La Xbox One X et les développeurs, un amour naissant?

Rappelez-vous il y a un petit peu plus d’an lors de l’E3 2016, Phil Spencer avait présenté pour la première fois, la prochaine marche de la famille Xbox sous le nom de code Project Scorpio, une console vendue comme la plus puissante jamais créée avec 6 Teraflop sous le capot, nous avions eu le droit à un trailer avec différents intervenants de la scène vidéoludique.

Il y a quelques mois que nous avons pu en apprendre bien plus sur la bête ou devrais-je dire le monstre, si je reprends les dires de Phil Spencer, Microsoft ayant confié l’analyse du Project Scorpio au très respecté Digital Foundry. Je vous épargne les différents sujets que nous avons abordés en large et en travers via 3 articles complets. (Le CPU et le HDD GPU et Mémoire Système Gestion de l’énergie & refroidissement)

On revient donc plus en avant dans le temps avec comme point de chute l’E3 2017 et plus précisément la conférence Xbox qui nous a apporté les derniers éléments de réponse que nous attendions tous avec la cage contenant le « monstre » dont la taille impressionne par son petit volume (plus petite qu’une One S), son prix de 500€ (je vous épargne le prix psychologique), son nom définitif Xbox One X (adieu Scorpio) et enfin la date de libération de la bête fixé au 7 novembre 2017.

Cela étant fait, les développeurs ont pu enfin parler plus librement de la Xbox One X et il faut dire qu’ils sont dans la grosse majorité, très emballé par cette dernière ce qui nous mène au sujet de cet article, leur impression :

 

Bob Roberts – Middle-earth: Shadow of War : C’est une box d’une puissance démente. Ce sera la version la plus jolie du jeu. Les devkits chargent beaucoup plus vite. En développement c’est très agréable de pouvoir charger en quelques secondes un monde immense pour travailler plus rapidement. Les joueurs auront également des temps de chargement plus rapide, je pense que l’une des bonnes choses sur cette génération, c’est que nous avons énormément de mémoire, mais dans beaucoup de jeux auxquels j’ai joué, les temps de chargement sont plus long que court. C’est agréable de pouvoir pousser ce côté de la technologie.

 

 

Paul Bettner – Super Lucky’s Tale : Du point de vue d’un développeur, elle est la console la plus « developer-friendly » avec laquelle nous avons déjà travaillé … Pas juste parce que le matériel est super puissant, ce qu’il est. Je ne comprends pas comment ils ont … C’est comme un PC haut de gamme entassé dans cette minuscule petite boîte.

 

 

Enric Alvarez – Raiders of the Broken Planet : Nous ne pourrions pas être plus heureux de supporter cette puissante et excitante nouvelle console de Microsoft. Ils ont été d’un grand soutien pendant le développement du jeu et nous voulons tirer le meilleur parti de leur nouvelle technologie. Voir le jeu sur un téléviseur 4K va littéralement vous couper le souffle. Ça a été vraiment génial de travailler avec cette nouvelle console. C’est une bête.

 

 

Jonathan Rogers – Path of Exile : Apporter un jeu PC sur Xbox, Microsoft l’a rendu très facile grâce aux … En termes d’outils. Donc il faut juste rendre le gameplay, bon. Et surtout sur Xbox One X, deux heures après avoir reçu le devkit, le jeu tournait déjà en 4K/60fps. Cette chose est très puissante. C’était si simple. Je pense que nous nous attendions à un peu plus de temps que ça, mais non, c’était très facile.

 

 

Jesse Rapczak – ARK: Survival Evolved : La Xbox One X est géniale. À partir du devkit tout est tellement plus facile à développer. peu importe la façon, c’est plus rapide, en particulier pour nos développeurs, il est plus facile de travailler. En termes de puissance, c’est tout simplement phénoménal, c’est cher mais lorsque vous pensez au prix d’un PC semblable, ce n’est pas déraisonnable pour moi.

Si vous pensez, ça équivaut à une GTX 1070 ? peut-être et la Xbox One X possède 12 Go de mémoire GDDR5. elle est comme un PC assez haut de gamme avec beaucoup moins de frais en raison du système d’exploitation. Donc, je dirais qu’elle équivaut à un PC 16 Go 1070, et c’est une très bonne affaire pour 499 $.

 

 

Sur Neogaf – Titanfall 2 : Quand c’est arrivé sur X1X, il tournait la plupart du temps à une résolution supérieure à la 4K et quand vous la réduisez à n’importe quelle résolution que la One X peut sortir. C’est vraiment glorieux sur un appareil 4K. Cette citation va me hanter, j’en suis sûr, mais il y a un temps pour les jeux de guerre, la dernière fois j’ai testé jusqu’où irait le rendu … il est arrivé à environ 3200p (6 K) en interne. Le rendu de la résolution en interne est dicté par la charge du GPU, donc, évidemment, il n’existe aucune garantie quant à la résolution particulière qu’il en résultera, mais essentiellement, nous utilisons 100% GPU en tout temps..

 

 

Gareth Wilson – Crackdown 3 : Nous avons vraiment de la chance, le jeu a toujours était prévu sur PC et Xbox One, et nous allions proposer le cross play PC Xbox One. Donc quand la Scorpio ou One X, comme on la connaît maintenant a commencé à être une réalité, nous étions là « Bon, c’est juste une nouvelle plateforme, vraiment ». Et pour être honnête, les outils de développement que nous avons obtenu étaient géniaux. Ils nous ont permis tout de suite d’y mettre en 4K. C’est une bête, en faites, cette machine. C’est tellement plus rapide que le PS4 Pro. Confortablement plus rapide, en particulier en termes de fonctionnement 4K. Il ne fait aucun doute que c’est plus puissant, la question sera de savoir si les tiers utiliseront toute cette puissance ou non.

Il paraît clair, que les développeurs sont enthousiastes à propos de la Xbox One X, tout semble bien plus simple qu’avec la Xbox One, Microsoft ayant bossé sur la facilité d’utilisation de ses outils. Peu importe la taille du projet, le résultat se fait ressentir très rapidement avec une 4K qui semble être atteinte très facilement et c’est bien là le problème, pourquoi les développeurs tiers se donneraient-ils tous la peine d’optimiser leur jeu sur une plateforme particulière, s’il leur suffit juste de copier/coller les lignes de code ? Nous avons déjà vu le résultat avec une Xbox One plus faible qu’une PS4, les développeurs se contentant de fournir un travail minimum avec uniquement une résolution plus ou moins haute sur PS4.

C’est bien là que le plus gros du chantier se trouve pour Microsoft, faire en sorte qu’avec les outils fournis, les développeurs tiers se donnent la peine de proposer la meilleure version possible de leur jeu sur un support comme la Xbox One X. Le rapprochement de la branche Xbox avec le PC, initié depuis quelques années est peut-être la solution.


Une réflexion sur “La Xbox One X et les développeurs, un amour naissant?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s