Microsoft et Amazon unissent leurs assistants vocaux

170830120922-alexa-cortana-540x304

Microsoft et Amazon sont fières de vous annoncer le mariage de leurs filles respectives. Cortana et Alexa vont s’unir d’ici la fin de l’année.

De manière simple et concrète, les utilisateurs d’Alexa vont pouvoir lancer Cortana et inversement. Le rapprochement a eu lieu en mai 2016 à l’initiative du patron d’Amazon, Jeff Bezos.


Quels avantages pour Amazon ?


Amazon-Alexa

L’entreprise au sourire va donner à Alexa l’accès au parc Windows 10 où Cortana a fait sa place nativement dans l’OS de Microsoft.

Au compteur, 145 millions d’utilisateurs actifs qui n’auront qu’à dire : « Cortana, lance Alexa » pour papoter avec elle (et inversement s’il s’agit d’une enceinte Echo abritant Alexa).

Pour rappel, Cortana profite aussi du parc de Xbox One. Sa disponibilité sur iOS et Android (en anglais uniquement pour l’heure) permettra à Alexa d’atteindre encore plus de monde. Cette dernière ayant, parmi tous les acteurs du marché, le plus grand nombre d’utilisateurs actifs.  

Autre point intéressant pour Amazon, l’accès à la suite Office. Grande force de Cortana qu’Alexa sera en mesure d’assimiler. La gestion d’Outlook et de son calendrier notamment ne devrait plus avoir de secrets pour elle.


Quels avantages pour Microsoft ?  


cortana-ios-iphone-android

Si on devait résumer l’avantage de cette union pour Microsoft, au-delà du nombre d’utilisateurs d’Alexa, on parlerait assurément d’objets connectés. Alexa est en effet très performante quand il s’agit d’interaction avec des objets connectés : du simple système d’éclairage en passant par la voiture ou votre aspirateur, elle sait (presque) tout faire, et donnera à sa nouvelle copine Cortana un accès a ce genre d’interaction.

Notons qu’Alexa utilise déjà (et cela s’accentuera avec cet accord) Bing, le moteur de recherche de Microsoft, pour trouver ce qu’on lui demande.


Mais alors pourquoi cette alliance ?


amazon-and-microsoft

Microsoft et Amazon viennent de sceller un partenariat que personne n’a vu venir, afin de lutter plus efficacement contre le Siri d’Apple et Google Assistant qui profitent respectivement du parc iOS et Android pour imposer leur logiciel vocal.

Une question reste en suspens : les utilisateurs de l’une ou l’autre solution vont-ils vraiment utiliser la formule magique ? « Alexa, demande à Cortana. Je veux savoir ce que j’ai de prévue demain » ou « Cortana, demande à Alexa… » Bref, vous comprenez l’idée. La demande est de facto plus longue, moins « naturelle ». Mais à croire les déclarations des deux entreprises de Seattle, cela devrait être temporaire. Avec le temps la « fusion » des deux entités se fera plus importante et transparente. En attendant : Vive les mariées !


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s