Empire et autre Gears Tactics arriver sur Xbox ?

Source : Windows Central

 

 

PODCAST sur La conférence XBOX

Salut chère amis,

Ça fait longtemps que nous voulions vous proposer un podcast sur notre petite Xbox One. Avec la conférence de Microsoft pour l’E3 2018, c’était l’occasion pour nous de nous lancer dans l’aventure avec Orbital, CAJP, Darkfox, Twins et moi-même (Aiolia), nous avons pu nous adonner à cet exercice pour la première fois, j’en profite pour passer un p’tit coucou à NobleSwan qui n’a malheureusement pas pu participer.

Au programme de ce premier Podcast, nous avons décidé de vous parler de la présentation de Halo Infinite, Ori And The Will Of The Wisps, Crackdown 3, Forza Horizon 4, Battletoads, des 3 Gears annoncés, de la création et du rachat de studios, du Game Pass, des jeux japonais ainsi que de Sekiro Shadows Die Twice pour finir sur l’avis de chacun sur cette conférence Xbox. Vous avez donc deux choix qui s’offrent à vous, la vidéo Youtube agrémenté des vidéos de chaque jeux abordés ou via SoundCloud.

Bonne écoute et visionnage à tous !

Que va faire Microsoft de ses nouveaux studios?

microsoft studios

Parmi toutes les critiques récurrentes adressées à Microsoft ces derniers temps, celle qui inquiétait le plus les fans de la marque était le faible nombre de studios First Party que possédait le constructeur. Heureusement, la firme de Redmond semble bien décidée à gommer cette inquiétude, mais quels vont être les répercussions de ces acquisitions? 

5 nouveaux studios! Le chiffre est impressionnant tant on est habitué aux annonces d’acquisitions de studios faites au compte goutte dans l’industrie. En l’espace de quelques minutes, Phil Spencer a officialisé le fait qu’ils avaient multiplié par deux leur nombre de studios interne, ce qui ouvre de nombreuses perspectives pour l’avenir.

Analysons un peu ces acquisitions pour essayer de comprendre où veut aller Microsoft avec cette nouvelle force de frappe.

Undead_Labs_logo

Commençons par le studio qui a sans doute provoqué le moins d’enthousiasme, et pourtant, cet achat est loin d’être illogique. Fondé en 2009 par Jeff Strain, l’un des 3 co-fondateurs d’ArenaNet (GuildWars), Undead Labs a, comme son nom l’indique, été créé avec l’ambition de faire des jeux de zombies. C’est ainsi que State of Decay est né en 2013, fort d’un partenariat avec Microsoft courant sur 10 ans et comprenant plusieurs jeux.

Il est difficile d’imaginer ce modeste studio de 75 personnes basé à Seattle, travailler sur autre chose que la licence State of Decay. Il est plus que probable qu’en attendant un hypothétique troisième épisode, son rôle soit essentiellement d’apporter régulièrement du contenu au second opus pour le faire vivre via notamment le Xbox Game Pass. D’ailleurs, les déclarations de Jeff Strain relayées par Xbox Wire vont dans ce sens:

“Nous avons été ravis de l’accueil des fans et nous nous réjouissons de continuer à soutenir et à améliorer State of Decay 2.

Cette acquisition témoigne de l’engagement de Microsoft et d’Undead Labs à développer la franchise State of Decay”

compulsion games logo

Lui aussi créé en 2009, par Guillaume Provost, un ancien d’Arkane Studio (Dishonored), et basé à Montréal est composé d’une petite équipe de 40 personnes. Ce qui distingue les deux seules jeux du studio c’est une touche visuelle totalement atypique. Avec ce studio, Microsoft récupère donc les deux licences que we happy fewsont Contrast et We Happy Few (lequel sortira quand même sur PS4), mais surtout, intègre une équipe talentueuse capable de faire des jeux avec une ambiance unique. Il y a fort à parier que le rôle du studio sera donc d’apporter un peu de fraicheur au portfolio de Microsoft. explique d’ailleurs quelles sont les ambitions du studio et ce qu’il attend de cette nouvelle relation avec le géant de Redmond:

“Microsoft Studio a pour ambition de proposer de nouvelles expériences aux joueurs. C’est pourquoi nous sommes ravis de rejoindre l’équipe et d’avoir la liberté et les ressources nécéssaires pour concrétiser des idées et des univers plus ambitieux. Plus important encore, nous voulons vraiment montrer qu’il y a de la place pour un petit studio et une créativité hors norme dans le grand monde Xbox.”

the initiative logo.jpg

La seule des 5 entités à ne pas être le résultat d’un rachat, The Initiative est un tout nouveau studio créé à Santa Monica en Californie. A sa tête, Darrell Gallagher connu pour être l’homme à l’origine du reboot de la franchise Tomb Raider.

Il y a fort à parier que le rôle du studio sera de proposer des expériences narratives à grand spectacle puisque Phil Spencer à parlé d’un studio qui fera des jeux AAA “de classe mondiale”. Darrell, de son côté n’hésite pas à exprimer sa “passion pour les histoires, la création de nouveaux univers et l’exploration créative.” Il va même plus loin en expliquant que le studio sera libre de travailler comme bon lui semble tout en bénéficiant des ressources de Microsoft.

“Les bases de travail mises en place pour The Initiative sont uniques. Nous disposons de toute la liberté d’un studio indépendant pour travailler, explorer et expérimenter dans l’optique de proposer quelque chose d’ambitieux et de différent, et tout cela avec le soutien de l’une des plus grosses entreprises du monde.”

logo_4_RGB

Sans doutes l’acquisition la plus logique et la plus attendu des fans Xbox. Créé en 2009 (décidément), ce studio formé par d’anciens de Codemasters (Collin McRae: Dirt) et de Bizarre Creations (Project Gotham Racing) n’a toujours œuvré que sur la franchise Forza Horizon, en partenariat avec Turn10.

En début d’année dernière, épaulé par Microsoft, Playground Games annonçait créer un second studio qui porterait le même nom. Alors que le premier continuerait de travailler sur la série Forza Horizon, cette nouvelle équipe se mettrait à la tâche  sur un action-rpg en monde ouvert.

Selon des rumeurs insistantes, ce mystérieux jeu ne serait autre que Fable 4, mais rien n’a été confirmé pour l’heure. Avec ce rachat, ce n’est donc pas un mais deux studios dont Microsoft a fait l’acquisition, occupant ainsi les créneaux du jeu de course arcade et de l’action-rpg.

FH4

 

Ninja-Theory logo

A n’en pas douter l’un des moments fort de la conférence de Microsoft. L’annonce que personne n’avait vu venir et qui démontre à quel point la firme de Redmond veut investir dans les jeux solo narratif.

Conscient que cette annonce peut décevoir les joueurs PS4, le studio à tenu à expliquer pourquoi ils ont décidés de rejoindre le constructeur américain. Pour faire simple, le studio est constamment sur la corde raide et le moindre faux pas peut lui être fatal. Pour pouvoir sortir Hellblade, ils n’ont pu mettre que 20 développeurs dessus sur la centaine que compte l’équipe, les autres œuvrant à faire survivre le studio avec des projets comme Disney Infinite 3.0.

hellbladeLe studio veut donc pouvoir travailleur sur les projets qui lui tiennent à cœur sans avoir à morceler son effectif pour s’occuper de projets “alimentaire” en parallèle.

Pour ce faire ils ont obtenus de Microsoft totale carte blanche sur leurs projets. L’avantage pour eux étant qu’outre cette liberté créative, ils pourront bénéficier de budgets plus conséquents et des ressources techniques et marketing du géant américain.

Quand on regarde Hellblade et qu’on voit ce que Ninja Theory à pu faire avec des ressources limités, (un cinquième des effectifs du studio et 10 millions de dollars, marketing compris), il y a de quoi être confiant.

Microsoft récupère donc la licence Hellblade et un studio qui a montré ce qu’il savait faire dans le domaine des jeux d’actions avec des titres comme DMC Devil May Cry, Ensalved ou encore Heavenly Sword. Microsoft va t’il enfin avoir son “God Of War like”? C’est à Ninja Theory de le décider.

 

 

S’il y a bien une constante que l’on voit au travers de ces déclarations c’est “le choix laissé aux développeurs”. Undead Labs à été créé pour faire des jeux de Zombies et c’est ce qu’ils vont faire, Playground Games voulait faire autre chose que du jeu de course et Microsoft les à aider à mettre sur pied un nouveau studio pour réaliser leurs désirs, The Initiative, Compulsion Games et Ninja Theory semblent avoir carte blanche.

Tout ceci est très prometteur, laisser la partie créative aux créateurs, Phil Spencer ne pouvait pas mieux œuvrer pour la branche Xbox et pour le jeu vidéo en générale, d’ailleurs, lors du dernier Inside Xbox, le “Xboss” a déclaré rester attentif à comment élargir leur offre First Party. Doit-on s’attendre à d’autres rachats ou créations de studios à l’avenir? Ce n’est pas inenvisageable visiblement.

Bohemia tease une annonce Inside Xbox le 11 juin

teasing bohemia

Rumeurs, fuites, teasing…la période pré-E3 est l’occasion de faire monter l’excitation en attendant le déluge d’annonces découlant du show le plus attendu de l’année par les gamers.

Le teasing du jour nous vient de Bohemia interactive, connu pour la série Arma et l’arlésienne DayZ, qui tease tout simplement une annonce concernant la console américaine. C’est en effet sur la chaine Mixer de l’éditeur que l’on découvre une vidéo de quelques secondes en plan fixe. On y voit des armes et une tomate posées sur un journal dont le gros titre est “ATOM BOMB HIT EU” signifiant qu’une bombe atomique a explosée en Europe, le tout faiblement éclairé à la lumière d’étincelles sporadiques.

Le plus intéressant étant que sur la table on peut y lire une inscription gravée au couteau:

“11 June 2018 Inside Xbox”

De quoi peut il bien s’agir? aurons nous droit à la date de la version Xbox One de DayZ ou devons nous nous attendre à l’annonce d’un nouveau jeu, lui aussi dans un univers post apocalyptique? Rendez vous le 11 juin pour avoir le fin mot de cette histoire.

 

 

La VR débarque début 2019 sur Xbox?

 

the-first-xbox-one-x-commercial-696x464

Lors de sa conférence E3 de juin 2016, Microsoft annonçait son “Project Scorpio” et la philosophie derrière le “monster”. Un petit mot avait alors été glissé concernant la réalité virtuelle (VR) sur cette nouvelle Xbox. Elle fût décrite comme possible, sans aucune concessions grâce à la puissance disponible.

Un an plus tard, pendant l’édition 2017 du salon de Los Angeles, le “Project Scorpio” devint officiellement la Xbox One X.

La partie technique a été largement couverte quelques mois auparavant par DigitalFoundry, et Microsoft s’attelait (pendant l’E3 ou la Gamescom) à démontrer les bienfaits d’une telle puissance sur les jeux Xbox.

Un grand absent ? la VR.

La Réalité Virtuelle n’est pas citée une seule fois pendant les plus de 90 minutes de show E3 en 2017. La corrélation entre un marché qui peine a décoller et le silence de Microsoft sur le sujet fait rapidement sens.

Mais le projet ne semble pas pour autant avoir été mis au placard. On sait que Microsoft travaille sur la VR avec ses partenaires pour l’univers de Windows depuis plusieurs mois avec les casques de réalité mixte. Mais quid de la Xbox ?

win10_mr_headsets

Le 5 juin dernier sur BFM Business, Christophe Dissaux (vice-président) de la société française 3DRudder, en a peut-être trop dit…

Selon lui, Sony et Microsoft ont bien signés avec 3DRudder. L’entreprise fabrique une “manette” permettant d’utiliser ses pieds pour gérer les déplacements sur un jeu VR (entre autre).

La commercialisation de l’accessoire à destination de la Playstation interviendrait en septembre prochain pour 119€.

 

A la question de savoir quand est-ce que l’accord avec Microsoft sera effectif, l’homme “pense” savoir que le début de l’année 2019 sera le moment choisi par Xbox.

Il précise être aussi très fier de la compatibilité de son dispositif avec le récemment annoncé Xbox Adaptive Controler à destination du plus grand nombre.

Pour voir l’interview c’est par ici : “What’s Up New York: 3DRudder révolutionne la réalité virtuelle – 05/06”

Peut-être une réaction imminente de Microsoft dimanche à 22h ?