Le Xbox Game Pass s’apprête-t-il à changer l’industrie ?

Vous le savez peut-être déjà, mais Microsoft vient de faire une annonce fracassante sur le Xbox Game Pass. En effet, pour 9,99€ par mois vous avez accès à plus d’une centaine de jeux de la plus simple des manières, vous vous abonnez, vous téléchargez les jeux de votre choix avec pour seule limite l’espace libre sur votre disque dur et vous jouez sans aucune limite de temps.

Avec l’annonce que chaque nouveautés de Microsoft Studios seraient disponibles dès leur lancement dans les bacs, le service prend toute son ampleur et devient vraiment le Netflix du jeu vidéo.

[MAJ] : Les jeux Microsoft studios ne seront jamais effacés du Xbox Game Pass !

game pass 01


Mais qu’est ce que ça implique ?


 

Le Netflix du jeu vidéo ?

xbox-game-pass-1024x576Regardons du coté de Netflix, la plateforme étant une des bases qui ont amené Microsoft à créer le Xbox Game Pass. Avec un abonnement de 10,99€ vous accédez en streaming à tout le catalogue de série et de film sans aucune limite. Grâce à ses millions d’abonnés Netflix  investi dans des créations originales de plus en plus ambitieuses. vous comprendrez donc que le Xbox Game Pass peut aussi aider à la création de jeu original et exclusif chez Microsoft.

Phil Spencer obtient donc avec le Xbox Game Pass, un système de financement complémentaire au micro-transaction, DLC et autres Lootbox, d’ailleurs concernant ces derniers, rappelons que Phil Spencer trouve que certain ont du sens (ajout esthétique) tandis que d’autre non (les pay to win), Microsoft n’ayant jamais proposé de Pay To Win dans leur jeu multijoueur et avec la controverse de ces derniers, gageons qu’ils n’iront jamais sur ce terrain.

Avec 30 millions de Xbox One dans le monde en janvier 2018, Microsoft a un très gros coup à jouer.

La Mort des jeux en boite ?

micromania-5a2ff6f4e7e99C’est l’inquiétude qui prédomine concernant ce genre de service. Malgré un avantage économique indéniable pour nous les joueurs (finit les jeux à 45-70€, bonjour les jeux compris dans un abonnement à 9,99€ et ce même pour une nouveauté), certain voient d’un très mauvais œil ce genre de service puisqu’il met à mal un bien fondamental de notre société, la propriété. Effectivement, vous n’avez plus la main sur la possession d’un jeu ou non, il peut être enlevé du service, Microsoft se gardant le droit de supprimer un jeu du Game Pass, notons tout de même qu’aucun jeu Microsoft Studio ne sera effacé du service.

Concernant les versions boites d’un jeu, pas de panique, Microsoft continuera de proposer leur jeu en version boite afin de satisfaire le plus de joueur possible, notamment ceux qui attachent encore beaucoup d’importance à la possession, les jeux en boite ne sont donc pas près de disparaitre sur cette génération, mais l’inquiétude est légitime quant à la future génération de consoles.

Quel impact pour les jeux ?

telltale_games_logoLà aussi, c’est une inquiétude légitime. Comme on peut le voir avec Netflix sur les films qui ne dépassent pas l’heure et demie ou les séries avec des épisodes d’une vingtaine de minutes, le Xbox Game Pass peut avoir le même effet « pervers » sur nos jeux. Telltale Games par exemple propose un  profil économique parfait pour ce genre de service, entendez par là des jeux épisodiques d’une heure de gameplay environ, idéal pour fidéliser les joueurs à un service tel que le Game Pass, afin qu’il continuer d’accéder aux épisodes suivants.

Mais ce n’est pas tout, des jeux à service ou exclusivement multijoueur comme Sea Of Thieves peuvent aussi en profiter, attirant les joueurs curieux qui n’auraient peut-être pas lâché 70€ pour ce genre de jeu, ajoutez à cela des Micros-transactions ou des Lootbox pour accéder à du contenu esthétique et vous obtenez le financement parfait pour que Rare puissent continuer d’apporter des ajouts totalement gratuit pour tous, comme c’était le cas avec Halo 5 dont chaque Map multijoueurs a été ajouté gratuitement, grace au micro-transaction.

Mais et les triple A ?

aaaPhil Spencer avait déjà parlé du problème des triple A (jeu solo a gros budget) en prenant comme exemple des jeux comme Horizon Zero Dawn ou encore Zelda Breath Of The Wild, des titres à gros impact auprès des joueurs, mais dont l’impact financier était en perdition, la faute à des développements toujours plus gourmand en ressources et plus long, il faut donc vendre toujours plus pour qu’un studio rentre dans ses frais, la notoriété d’un jeu ne suffisant plus pour faire vendre assez.

Il y a plusieurs leviers à exercer, le premier étant de rendre toujours plus facile le développement sur plusieurs supports différents en même temps afin de réduire les coûts de production. La Xbox One X en est le parfait exemple puisqu’studio pourra développer son jeu très facilement sur One et PC avec le moins d’efforts possible.

Le deuxième étant de trouver d’autre financement, le financement participatif n’étant clairement pas un bon signale venant d’un constructeur, il faut trouver d’autres moyens. Les DLC, les Lootbox, comme les Micro-transaction sont des éléments de réponse, mais il est toujours plus difficile de demander à un joueur qui a déjà payé son jeu 70€ de repasser à la caisse, le Game Pass se pose donc comme une alternative importante dans le sens où les joueurs auront moins de mal à se faire plaisir sur une caisse à 5€, mais attention tout de même au piège du Pay To Win (Oui, il est dangereux) qui est justement le côté rédhibitoire des Micro-transaction et Lootbox. À notre avis c’est clairement un point à totalement éviter sous peine de déséquilibrer les rapports entre un joueur plus fortuné que l’autre, le jeu vidéo étant avant tout un art rassembleur.

Il faut donc réfléchir de manière plus globale en prenant en compte tous les aspects, car avec « 30 millions » de Xbox One dans le monde, il y a une manne financière potentielle non négligeable avec mine de rien quelques milliards à la clef chaque année, ce qui suffit amplement pour financer plusieurs triple A à gros budget.

D’ailleurs, avant même cette annonce sur le Game Pass, Microsoft par l’intermédiaire de Phil Spencer, ont déjà annoncé que l’investissement sur les studios First Party allait être augmenté.


Prochaines étapes ?


 

9d2949aaNous avons essayé d’esquisser ce qui s’apparente à un véritable « game changer ». Le service va probablement devenir un véritable pivot de l’industrie, qui elle-même bascule, inévitablement, sur des modes de distributions élargies et plus modernes que jamais. Moderne, car complètement dans son temps. Il n’y a qu’à constater combien de joueurs ne finissent pas leurs jeux, combien ne lance que le mode multijoueur d’un titre ou encore combien ne prenne même plus la mesure de « l’achat militant » en période de lancement d’un jeu pour afficher son soutien, pour se rendre compte d’un changement profond de la manière de « consommer » un jeu vidéo. On comprend assez vite l’intérêt pour l’industrie et l’avantage pour les joueurs avec l’arrivée de ce mode de distribution.

Tout le monde y trouve son compte. Même si, nous l’avons vu, des pièges sont à éviter. Microsoft comme souvent donne le LA. A l’image de l’existence initiale de la gamme de PC hybrides Surface, le choix d’inclure des titres le jour de lancement dans le catalogue du Xbox Game Pass servira de catalyseurs pour que d’autres suivent le pas.

Comment le service peut-il évoluer ?

800px-human_evolution-svgMicrosoft, a depuis quelques années changé son fusil d’épaule. La « philosophie » du consommateur captif a complètement disparu (ou presque) et il est maintenant plus important d’être présent là où les gens se trouvent, comme à l’image de Netflix. On sait que Phil Spencer et ses équipes travaillent sur un service proche du PSNow de chez Sony, avec un catalogue de jeux hébergé dans le cloud et pourquoi ne pas l’intégrer au Xbox Game Pass ? Sur Xbox One, vous auriez alors le choix de télécharger le titre ou d’y jouer directement via le Cloud.

Sur une autre machine, vous pourrez retrouver exactement le même catalogue mais uniquement dans le nuage. De là à imaginer un Xbox Game Pass disponible sur PC, téléviseurs, mobiles… il n’y a qu’un pas. Microsoft capterait, alors, un maximum de monde pour pouvoir conquérir un maximum de joueurs sur ce marché du « gaming » d’un milliard d’âme.


En conclusion !


 

Avec l’annonce de l’ajout des jeux estampillés Microsoft Studios directement au service le même jour de leur sortie dans les rayons sans risquer l’effacement de ces derniers, Microsoft vient de jeter un énorme paver dans la mare que représente notre vieux modèle de consommation, un modèle qui tâtonne et commence à engager sa mutation, pas toujours de la bonne façon comme avec les Pay To Win (Ouais, on l’aime pas lui). Le Xbox Game Pass adapte à merveille le business modèle de Netflix tout en apportant sa touche afin d’améliorer le point faible de ce genre de service, la connexion internet.

Il risque de modifier la façon dont son fait les jeux, car les développeurs voudront l’adapter au style d’abonnement du service. En proposant des jeux épisodiques, les joueurs se sentiront obligés de rester abonnés pour bénéficier de la saison complète. Où de proposer toujours plus de « jeu à service » comme Sea Of Thieves ou PUBG pour fidéliser les joueurs aimant le multijoueur.

Les amoureux du jeu solo triple A, voient certainement d’un mauvais œil ou en tout cas reste frileux devant ce genre de service, mais se rendront peut-être compte qu’il est devenu nécessaire pour justement continuer à proposer des gros Triples A toujours plus ambitieux et chers à développer. Pour finir, il est encore trop tôt pour parler de la mort des jeux en boite tant que cette génération de console existera, il faudra que Microsoft soit très attentif afin d’éviter un nouveau bad buzz pour sa prochaine génération de console, mais ils tiennent peut-être entre leur main, l’arme parfaite contre l’occasion.


Une réflexion sur “Le Xbox Game Pass s’apprête-t-il à changer l’industrie ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s