Xbox One X et résolution 4K native : La vérité des benchmarks.

Xbox One X et résolution 4K native : La vérité des benchmarks.

Pour débuter cet article, et comme le souligne très justement Digital Foundry (qui a mené ces différents benchmarks), Microsoft a peut-être commis une erreur lors de son E3. Celle d’avoir permis au doute de s’installer. Ce doute qui fait croire a certains irréductibles sceptiques que la « true 4K » vantée par Microsoft pour sa Xbox One X ne serait pas véritablement au rendez-vous.

xbox-scorpio-specs-prix-date

Qu’en est-il vraiment ?

Si les éloges des développeurs sont légions, entre un Respawn Studio qui affirme que Titanfall 2 touche les 6K natifs ou les développeurs d’Ark qui font le parallèle avec un PC à base de 1070 GTX et 16Go de RAM en parlant de la dernière née de la gamme Xbox, il reste néanmoins d’autres cas moins sexy. Ce genre de cas, automatiquement “plus vendeur”, et que certains joueurs et autres sites internet amoureux du clic retiennent plus aisément : l’absence de 4k native pour Assassin’s Creed Origins ou encore Anthem, finissant à eux seuls d’enterrer l’ex-Project Scorpio.  

Avant de rentrer plus en détails, il faut avoir à l’esprit plusieurs éléments que certains ont sciemment omis. Ces détails définissent le contexte des benchmarks réalisés.

          Les chiffres sont vieux de plusieurs mois (comprenez que beaucoup de choses ont évolué depuis, notamment en terme de XDK)

          Les résultats ont été obtenus avec des portages brutes sans travail d’optimisation.

          Les tests ont été réalisés sur des kits de développement de la Xbox One X non-finalisés avec des fonctionnalités totalement absentes ou non-optimisées (comme la gestion logicielle de l’ESRAM)

          Les chiffres qui étayent les tests de DF ne sont pas fournis par Microsoft. Il s’agit de données venant de contacts du site (développeurs), données qu’ils ont eux-mêmes vérifié avant publication.

 

tableau DF liste jeu
Certaines lettres sont associées à des jeux où la marge d’erreur est faible, les autres sont plus mystérieux…

 

 

Un des objectifs lors de la conception de la Xbox One X était de pouvoir fournir des rendus en 4K natif pour tous les jeux tournant en 1080p sur Xbox One. L’objectif (selon DF) s’est même étendu aux titres 900p après coup.

Est-ce réussi ? Pour les jeux bénéficiant à l’heure actuelle d’une résolution 1080p oui, de manière très claire d’ailleurs. Ces jeux se permettent même le luxe d’améliorer leurs performances globales (framerate en hausse, temps de rendu de l’image réduit, diminution de la charge GPU…)

Les titres dans une résolution 900p ? Là aussi le pari est gagné mais au prix de quelques pertes de performance légères, toujours dans un scénario où aucune optimisation n’a été faite.

Prenons quelques exemples concret :  

         L’exemple du jeu en 900p : Recore (title A) 

bae04d2b-7056-4302-9809-e9008b21b319

Une fois poussé en 4K natif (par un simple portage rappelons-le) le titre verrait son framerate passer de 45,5 images par secondes à 43,5. On constate aussi une perte d’une milliseconde sur le temps de rendu (de 21 à 22) ainsi qu’une charge GPU en hausse (69,1% contre 66,1 sur One classique) 

Une optimisation de la part du développeur (même minime) pourrait corriger ce genre de petite baisse de régime. Enfin, les titres en 900p d’envergure, plus gourmand en ressources, eux, rencontreront plus de difficultés sans un travail d’optimisation du développeur. Nous y reviendrons juste après le jeu de The Coalition…

  L’exemple du jeu en 1080p :  Gears of War 4 (title C)

gears-4-1

L’exemple du dernier né de la saga Gears est assez « fascinant » de l’aveu même de DigitalFoundry. Concrètement, toujours dans ce contexte de « portage bête et méchant » le jeu impressionne déjà par son rendu visuel. Et ce sans compter sur le patch que The Coalition prépare pour le titre. Le développeur va bien logiquement augmenter la résolution du titre en 2160p natif (résolution multipliée par 4) mais pas que… Ce patch (qui sera disponible le 7 novembre prochain) augmentera la résolution des textures, le nombre de polygones, la distances d’affichage (avec par exemple un filtrage anisotropic en x8 au lieu de x4) et améliorera le rendu des ombres dynamiques et des réflexions de lumière, le tout en garantissant cette fameuse 4k native. Le framerate, lui, restera solide et ne bougera pas. 

 L’exemple du jeu 900p d’envergure : Assassin’s Creed Origins (title D)

 2324ec96-3670-4d9f-b06f-756d8247687a

Si vous regardez les différents graphiques de mars/avril 2017, Assassin’s Creed Origins est probablement derrière la lettre D. C’est ce que pense DF à la vue des différents éléments en leur possession. Sur Xbox One classique, le jeu à monde ouvert tourne donc en 900p (résolution coutumière pour la série sur ce support). Si nous venions à porter tel quel le jeu sur une Xbox One X nous obtenons des éléments intéressants : le jeu tourne bien en 4k natif (Résolution multipliée par 6,5). Seule ombre au tableau le framerate qui passe à 22 images par secondes en 4k native contre environ 28fps en 900p.

On s’étonne un peu à l’écriture de cet article qu’une perte de 6fps en 4K natif pour un portage simple aurait influé a elle seule la décision de ne pas profiter de l’optimisation hardware permise avec la Xbox One X et donc de proposer, pour le moment, ce Assassin’s Creed, en monde ouvert, en 2K Checkerbording… mais soit.

 

L’exemple du jeu en 720p : Star Wars Battlefront (title H)

955090f6-ed88-420f-a645-d64d05bf4408

Dernière configuration type de portage simple, sans optimisation. Il s’agit du titre H dans le tableau. Comment se comporte Star Wars Battlefront premier du nom ? Et bien, même ici, le titre atteint les fameux 2160p nativement. Ce qui représente une multiplication par 9 de la résolution du jeu sans aucune optimisation, là encore ! Là où cela pêche de manière significatif cette fois est sur la chute du framerate passant de 60 à 38 images par seconde. Rien d’alarmant pour autant, car il serait toujours très jouable, mais pour un titre comme celui-ci où le 60 fps est le choix de l’éditeur, la concession est probablement trop forte.

xbox-one-x-1087x509 

A travers ces différents exemples, on constate assez facilement que la Xbox One X est tout à fait capable d’atteindre la promesse que Microsoft a formulé. Celle de la 4k native. Reste que Microsoft n’impose à aucun développeur d’adopter la règle qu’il s’est lui-même fixée. 

Pas d’obligation à choisir une résolution 4k native donc. Pas plus d’obligation sur la façon de procéder(résolution native, upscale, checkerboarding…) dans le cas où le développeur joue le jeu de la résolution 2160p.

Ainsi, il est tout à fait envisageable de voir des jeux garder volontairement une résolution full HD en 1080p. C’est d’ailleurs ce choix que les développeurs de Ark ont fait en préférant optimiser tous les autres aspects 


Gardez un jeu en 1080p, quels avantages cela amène-t-il ?


Les 3 graphiques qui vont suivre illustrent efficacement les améliorations que la puissance de la Xbox One X permet d’opérer sur des jeux restés en 1080p. Cela reste de la théorie. Bien évidemment les chances sont plus qu’infimes (voir inexistantes) pour qu’un Star Wars Battlefront se mette à tourner à 140 fps. Cela n’aurait pas de sens, mais c’est techniquement possible.

 

Perf jeux kit de dev

 Pour bien comprendre ce qu’il se passe :

 En bleu : les performances sur votre Xbox One actuelle. Avec sa base de 100, c’est l’élément central pour prendre conscience des gains de performance.

En rouge : le gain de puissance correspondant à la Xbox One X sans optimisation ou autres patchs. Au final, les résultats en rouge correspondent au « mode boost » décrit par Phil Spencer il y a quelques semaines.  

En vert : le jeu optimisé nativement pour la console. C’est-à-dire avec les derniers kits de développement datant de juillet 2017 (et incluant donc le code natif de la One X)

 Nb : Gardez en tête que nous sommes dans une configuration 1080p (pour les deux autres graphiques également). 

 fps kit de dev

Ce graphique illustre les gains en images par seconde selon les mêmes règles en termes de code couleur. Hormis Recore (title A), dont le moteur 3D Unity apprécie peu l’ESRAM, les boost des autres jeux sont significatifs et deviennent carrément massifs avec l’utilisation du code natif de la Xbox One X. (Nb : Sur la verticale il s’agit bien d’images par seconde)

render time DF jeux 

Enfin, sur celui-ci, on remarquera que les « render time » sont en nets améliorations.

Qu’est-ce que c’est ? Simplement, un « render time » se traduit par le temps que la console met à calculer et retranscrire l’image (textures, ombres, modélisation…), à différencier du temps de réponse propre aux dalles LCD ou OLED de vos téléviseurs, qui est une autre mesure indépendante des consoles.

Se mesurant en milliseconde, plus le chiffre est bas mieux c’est. Avec les derniers kits de développement certains jeux divisent par 3 ce fameux temps de rendu d’image ! 

 

Regardons à nouveau Recore (title A) qui passe de 20ms pour afficher son image à 5ms environ. Ce chiffre de 5ms est un élément intéressant. Le développeur peut, s’il le veut, rajouter des éléments visuels. Le « render time » ne sera donc plus de 5ms, mais s’il estime que 15 ou 20ms est honorable, il pourrait dès lors faire gagner à son jeu X détails visuels supplémentaires en tout genre. A condition qu’il se remette au travail évidemment en proposant un patch. 

 

Que nous disent ces 3 graphiques, quels objectifs ?

 Fournis par Microsoft et à destination des développeurs, ils illustrent en somme tout l’intérêt du nouveau GPU et de manière plus générale, met en lumière la considérable augmentation de performance dans tous les domaines notamment s’ils souhaitaient garder leurs jeux dans une résolution en 1080p.

 xbox-scorpio 12 GDDR5

 

–> Un peu plus haut, nous évoquions un mode boost décrit par Phil Spencer pour expliquer les résultats graphique bleu. Concrètement de quoi s’agit-il ?

Pour bien comprendre, une comparaison avec la PS4 Pro s’impose : si le mode boost de cette dernière est pour le moins anecdotique, celui de la Xbox One X devrait être bien plus probant. Digital Foundry décrit très bien cet état de fait : là où la console de Sony propose de « booster » de manière automatique les jeux PS4 (non-optimisés pour elle) en leur faisant gagner 5 à 10 images par seconde grâce à une fréquence d’horloge augmentée  (GPU : 911Mhz, CPU : 2.1Ghz) , la Xbox One X, elle, ira plus loin.

En plus de la fréquence d’horloge folle, pour le monde des consoles, du GPU  (1177 Mhz) et 2.3Ghz, plus classique, pour le CPU, elle utilisera 20 des ses 40 unités de calcul (contre 12 sur une Xbox One d’origine). Ces éléments permettent d’expliquer les résultats décrits sur les 3 graphiques précédents.

4editeurs20170612_074525_2_big

Vous avez donc pu le constater, celles et ceux qui vous disent que la Xbox One X ne sait pas faire du 2160p nativement sont dans l’erreur.

Elle a été designée dans le but de faire tourner, sans aucun problème, tous vos jeux 1080p ou 900p en 4K native. Même un jeu 720p gourmand comme Star Wars Battlefront atteint la résolution promise.

Si la Xbox One X arrive à ce tour de force sur ce genre de titres à faible résolution, cela se fera au sacrifice de certaines conditions d’utilisation (framerate surtout) afin de les maintenir en 4k natif. Les boost de résolution ne sont plus de l’ordre du “simple” x4 (pour un titre 1080p), mais de x6,5 à x9 selon les cas !

Ainsi, si la priorité d’un développeur est le 60 fps (comme pour les Star Wars Battlefront d’EA) ou un rendu visuel extrêmement riche et jamais vu comme pour Anthem, il est alors normal qu’il passe par des astuces de programmation comme le 2k checkerboarding.

Traduction/vulgarisation, rédaction et correction par Darkfoxx et Twins.

Source : http://www.eurogamer.net/articles/digitalfoundry-2017-microsofts-xbox-one-x-benchmarks-revealed
4 jeux 360 de plus, jouables sur Xbox One

4 jeux 360 de plus, jouables sur Xbox One

Nouvelle fournée de jeux rétrocompatibles, et il y en a pour tous les goûts, du fps au jeu de baston en passant par de la réflexion et du rpg.


Costume Quest 2


Alors certes, Costume Quest 2 est sorti sur Xbox One, donc le voir rétrocompatible peut sembler présenter peu d’intérêt pour ceux qui ne l’ont pas encore acheté, mais ceux qui l’avaient pris sur 360 à l’époque pourront se réjouir de pouvoir y rejouer sans surcoût.

Costume Quest 2 est un jeu de rôle dans lequel Kronoculus, un dentiste visiblement très impliqué dans sa mission de rendre les dents des enfants plus saines, trouve un moyen de voyager dans le temps pour supprimer toutes les sucreries de l’histoire. Reynold et Wren, deux frères jumeaux, vont repartir dans le temps pour sauver halloween et les bonbons. Pour se faire, nos héros et ceux qui les accompagneront pourront porter des déguisements qui leur confèreront différentes capacités à utiliser au cours de l’aventure.


Frontlines: Fuel of War


On ne peut pas dire que le genre FPS ait manqué de représentants sur la précédente génération de consoles, le revers de la médaille c’est que certains titres vraiment sympathiques sont parfois passé totalement inaperçus.

Dans un futur proche, le monde se trouve dans une grave crise énergétique, ce qui ne tarde pas à déclencher une guerre opposant le bloc de l’Ouest (Europe/Etats Unis) au bloc de l’Est (Chine/Russie) pour tenter de prendre le contrôle des derniers gisements de pétrole. Se présentant comme un Battlefield like dont le but est de faire évoluer la ligne de front à l’avantage de son camp, Frontlines: Fuel of War proposait des parties intenses avec un multi permettant jusqu’à 32 joueurs de s’affronter sur une même map.

https://www.youtube.com/watch?v=QS02VR_AR6g


Quantum Conundrum


Décidément, Kim Swift aime les jeux de réflexion à la première personne. Cette jeune femme à déjà démontré ses talents de Game Designer avec le concept du génialissime Portal. Il n’est donc pas surprenant de retrouver une certaine ressemblance dans la construction de Quantum Conundrum.

Ce coup ci, nous incarnons un jeune garçon venu rendre visite à son oncle Qwadrangle, sympathique savant fou qui semble coincé dans une autre dimension. Nous devons donc le tirer de ce mauvais pas, traverser les pièces d’un manoir plein de dangers en résolvant des énigmes. Pour se faire, il nous sera possible de passer entre différentes dimensions, chacune influençant complètement la physique des objets nous entourant.


Virtua Fighter 2


Est il nécessaire de présenter la série Virtua Fighter? pionnière du versus fighting en 3D cette série à su marquer le monde des jeux vidéo de manière indélébile. Une série qui n’a jamais vraiment brillé par ses graphismes ni par l’abondance de son roaster mais plutôt par son gameplay très technique poussant le joueur à s’entrainer longtemps pour maitriser un personnage à fond plutôt que de proposer pléthores de combattants aux gameplays relativement similaires à l’instar d’autres jeux de combat.

Une recette qui semblait fonctionner à l’époque puisque Virtua Fighter 2 était, en son temps, l’un des jeux les plus populaires de la Saturn. Alors certes il y a plus fun aujourd’hui, mais on a là un morceau incontournable de l’histoire vidéo ludique.

Du nouveau pour Kingdom Hearts 3

Du nouveau pour Kingdom Hearts 3

Comme on pouvait s’y attendre, le D23 aura été l’occasion d’en apprendre un peu plus sur le prochain action-RPG de Square Enix, mélangeant les univers de Final Fantasy et de Disney.

C’est via un trailer qu’on découvre que l’univers de Toy Story sera de la partie. Il s’agira d’une histoire inédite, souhaitée par Pixar, se situant après Toy Story 2. Sora, Dingo et Donald viendront se joindre à woody et Buzz pour enquêter sur la disparition d’Andy et de plusieurs jouets. Leur périple partira de la chambre d’Andy pour les mener jusqu’au Galaxy Tox en passant par le jardin du jeune garçon.

Contrairement aux précédents jeux de la franchise, on ne sera pas limité à une équipe de 3, d’autres personnages pourront rejoindre Sora au cours de ses aventures.

Petite info à destination des fans: le vaisseau Gummi sera de retour.

Concernant les anciens opus de la série, à savoir Kingdom Hearts HD 1.5 et 2.5 ReMix ou Kingdom Hearts HD 2.8 Final Chapter, le directeur Tetsuya Nomura a déclaré ne pas être opposé à une sortie sur Xbox One, mais il pense que ce ne serait pas si attendu que ça en occident et qu’au japon les joueurs ne veulent tout simplement pas entendre parler de la console de Microsoft, ça semble donc compromis. Quoi qu’il en soit si quelque chose devait être fait dans ce sens, ce serait uniquement après l’achèvement de Kingdom Hearts 3.

Enfin on apprend que le jeu est confirmé pour le courant de l’année prochaine. Sachant qu’il avait été annoncé lors de l’E3 2013, le voir débarquer en 2018 fait qu’on pourra dire qu’il se sera fait attendre.

Super Street Fighter 4 enfin rétrocompatible

Super Street Fighter 4 enfin rétrocompatible

La série Street Fighter est synonyme de grande frustration pour les joueurs Xbox One, mais une petite consolation vient tout juste d’être annoncée en attendant le prochain jeu de combat de Capcom.

Privés d’Ultra Street Fighter 4 et évidemment de Street Fighter 5 qui est une exclusivité PS4 (en ce qui concerne les consoles), les joueurs Xbox One commençaient à se faire une raison quand l’espoir ressurgit avec l’annonce de la rétrocompatibilité de Street Fighter 4. Mais là encore ce fut une source de frustration pour beaucoup de joueurs car seule le Street Fighter 4 “de base” était rétrocompatible. Ceux qui avaient opté pour la version “super” (comme votre serviteur) rongeaient leur frein en attendant que leur tour vienne.

Bonne nouvelle, cette attente prend fin puisque Super Street Fighter 4 Arcade Edition vient enfin de rejoindre la liste des titres rétrocompatibles. Mais qu’en est il de ceux qui ont Super Street Fighter 4 sans le “arcade édition” dans le titre? me demanderez vous. Eh bien rassurez vous, ça marche également, il n’y a donc plus aucune raisons de ne pas se foutre gaiement sur la gueule entre potes.

Edith Finch arrive sur Xbox One

Edith Finch arrive sur Xbox One

Déjà disponible sur PC et PS4, What Remains of Edith Finch s’apprête à débarquer sur la console de Microsoft.

La famille Finch est maudite, du moins c’est ce dont étaient persuadés chaque membre avant de décéder les uns après les autres de manières troublantes, chaque décès renforçant ce sentiment auprès des membres survivants. A présent, la jeune Edith est la dernière descendante de cette famille, encore en vie. A 17 ans, elle revient dans la maison familiale qu’elle avait quitté plusieurs années auparavant, et entreprend d’enquêter sur l’histoire de sa famille affin de comprendre pourquoi elle est la dernière à être toujours de ce monde.

What Remains of Edith Finch se présente comme une succession d’histoires sur les membres de cette famille habitant l’état de Washington, chacune avec son propre univers et se terminant tragiquement. Ceux qui voudraient en savoir plus sur ce titre peuvent se rendre sur le site officiel du jeu.

Développé par Giant Sparrow et édité par Annapurna Interactive, What Remains of Edith Finch sera disponible sur Xbox One dés le 19 juillet pour une vingtaine d’euros.

2 nouveaux jeux rétrocompatibles

2 nouveaux jeux rétrocompatibles

Deux nouveaux jeux Xbox 360 viennent de rejoindre la liste des titres jouables sur Xbox One via la rétrocompatibilité.


Earth Defense Force : Insect Armageddon


Développé par Vicious Cycle Software et édité par D3 Publisher en 2011, Earth Defense Force : Insect Armageddon est un jeu d’action à la troisième personne qui vous met dans la peau de “Lightning Alpha”, leader de l’équipe de combattants d’élite connue sous le nom de “Strike Force Lightning”. Vous êtes envoyés dans la ville de New Detroit pour venir en soutient à l’équipe locale Earth Defense Force qui doit contenir une invasion extraterrestre utilisant des insectes terrestres  génétiquement créés par l’envahisseur.


F1 2014


Comme son nom l’indique, F1 2014 est un jeu de course de formule 1 basé sur la saison 2014 et propose ainsi les 19 circuits du championnat du monde de formule 1. Développé et édité par Codemasters via l’Ego Engine (moteur utilisé entre autre pour Race Driver Grid), c’est le sixième jeu de F1 créé par Codemasters.

 

Xbox One: Un nouveau jeu d’action AAA en préparation

microsoft_studios

Il y a quelques jours Aaron Greenberg responsable Marketing chez Xbox nous affirmait que beaucoup de “gros jeux” étaient en développement chez Microsoft Studios. Mais qu’il était trop tôt pour en parler. Même son de cloche chez Phil Spencer le Head of Xbox, qui a évoqué des choses “déjà signés” actuellement en chantier en avouant qu’il était en ce moment focalisé sur les titres exclusifs qui arriveront d’ici quelque temps.

Eh bien il semble qu’on commence tout doucement à en voir la couleur. Puisque sandor Roberts patron du site G3D recruteur spécialisé dans l’industrie du jeu vidéo basé aux UK, a laissé un nouvel indice sur Linkedin sur ce que nous prépare la firme de Redmond:

DCkw0XFXYAAWyDh

Sur l’annonce on peut clairement voir qu’un nouveau jeu d’action AAA pour console Microsoft est actuellement en développement et qu’ils recherchent un Senior VFX Artist. Le studio qui s’occupe du projet est visiblement basé aux UK. Le candidat devra avoir une solide expérience dans les jeux d’action/FPS.

Rappelons qu’il y a quelques jours ce même Sandor Roberts a laissé une autre offre d’empoi qui en dit long. Un jeu similaire à Horizon Zero Dawn est actuellement en préparation chez Microsoft :Screen-Shot-2017-06-17-at-11.41.26-PM

Plus qu’à attendre pour en savoir plus sur ces fameux jeux en développement. On devrait sans trop de doute en entendre parler dans le courant de l’année prochaine. Puisque tout semble être en développement depuis plusieurs mois déjà. L’E3 2018 ? En tout cas le rendez-vous est déjà pris !

Auteur: Noble Swan

Monster Hunter World se dévoile en vidéo

Monster Hunter World se dévoile en vidéo

1497346308-4587-artwork

Annoncé durant la conférence pré-E3 de Sony de cette année, Monster Hunter World refait parler de lui.

Capcom France vient de publier une vidéo de gameplay sous titrée en Français, de Monster Hunter World. Dans cette vidéo, qui présente une quête depuis son acceptation jusqu’à son accomplissement, le héros doit traquer un monstre qui pose visiblement pas mal de soucis à la commission en s’attaquant à plusieurs chasseurs depuis quelques temps, il incombe alors au joueur de traquer la créature et d’en venir à bout.

Pour accomplir cette tâche, notre personnage devra utiliser son environnement, et aura à disposition un équipement varié dont il devra tirer intelligemment parti pour arriver à son but, ce qui donne une dimension stratégique aux quêtes. Ainsi, le joueur pourra utiliser une fronde pour détourner l’attention  des créatures, ou utiliser différentes capes, chacune ayant ses avantages selon la situation, comme par exemple offrir une meilleur stabilité lors de l’utilisation d’armes à feu ou encore attirer l’attention sur soi. Il est donc primordiale de bien choisir son équipement avant de partir à l’aventure.

Cette vidéo est aussi l’occasion de constater que l’univers du jeu est vivant et que son écosystème est cohérent, vous verrez ainsi les créatures sauvages chasser, s’occuper de leurs petits et défendre leur territoire contre les prédateurs qui rôderaient un peu trop près d’eux.

Monster Hunter World sortira début 2018 sur PS4 et Xbox One, puis, un peu plus tard sur PC.

 

On pourra bientôt faire des cadeaux virtuels sur Xbox One

On pourra bientôt faire des cadeaux virtuels sur Xbox One

Vous voudriez offrir un jeu à un ami qui n’habite pas la même ville que vous? Faire un geste pour un anniversaire sans passer par la poste? Réjouissez vous, ce sera bientôt possible sur Xbox One.

Les utilisateurs de Steam sur PC, ont déjà la possibilités d’acheter un jeu pour l’offrir à un de leurs amis en passant par la plateforme de téléchargement. C’est, comme souvent, via Twitter, et plus précisément par l’intermédiaire de Mike Ybarra  qu’on apprend aujourd’hui que cette fonctionnalité devrait bientôt arriver sur Xbox One.

En effet, quand un utilisateur du célèbre réseau social pose directement la question, pour savoir s’il va falloir attendre longtemps avant de pouvoir offrir un achat fait sur le store à un ami, le vice président de la section gaming chez Microsoft, se contente d’une réponse sobre et courte mais qui ne souffre d’aucune ambiguïté: “c’est pas loin”.

Mine de rien, cette fonctionnalité semble plutôt attendue, et on espère que Microsoft continuera d’offrir toujours plus d’options à ses utilisateurs, avec, pourquoi pas, la possibilité un jour de revendre les jeux dématérialisés auxquels on ne joue plus?

mike ybarra

Microsoft tranche à nouveau dans ses effectifs.

rtr4avtb
Satya Nadella (PDG Microsoft)

Microsoft n’en finit pas avec ses réorganisations. En quatre ans, ce sont 34.000 employés de l’entreprise qui ont subit les différents changements de cap.

Après l’échec de la stratégie autour du rachat de Nokia qui a conduit à une restructuration forte en 2014, avec des milliers de licenciements ; après le désengagement du secteur mobile en 2016… Microsoft tranche une nouvelle fois dans ses effectifs.

Ni voyez pas une mauvaise santé financière, mais plutôt “des changements destinés à mieux servir ses clients et partenaires”.

3000 postes sont voués à une disparition certaine dans les équipes commerciales du groupe. Certains médias américains vont jusqu’à avancer le chiffre de 5000 suppressions.

Pourquoi les équipes commerciales?

Les modes de consommation de logiciels Microsoft ont énormément changés durant les 5 dernières années. La vente de produit à l’unité ou de licences ne fonctionne plus comme auparavant.

azure

Le système d’abonnement a pris le dessus. L’insolence des chiffres d’Office 365 en est un exemple criant. Le stratosphérique Azure en est un autre.

On sait la stratégie de Satya Nadella très portée sur le Cloud. On sait aussi que l’homme n’hésite pas à prendre des décisions difficiles comme celle d’aujourd’hui (pour la petite histoire l’homme est à l’origine de la revente de Nokia. Acquisition dont-on dit qu’il n’avait jamais vue d’un bon œil cette dernière, … à raison).

Son entreprise se recentrerait donc légèrement et assez logiquement sur la vente de services et de logiciels dans le cloud selon les médias américains. Et non, pas d’inquiétude, Xbox et Surface restent des points névralgiques du futur de l’entreprise.

Au 31 décembre 2016, le géant américain comptait dans ses rangs 120 849 Microsoftees (petit surnom, entre autre, qui est donné aux employés de Microsoft).