Dossier: La Saga Battletoads

 

Les vieux Crapauds Rash, Zitz et Pimple sont sur le point de faire leur grand come-back. Vieux c’est bien le mot ! Car sous leurs aires cool et badass ils ne sont en réalité pas de premières jeunesses. Pour rappel, le premier épisode de la franchise Battletoads est sortie en 1991 sur NES il y a de ça pratiquement 30 ans.

Battletoads a été initialement crée dans le but de concurrencer la franchise Teenage Mutant Ninja Turtles en vogue à l’époque de la fin des années 80 et 90 auprès du jeune public. A l’instar d’ailleurs du jeu NES Tortues Ninja, Battletoads était lui aussi connu pour son extrême difficulté mais aussi pour son humour atypique. Pour vous donner un ordre d’idée, le premier épisode figure à la 8éme place du Top 10 du site IGN des jeux les plus difficiles de tous les temps !

Afin de concurrencer Tortues Ninja un dessin animé Battletoads d’un seul épisode destiné à devenir une série a été produit par DIC Animation City (Street Sharks) mais n’ira malheureusement pas plus loin que l’épisode Pilote

Battletoads est sortie en 1991 sur NES alors que les consoles 16/32 bits faisaient doucement leur arrivée sur le marché (et qui deviendra le berceau du genre beat.) Rare à choisi de se consacrer à la bonne vieille 8 bits de Nintendo fort de son grand parc de consoles installé de plus de 50 millions pour lancer leur nouvelle franchise.

Bien que la grande majorité du temps ou il vous faudra avancer en frappant les ennemis en les terminant a coup de « Smash hit » qui implique des transformations comiques comme des coups de pied géant et autre boulet démolition, Battletoads n’est pas réellement un Beat Em Up pur. Le jeu vous met constamment dans des situations telles que l’escalade, phases de plateforme ou encore d’autres plus arcade en véhicules ou vous devez sauter et esquiver des obstacles à moto, ou éviter des lasers et des barrages ennemis en avion. Vous l’aurez compris, Rare cherchait déjà à tirer son épingle du jeu pour ne pas ressembler aux autres cadors du genre tel que Double Dragon. Autre licence phare du genre à l’époque sur la console de Nintendo.

Bien que la jaquette Game Boy de Battletoads est identique à la version NES, le jeu lui, n’a en revanche rien avoir. Zitz est le personnage principal du jeu et devra se rendre sur Armagedda pour sauver ses deux frères Rash et Pimple de la reine noire.

 

Pour ce qui est du synopsis celui-ci n’est évidemment qu’un prétexte à l’amusement. La plupart du temps vous aurez à sauver la Princess Angelica ou l’un des trois crapauds Rash, Zitz ou Pimple (Ça change selon les épisodes) de la méchante Dark Queen, principal antagoniste de la série. Bien qu’au fil du temps et des épisodes Rare à très largement étendu l’univers en intronisant des nouveaux lieus comme des planètes, véhicules, gadgets et personnages qui deviendront récurrents.

On peut également voir que dans les cinématiques (souvent entre les niveaux) de longs dialogues peuvent avoir lieux avec le professeur T.Bird mentor des Battletoads qui de son vaisseau Vullture formulera de précieux conseils aux trois amphibiens dans leur périple. De même que la Dark Queen qui elle en revanche ne manquera pas de les narguer après chaque succès.

The Dark Queen est le principal antagoniste de la série. Elle doit sont succès auprès des fans pour son look femme fatal et pour avoir été l’une des première méchante féminine du jeux vidéo.
Battletoads In the Battlemaniacs est le troisième épisode de la série. Le jeu sera également porté sur SEGA Master système mais ne bénéficiera pas du même traitement que son équivalent SNES pour raison évidente de limitation hardware.

Fort du succès des épisodes NES et Gameboy, Rare ne pouvait évidemment pas manquer le passage à l’ère la 16/32 bit. Et développe un troisième épisode nommé Battletoads in Battlemaniacs. En plus des améliorations graphiques et sonores. Cette épisode aura une intrigue légèrement plus recherchée basée sur la bande dessinée du magazine Nintendo Power.

Dans l’approche, cet opus se veut similaire à ses prédécesseurs, notamment dans sa bande-son qui utilise principalement les mêmes thèmes bien connus des fans. Le jeu dispose toujours d’une difficulté accrue dans les phases en véhicules qui vous demandera des réflexes et une mémorisation diabolique pour survivre.

Battletoads in Battlemaniacs ne dispose que de six niveaux mais bien plus long que ceux des épisodes précédents. Il est également le première épisode à montrer des différences notable entre les Battletoads; Pimple le plus grand des Toads montrera sa puissance brute lors des smashs hits avec des objets contentant, tendis que Rash lui montrera d’avantage son attitude de star, Rash est d’avantage centré sur la rapidité, Zitz comme personnage intermédiaire et Pimple comme étant le plus fort des trois, mais beaucoup plus lent que ses deux compères.

Battletoads & Double Dragon: Ultimate Team est le quatrième épisode de la franchise. Il incarne le rêve des fans du genre à l’époque, le crossover entre les deux franchise phares du beat des années 8 bits. Le jeu sera porté sur SNES, NES, GAME BOY et SEGA Megadrive.

La surprise fut de taille lorsque Rare et Technos Japan annoncent que le quatrième épisodes des aventures des Battletoads sera un Cross Over avec Double Dragon qui étaient jusque-la des rivaux. Bien qu’il y est la présence des personnages de Double Dragon ce sera bien Rare qui s’occupera du développement du jeu et Techno Japan n’aura pas de rôle majeur dans le développement.

Le jeu reprend surtout les mécaniques de gameplays des jeux Battletoads, bien que les protagonistes de Double Dragon les frères Billy et Jimmy Lee sont jouables. Dans la continuité du troisième épisode, les cinq personnages jouables présentes de particularités différentes. Les Battletoads causent plus de dommages et possèdent des finish plus puissant mais plus lents. Tendis que Billy et Jimmy répondent mieux mais cause moins de dommages que les crapauds. Il est le premier jeu de la franchise qui dispose d’un tableau de sélection de personnages.

On y retrouvera les personnages emblématiques des deux séries avec la Dark Queen (qui s’allie avec shadow Boss l’autre antagoniste de la saga Double Dragon) le professeur T. Bird, General Slaughter, Big Blag et Robo Manus pour Battletoads et enfin Abobo et Roper pour Double Dragon.

Super Battletoads sortie en 1994 seulement sur Arcade . Il est le dernier jeu Battletoads sortie à ce jour. Le jeu sera néanmoins jouable dans la collection Rare Replay sur Xbox One en 2016.

Il s’agit la du cinquième épisode et dernier à voir le jour. Avec une sortie sur Arcade édité par EA. Rare a pris quelques libertés en ajoutant un aspect plus mature. Avec une violence plus appuyée comme des décapitations, du sang qui gicle et de l’humour « graveleux « . La plus grande nouveauté est sans aucun doute la coop à trois ou les joueurs peuvent contrôler simultanément Rash, Zitz et Pimple, une première pour la serie. La difficulté du jeu est également revue à la baisse.

Le jeu conserve son gameplay Beat em up avec des phases en véhicules, bien que ces derniers sont bien moins présents avec seulement deux stages mais néanmoins très différents l’un de l’autre, il comporte aussi à la manière de Final Fight et Street Fighter des stages bonus. On y retrouvera la Dark Queen l’antagoniste principal, des ennemis bien connus comme Robo-Manus et Big Blag mais également des nouveaux venus comme Robot Rat et Genéral Vermin et bien d’autres boss.

Le jeu devait initialement avoir des portages sur SNES et Game Boy mais ont étés purement et simplement annulés pour cause de ventes sur arcade jugé trop faible. Après ça, la licence sera mis en stand-by a cause évidemment d’un déclin commercial et d’une concurrence rude. Final Fight, Street Of Rage et Super Double Dragon accaparent l’attention des joueurs. Mais aussi parce que Rare a d’autres chats à fouetter avec un certain DK: Country qui deviendra un carton commercial et le début du développement de… GoldenEye 007 sur Nintendo 64.

Depuis le rachat par Microsoft Rare a sortie certaines de leur vieilles licences avec plus ou moins de reussite. Aprés le retour de Killer Instinct en 2013, il était légitime que les fans du studio britannique réclament un reboot de Battletoads. Ici Phil Spencer directeur du gaming chez Microsoft lors d’une conférence Windows 10 en janvier 2015 portant un T-Shirt Battletoads. Début de Teasing ?
Microsoft continue le teasing avec cette fois Shovel Knight un des jeux indépendant les plus plébiscité de la génération. Les Battletoads feront figure de boss à affronter sur un niveau entier. Il s’agit la d’un stage exclusif aux machine Microsoft.
En 2015 toujours Rash le plus connu des trois crapauds débarquera en tant que personnage jouable dans la saison 3 du reboot Killer Instinct sur Xbox One. Avec bien évidement une panoplie de coups et de coups spéciaux tiré du jeu ! Ce qui laisse présager que Microsoft a définitivement des plans pour la franchise.
C’est fait ! Aprés plus de deux décennies d’absence, Microsoft amorce à l’instar de Killer Instinct quelques années avant un reboot des aventure de Rash Pimple et Zitz pour l’été 2020.

C’est lors de l’E3 2018 que Microsoft officialise le retour de la franchise Battletoads. Une conférence qui était pour rappel marqué par la nouvelle stratégie de Microsoft d’investir en masse dans le Xbox Game Pass, le nouveau service façon Netflix du Jeux vidéo de Xbox. Nulle doute que dans l’esprit de la firme de Redmond le genre Beat em Up de Battletoad ( genre qui ne court plus les rues aujourd’hui contrairement aux années 90) était une opportunité pour apporter encore plus de contenus exclusifs et de diversité à ses abonnés.

Le studio britannique Dlala sous la supervision de Rare est aux commandes de ce reboot. Au programme: Des décors, des animations et des personnages entièrement réalisés et dessinés à la main à la manière de CupHead sortie quelques années plus tôt. Une coopération à trois joueurs et une direction artistique qui n’est pas sans rappeler les productions Nikolodeon à qui l’ont doit…. Les Tortues Ninja !

Battletoads 2020 aura des cinématiques animés, de la a voir a y voir une sorte de clin d’œil à la série animé avorté au début des années 90 il n’y a qu’un pas.

Avec les infos qui nous ont été distillées de ci et de la. On peut voir que les véhicules seront toujours de la partie, un bouton dash fera son apparition pour multiplier les combos tout en ajoutant du dynamisme aux combats et l’humour propre à la série sera également présent.

Battletoads 2020 arrivera en exclusivité sur Xbox et PC et en DAY ONE dans le Xbox Game Pass le 20 Août prochain. Soit à l’heure on nous écrivons ces lignes dans une dizaine de jours.

Auteur: Noble Swan

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s