Sea Of Thieves : Les Tutos pour bien commencer !

sea-of-thieves-natural-cloud-formation03

Le nouveau bébé de Rare est disponible depuis le 20 mars, avec pour but de vous mettre dans la peau d’un pirate, Sea Of Thieves vous lâche comme un pirate avertit sans vraiment vous expliquer ce qu’il faut faire ou comment accéder aux différentes quêtes des 3 factions disponibles dans le jeu. Même si avec un peu de curiosité tout le monde peut trouver comment faire, on a décidé de vous faire 3 vidéos se concentrant sur chaque faction du jeu en vous expliquant ce qu’il recherche, ce qu’il rachète etc.

On va donc partir en mission pour que chaque joueur qui a envie de s’essayer à Sea Of Thieves puisse le faire sans se demander ce qu’il doit faire de ce coffre, de ce crâne ou de cette caisse d’épices.


Les Collectionneurs d’Or :


Comme son nom l’indique ces collectionneurs aiment l’or, alors vous vous doutez qu’ils vont vous racheter les coffres à trésors que vous aurez trouvés pendant vos expéditions. Il vous vendra aussi des quêtes avec des cartes aux trésors, retrouver l’île en question et surtout déterré le coffre pour ensuite le ramener à n’importe lequel des avant-postes disséminés sur la carte du jeu. Pour comprendre tout ça je vous invite à regarder la vidéo ci-dessous.


L’Ordre des Âmes :


L’ordre des âmes, la guilde la plus sombre de Sea Of Thieves est peut-être la plus intéressante puisqu’elle vous demandera de partir à la recherche d’un capitaine squelette et parfois de son bras droit. Vos armes sous la main, vous allez devoir vous débarrasser de ses acolytes avant de voir vos cibles sortir du sable pour défendre leur os, après avoir décimé les damnés vous devrez récupérer le crâne de vos cibles et les revendre à n’importe quel représentant de l’ordre des âmes. Je vous invite donc à regarder la vidéo ci-dessous pour le voir en images.


L’Alliance des Marchands :


L’alliance des marchands ou la moins évidente, il est facile de comprendre comment se déroulent les missions des autres guildes, mais pour les marchands, il est facile de tourner en rond comme une âme en peine sans trouver un element indispensable à notre quête, ces satanées caisses pour piéger des cochons ou des poules, car oui avant la dernière maj nous n’avions pas le message qui nous explique que le marchand peut vous donner des caisses. Ensuite, il faudra les ramener à un avant-poste bien précis et entre les horaires signifiés sur votre carte de quête. C’est partie pour la vidéo ci-dessous et comprendre encore plus pourquoi cette guilde est la plus exigeante des trois.

Voilà ce que l’on peut vous dire sur les trois guildes de Sea Of Thieves. L’article pourra être remis à jour au gré de nos futures vidéos, afin de rendre l’article le plus complet qui soit, alors n’hésitez pas à poser vos questions que ce soit sur Youtube ou ci-dessous dans les commentaires. Nous essayerons d’apporter le plus de réponse possible quitte à faire une autre vidéo en regroupant les questions et réponses de tout le monde.

Ouvrez grand les voiles de la liberté, il y a tant de trésor et de merveille à découvrir !

State Of Decay 2 : Date et vidéos de Gameplay.[UP5]

State of Decay est certainement l’un des jeux de zombie les plus plébiscités par les amoureux du genre pour son monde ouvert et son gameplay basé sur la gestion des ressources et de la communauté de survivant, enfin nous avions un jeu de zombie qui allait plus loin que le survival horror pour emmener le titre plutôt sur l’aspect survie, mais il y avait un manque flagrant … la coopération et un mode multijoueur, State Of Decay 2 proposera donc un coop à 4 joueurs pour réparer cet oubli, dû à un manque de temps.

Depuis son annonce il y a deux ans, nous attendions la date de sortie de SOD2 et c’est IGN qui a dévoilé cette dernière grâce à un partenariat IGN First avec Microsoft. Le titre d’Undeadlabs sera donc disponible le 22 mai, mais ce n’est pas tout, IGN nous dévoile aussi son prix, 29,99€ la version standard et 49,99€ la version ultimate qui contiendra tout de même State of Decay : Year One Survival Edition ainsi que les DLC’s Independence Pack et Daybreak. State Of Decay 2 sera bien évidemment disponible via le Game Pass dès sa sortie officielle, il sera aussi Play Anywere et Cross Buy, bref tout les services Microsoft sont enclenchés.

Toujours via IGN, Aaron Greenberg s’est expliqué sur le prix de State Of Decay 2 qui rappelons-le n’a jamais été annoncé comme un triple AAA.

notre but est de construire une relation à long terme avec la communauté State of Decay et pour donner naissance à des expériences plus riches sur la licence. Nous croyons que State of Decay 2 accomplit cet objectif d’immerger les fans dans une aventure Zombie survival ultime, et nous voulons donner aux joueurs l’opportunité de rejoindre et d’apprécier ce jeu unique.

En attendant d’en savoir plus, IGN nous a préparé une petite vidéo teasing du gameplay qui sera dévoilé demain.

Lien de l’article d’IGN, ici.

[UP] Ajout de la vidéo de gameplay :

Comme promis, IGN a publié une vidéo de gameplay en coop à 4 joueurs de 25 minutes, nous devrions avoir droit à d’autres vidéos de gameplay dans les semaines qui viennent toujours via IGN.

[UP2] Le collector + nouvelle vidéo de gameplay solo :

Microsoft a annoncé le collector de State Of Decay 2, non sans de léger probleme de communication par rapport au contenu de cette dernière, nous aurons donc :

  • Pas le jeu, hein faut le savoir.
  • Un masque de Zombie, pour vous rendre plus beau.
  • Une clef USB en phalange de 4 Go pour planqué vos photos avec le masque.
  • Un steelbook exclusif.
  • Un cerveau qui en faites un support pour maintenir le steelbook debout.
  • Un écusson en métal avec le logo du jeu.

Le tout sera à 69,99$ en attendant que le pack soit officialisé chez nous à 69,99€, évidemment disponible le 22 mai en même temps que le jeu sur Xbox One, Windows 10 et Xbox Game Pass (abo de 9,99€/mois). Ce pack aura un intérêt surtout pour les collectionneur et ceux abonés au Game Pass.

[UP3] Ajout de la Vidéo de gameplay solo :

IGN nous avait promis une nouvelle vidéo de gameplay sur State Of Decay 2 et c’est chose faites avec cette fois-ci, 22 minutes de jeu en solo.

[UP4] Ajout de la vidéo sur la gestion d’une base :

Après la vidéo sur le gameplay coop à 4, puis solo, il est temps pour IGN de nous proposer une vidéo sur ce qui a fait l’originalité de State Of Decay, la gestion de votre base afin d’offrir un refuge pour les survivants et pouvoir créer et cultiver tout le nécessaire pour survivre.

[UP5] Ajout de la vidéo sur les survivants et leurs atouts :

 

On continue de mettre à jour l’article sur State Of Decay avec comme toujours les IGN First et cette fois-ci, on va en apprendre plus sur les survivants que vous pourrez accepter au sein de votre communauté.

Dans SOD premier du nom, chaque survivant avait des caractéristiques propres, points forts, points faibles etc. Vous allez rapidement vous rendre compte que dans State Of Decay 2, Undead Labs a poussé encore plus loin l’aspect RPG de chaque survivant grâce à une technique que nous connaissons bien et qui a déjà servie à créer des jeux sans avoir à tout modéliser, le Procédural. C’est donc grâce à cette technique que les capacités des survivants ont été créé.

Bref, je vous laisse découvrir tout cela via la vidéo ci-dessous et le tout en VOSTFR, merci IGN France.

Super Lucky’s Taile : 40 min de gameplay

Super Lucky’s Taile, complètement le genre de jeu qui manque à la ludothèque de la Xbox One, déjà sortie sur Oculus rift et PC, Microsoft a donc logiquement supporté Playfull Crop pour sortir ce titre tout Kawaï sur One, conscient que ce style laisse un trou béant encore trop peu occupé par les jeux d’aventures plateformes tout mignonnes.

Lucky est un petit renard bloqué dans un livre avec une clique de chat malfaisant, il va devoir virer ces félins de chaque chapitre du bouquin pour pouvoir se libérer. Techniquement plutôt joli, le tout fait largement le boulot sans pour autant arriver à rivaliser techniquement avec des titres comme Mario Odyssey ou Ratchet And Clank, pour autant le jeu reste fluide, le gameplay reste efficace, mais pas forcément à la porter des plus petits qui devront parfois demander à leurs chers parents de les aider tout en sachant que certains y arriveront plus ou moins sans leurs aides.

Super Lucky’s Taile reste un jeu très plaisant à jouer et salvateur pour la ludothèque de la Xbox One, vivement le retour de Banjo ou d’un jeu plus adulte comme Conker.

Sea Of Thieves : Scale Test COOP

Voilà maintenant bien 2 ans que Sea Of Thieves est entre les mains d’une poignée de joueurs afin que Rare puisse tester certains éléments de gameplay ainsi que l’univers de ce jeu qui s’attaque au monde de la piraterie. Sea Of Thieves étant disponible le 20 mars sur Xbox One (Boîte ou Game Pass) et Windows 10, les choses s’accélèrent les « Scale Test » comme Rare aime les appeler, sont de plus en plus nombreuses pour mettre à rude épreuve les serveurs qui auront la dure mission d’accueillir la vague de joueur pour la sortie officielle du jeu, le tout pour éviter que ces derniers coulent sous la lame de fond qui se prépare.

 Nous sommes donc partie, Twins et moi même ainsi que Darkfoxx en soutiens vocal et moral, pour une virée sur les mers des caraïbes à la recherche de trésors mystérieusement enterrer sous le sable d’îles toutes plus différentes les unes que les autres.

Aiolia : « Si j’étais Xboss… »

Aujourd’hui, nous vous proposons un exercice un peu particulier : nous prenons, tranquillement, les commandes de la branche Xbox, le temps d’un article, l’un après l’autre chaque semaine. En imaginant ce que cette indépendance, récemment acquise, permettrait de mettre en place au sein de Xbox. Petite difficulté :  5 idées maximum.


La version d’Aiolia


 

Succédant à Phil Spencer, et fraîchement nommé Xboss au sein de Microsoft… Je pense que je continuerai sur la même lancée que notre chère Philou passé à la place de Nadella depuis, voilà merci de m’avoir lu … Bon en vrai, on n’est pas là pour dire que Phil Spencer a fait un boulot de merde et n’a rien apporté à la branche Xbox, bien au contraire. Non il avait un plan bien établi, qui n’aurait eu aucun effet s’il ne l’avait pas appliqué comme il l’a fait, avant de lancer des jeux, il fallait un support qui mette tout le monde d’accord, que ce soit les développeurs ou les joueurs, en commençant évidemment avec ceux qui alimentent nos chers boîtiers de divertissement … Les développeurs. On peut dire que la Xbox One X est une réussite, elle se devait d’être puissante et facile à développer, cette mission réussit haut la main, il est temps de sortir des jeux et ça ne se fait pas en claquant des doigts.

2019-2020 seront la pierre angulaire de sa politique, j’ai donc encore le temps de bosser sur mes idées, dont voici les 5 principales.

 


SEGA


 

J’aurais pu vous mettre Capcom, mais d’une part je suis un gros fanboy de Sega, élevé à leur console de salon de la Master Systeme jusqu’à feu la Dreamcact (Best Console Ever), Sega a bercé ma vie vidéoludique et d’autre part parce que Capcom est trop ancré dans le multisupport, ce serait donc très difficile de faire accepter aux joueurs que Microsoft ait négocié avec Capcom des exclusivités sur des jeux multiplateformes saufs peut-être pour certaines licences endormis depuis trop longtemps, mais ça je laisse le soin à mes amis de MW de vous en parler.

Pour Sega par contre c’est une autre histoire, tout d’abord Microsoft à participer à la Dreamcast, mais aussi parce que Sega a plutôt bien soutenu la première Xbox avec des titres majeurs comme Jet Set Radio Future, Shenmue II, Panzer Dragoon Orta ou encore Otogi. On connait la suite pour Shenmue III, Sony a été plus malin en utilisant le puissant pouvoir de la nostalgie, ils l’ont été un peu moins sur Jet Set Radio puisqu’ils ont soutenu un développeur indépendant amoureux de la licence pour tenter de forcer la main de Sega qui n’a pas l’air d’avoir apprécié le sale coup en mettant à mort le projet indé.

 

Il y a donc une carte à jouer auprès de Sega qui dort sur un énorme trésor de guerre composé de licence toute aussi différente qu’importante dans le milieu et qui plus est sans aucune attache identitaire, puisque chaque licence est lié à une console Sega. Je commencerai par faire revivre les licences sorties sur Xbox en soutenant corps et âme Sega dans ses démarches, pour ensuite négocier des exclusivités sorties sur des consoles de Sega. Pour vous donner une idée Skies Of Arcadia, Altered Beast, La Légende de Thor, Ecco The Dolphin et tellement d’autres.

giphy1


De Nouvelles IP chez les First Party


 

Les studios FP (First Party) de Microsoft travaillent tous sur une licence bien définie, Turn 10 sur Forza Motorsport, 343i sur Halo, The Coalition sur Gears Of War, pour ne citer qu’eux. Je demanderai donc à ces studios de créer des équipes en interne pour réfléchir à l’avenir de la marque Xbox, elles seront bien évidemment sous le giron d’un responsable qui fera remonter les différents projets, Bonnie Ross pour 343iDan Greenawalt pour Turn10 et Rod Fergusson pour The Coalition.

Mais, et Rare me direz-vous ? Eh bien c’est peut-être le studio FP de Microsoft le plus libre de ses mouvements, je ne changerais donc strictement rien à leur liberté qui doit s’exprimer le plus possible tout en gardant un œil dessus, afin de leur éviter le même sort qu’à Lionhead qui est pour moi un énorme gâchis.

Aurons-nous droit à un GTA-Like par Turn10 avec une conduite aussi pointue que celle de Forza, Un Beat Them All Aventure par The Coalition ou encore un Survival Horror en vue FPS par 343i, seul l’avenir nous le dira.

new ip mw


Rapprochement avec Steam


 

Parce qu’il ne peut y avoir un rapprochement entre Microsoft et le monde du PC sans y impliquer l’un des plus gros acteurs du secteur, je mettrais les choses à plat avec Steam pour lui proposer de transformer notre Xbox One X en Steam Machine. Avec elle tout est possible, aussi puissante si ce n’est plus que la moyenne des PC’s dont sont équipés les utilisateurs de Steam quitte à impliquer les équipes de la rétrocompatibilité Xbox-Xbox360 pour rendre le plus possible les jeux du catalogue Steam compatible sans évidemment oublier de demander l’autorisation aux développeurs concernés tout en les impliquant dans le projet, ne serait-ce que pour adapter la jouabilité à la manette tout en laissant la possibilité d’utiliser le combo souris/clavier pour les jeux impossibles à adapter à la manette.

Ça permettrait à la Xbox One ou sa future remplaçante d’accueillir des jeux dont elle n’aurait jamais vu la couleur.

xbox-one-x-console


Telltale Games sur un jeu Halo


 

Je vois déjà vos yeux s’écarquiller … Rassurez-vous je ne vais pas confier un FPS à Telltale Games. Non je vais plutôt leur proposer de bosser sur un jeu Halo dans la veine de ce qu’ils ont fait avec Minecraft. Halo se prêtant parfaitement à la narration, on aurait droit à un jeu qui s’attarde sur l’univers tellement immense de la licence quitte à utiliser comme base l’un des romans, Telltale aurait largement de quoi faire pour créer un jeu qui s’intègre parfaitement à la mythologie Halo.

Et si l’essai est encore transformé, pourquoi ne pas leur proposer un partenariat sur d’autres licences Microsoft Studio.

Halo-502


La Next Gen En Ligne De Mire

Le point du fantasme !


Apres avoir continué la politique de Philou, il est temps de lancer la nouvelle génération de consoles, les maîtres mots seront :

Cohabitation entre le Xbox Game Pass et les versions boite des jeux, cohabitation avec Steam en transformant la future Xbox en une Steam Machine afin de proposer le catalogue Steam sur Xbox.

Puissance, elle devra proposer ce qui se fait de mieux sans aucune concession avec comme point d’orgue le 4K/60fps et texture en Ultra. Évidemment comme la Xbox One X qui se sera imposé comme la Xbox majoritaire dans les foyers, elle fera aussi très bien le 1080/60fps. Avec la puce Scorpio et ce qui a été fait, il serait dommage de la jeter aux oubliettes, les équipes partiront donc de ce point de départ pour proposer une puce Scorpio 2.0 de la puissance de 4 puces Scorpio 1.0 (Xbox One X). En ce qui concerne la RAM, 16Go devrait être un bon départ, les tests devront mettre en lumière ce qui devrait être nécessaire pour atteindre le 4K/60fps en ultra.

Simplicité, tout devra être toujours plus simple pour les développeurs, cette puissance brute doit pouvoir être utilisé sans aucun effort que ce soit par les partenaires ou les First Party. Tout ça pour qu’ils puissent exprimer sans aucune limite leur créativité. Évidemment,  Microsoft continuera de proposer un soutien fort à tout leur partenaire.

Prix, Le prix ne devra pas dépasser la barre psychologique des 500€. Si la puissance est là, le prix sera plus acceptable pour les joueurs.

Jeux, ce sera le dernier point de ce paragraphe qui est un peu partie en vrille, mais on ne lance pas une console sans qu’elle soit accompagnée d’un gros line up de jeu exclusif. Ce sera justement parfait pour sortir quelqu’une des nouvelles IP en gestation depuis ces dernières années, mais aussi de sortir des licences connues de tous, ce line up devra tout de même proposer assez de variété pour que chaque exclue trouve son propre public.

Pour finir, cette nouvelle génération devra sortir aux alentours de 2021, la Xbox One X donnant la possibilité de temporiser un peu plus que prévu. Ça permettra de préparer au mieux le line up, l’objectif étant d’avoir une quinzaine de jeux que ce soit First Party Second Party et/ou Third Party.

Voilà les 5 points que je commencerai à aborder, afin de continuer la politique de Phil Spencer.

CONCLUSION

Et c’est avec ce dernier paragraphe que se termine l’exercice d’Aiolia en tant que XBoss. J’aurais à cœur de renouer le contact avec d’anciens partenaires comme Sega ayant fait la gloire de la première Xbox, relancer la créativité au sein des principaux studios de Microsoft afin qu’il lance de nouvelle IP, le rapprochement avec Steam pour apporter le monde du PC à la Xbox comme c’est déjà le cas inverse, créer un nouveau partenariat avec Telltale Games pour sortir un jeu Halo et approfondir encore plus la mythologie de la licence (avec leur nouveau moteur) et évidemment ce qui est tout aussi grisant que de sortir de nouvelle licence, ce qui sera le point d’orgue de mon exercice, sortir une nouvelle machine dans la pure lignée de la Xbox One X. Tous ces points s’intégreront parfaitement dans la politique déjà enclenchée de Philou (ouais, on va boire un café de temps en temps) afin que la branche Xbox s’attache à travailler avec ceux qui font l’industrie, les développeurs, mais aussi ce qui la font vivre avec une passion parfois dévorante, les joueurs.

La version de Twins est disponible ici.

La version de Darkfoxx est disponible ici.

La version d’Orbital est disponible ici.

Le Xbox Game Pass s’apprête-t-il à changer l’industrie ?

Vous le savez peut-être déjà, mais Microsoft vient de faire une annonce fracassante sur le Xbox Game Pass. En effet, pour 9,99€ par mois vous avez accès à plus d’une centaine de jeux de la plus simple des manières, vous vous abonnez, vous téléchargez les jeux de votre choix avec pour seule limite l’espace libre sur votre disque dur et vous jouez sans aucune limite de temps.

Avec l’annonce que chaque nouveautés de Microsoft Studios seraient disponibles dès leur lancement dans les bacs, le service prend toute son ampleur et devient vraiment le Netflix du jeu vidéo.

[MAJ] : Les jeux Microsoft studios ne seront jamais effacés du Xbox Game Pass !

game pass 01


Mais qu’est ce que ça implique ?


 

Le Netflix du jeu vidéo ?

xbox-game-pass-1024x576Regardons du coté de Netflix, la plateforme étant une des bases qui ont amené Microsoft à créer le Xbox Game Pass. Avec un abonnement de 10,99€ vous accédez en streaming à tout le catalogue de série et de film sans aucune limite. Grâce à ses millions d’abonnés Netflix  investi dans des créations originales de plus en plus ambitieuses. vous comprendrez donc que le Xbox Game Pass peut aussi aider à la création de jeu original et exclusif chez Microsoft.

Phil Spencer obtient donc avec le Xbox Game Pass, un système de financement complémentaire au micro-transaction, DLC et autres Lootbox, d’ailleurs concernant ces derniers, rappelons que Phil Spencer trouve que certain ont du sens (ajout esthétique) tandis que d’autre non (les pay to win), Microsoft n’ayant jamais proposé de Pay To Win dans leur jeu multijoueur et avec la controverse de ces derniers, gageons qu’ils n’iront jamais sur ce terrain.

Avec 30 millions de Xbox One dans le monde en janvier 2018, Microsoft a un très gros coup à jouer.

La Mort des jeux en boite ?

micromania-5a2ff6f4e7e99C’est l’inquiétude qui prédomine concernant ce genre de service. Malgré un avantage économique indéniable pour nous les joueurs (finit les jeux à 45-70€, bonjour les jeux compris dans un abonnement à 9,99€ et ce même pour une nouveauté), certain voient d’un très mauvais œil ce genre de service puisqu’il met à mal un bien fondamental de notre société, la propriété. Effectivement, vous n’avez plus la main sur la possession d’un jeu ou non, il peut être enlevé du service, Microsoft se gardant le droit de supprimer un jeu du Game Pass, notons tout de même qu’aucun jeu Microsoft Studio ne sera effacé du service.

Concernant les versions boites d’un jeu, pas de panique, Microsoft continuera de proposer leur jeu en version boite afin de satisfaire le plus de joueur possible, notamment ceux qui attachent encore beaucoup d’importance à la possession, les jeux en boite ne sont donc pas près de disparaitre sur cette génération, mais l’inquiétude est légitime quant à la future génération de consoles.

Quel impact pour les jeux ?

telltale_games_logoLà aussi, c’est une inquiétude légitime. Comme on peut le voir avec Netflix sur les films qui ne dépassent pas l’heure et demie ou les séries avec des épisodes d’une vingtaine de minutes, le Xbox Game Pass peut avoir le même effet « pervers » sur nos jeux. Telltale Games par exemple propose un  profil économique parfait pour ce genre de service, entendez par là des jeux épisodiques d’une heure de gameplay environ, idéal pour fidéliser les joueurs à un service tel que le Game Pass, afin qu’il continuer d’accéder aux épisodes suivants.

Mais ce n’est pas tout, des jeux à service ou exclusivement multijoueur comme Sea Of Thieves peuvent aussi en profiter, attirant les joueurs curieux qui n’auraient peut-être pas lâché 70€ pour ce genre de jeu, ajoutez à cela des Micros-transactions ou des Lootbox pour accéder à du contenu esthétique et vous obtenez le financement parfait pour que Rare puissent continuer d’apporter des ajouts totalement gratuit pour tous, comme c’était le cas avec Halo 5 dont chaque Map multijoueurs a été ajouté gratuitement, grace au micro-transaction.

Mais et les triple A ?

aaaPhil Spencer avait déjà parlé du problème des triple A (jeu solo a gros budget) en prenant comme exemple des jeux comme Horizon Zero Dawn ou encore Zelda Breath Of The Wild, des titres à gros impact auprès des joueurs, mais dont l’impact financier était en perdition, la faute à des développements toujours plus gourmand en ressources et plus long, il faut donc vendre toujours plus pour qu’un studio rentre dans ses frais, la notoriété d’un jeu ne suffisant plus pour faire vendre assez.

Il y a plusieurs leviers à exercer, le premier étant de rendre toujours plus facile le développement sur plusieurs supports différents en même temps afin de réduire les coûts de production. La Xbox One X en est le parfait exemple puisqu’studio pourra développer son jeu très facilement sur One et PC avec le moins d’efforts possible.

Le deuxième étant de trouver d’autre financement, le financement participatif n’étant clairement pas un bon signale venant d’un constructeur, il faut trouver d’autres moyens. Les DLC, les Lootbox, comme les Micro-transaction sont des éléments de réponse, mais il est toujours plus difficile de demander à un joueur qui a déjà payé son jeu 70€ de repasser à la caisse, le Game Pass se pose donc comme une alternative importante dans le sens où les joueurs auront moins de mal à se faire plaisir sur une caisse à 5€, mais attention tout de même au piège du Pay To Win (Oui, il est dangereux) qui est justement le côté rédhibitoire des Micro-transaction et Lootbox. À notre avis c’est clairement un point à totalement éviter sous peine de déséquilibrer les rapports entre un joueur plus fortuné que l’autre, le jeu vidéo étant avant tout un art rassembleur.

Il faut donc réfléchir de manière plus globale en prenant en compte tous les aspects, car avec « 30 millions » de Xbox One dans le monde, il y a une manne financière potentielle non négligeable avec mine de rien quelques milliards à la clef chaque année, ce qui suffit amplement pour financer plusieurs triple A à gros budget.

D’ailleurs, avant même cette annonce sur le Game Pass, Microsoft par l’intermédiaire de Phil Spencer, ont déjà annoncé que l’investissement sur les studios First Party allait être augmenté.


Prochaines étapes ?


 

9d2949aaNous avons essayé d’esquisser ce qui s’apparente à un véritable « game changer ». Le service va probablement devenir un véritable pivot de l’industrie, qui elle-même bascule, inévitablement, sur des modes de distributions élargies et plus modernes que jamais. Moderne, car complètement dans son temps. Il n’y a qu’à constater combien de joueurs ne finissent pas leurs jeux, combien ne lance que le mode multijoueur d’un titre ou encore combien ne prenne même plus la mesure de « l’achat militant » en période de lancement d’un jeu pour afficher son soutien, pour se rendre compte d’un changement profond de la manière de « consommer » un jeu vidéo. On comprend assez vite l’intérêt pour l’industrie et l’avantage pour les joueurs avec l’arrivée de ce mode de distribution.

Tout le monde y trouve son compte. Même si, nous l’avons vu, des pièges sont à éviter. Microsoft comme souvent donne le LA. A l’image de l’existence initiale de la gamme de PC hybrides Surface, le choix d’inclure des titres le jour de lancement dans le catalogue du Xbox Game Pass servira de catalyseurs pour que d’autres suivent le pas.

Comment le service peut-il évoluer ?

800px-human_evolution-svgMicrosoft, a depuis quelques années changé son fusil d’épaule. La « philosophie » du consommateur captif a complètement disparu (ou presque) et il est maintenant plus important d’être présent là où les gens se trouvent, comme à l’image de Netflix. On sait que Phil Spencer et ses équipes travaillent sur un service proche du PSNow de chez Sony, avec un catalogue de jeux hébergé dans le cloud et pourquoi ne pas l’intégrer au Xbox Game Pass ? Sur Xbox One, vous auriez alors le choix de télécharger le titre ou d’y jouer directement via le Cloud.

Sur une autre machine, vous pourrez retrouver exactement le même catalogue mais uniquement dans le nuage. De là à imaginer un Xbox Game Pass disponible sur PC, téléviseurs, mobiles… il n’y a qu’un pas. Microsoft capterait, alors, un maximum de monde pour pouvoir conquérir un maximum de joueurs sur ce marché du « gaming » d’un milliard d’âme.


En conclusion !


 

Avec l’annonce de l’ajout des jeux estampillés Microsoft Studios directement au service le même jour de leur sortie dans les rayons sans risquer l’effacement de ces derniers, Microsoft vient de jeter un énorme paver dans la mare que représente notre vieux modèle de consommation, un modèle qui tâtonne et commence à engager sa mutation, pas toujours de la bonne façon comme avec les Pay To Win (Ouais, on l’aime pas lui). Le Xbox Game Pass adapte à merveille le business modèle de Netflix tout en apportant sa touche afin d’améliorer le point faible de ce genre de service, la connexion internet.

Il risque de modifier la façon dont son fait les jeux, car les développeurs voudront l’adapter au style d’abonnement du service. En proposant des jeux épisodiques, les joueurs se sentiront obligés de rester abonnés pour bénéficier de la saison complète. Où de proposer toujours plus de « jeu à service » comme Sea Of Thieves ou PUBG pour fidéliser les joueurs aimant le multijoueur.

Les amoureux du jeu solo triple A, voient certainement d’un mauvais œil ou en tout cas reste frileux devant ce genre de service, mais se rendront peut-être compte qu’il est devenu nécessaire pour justement continuer à proposer des gros Triples A toujours plus ambitieux et chers à développer. Pour finir, il est encore trop tôt pour parler de la mort des jeux en boite tant que cette génération de console existera, il faudra que Microsoft soit très attentif afin d’éviter un nouveau bad buzz pour sa prochaine génération de console, mais ils tiennent peut-être entre leur main, l’arme parfaite contre l’occasion.

Manette Elite V2 en approche ?

xbox-one-elite-controller-front-back_1920.0.0.jpg

On ne présente plus la manette Elite de la Xbox One (Compatible PC), connu comme la manette ultime (sur console) avec ses matériaux d’excellente qualité, sa modularité grâce à ses différents éléments interchangeables pour une prise en main adaptée à tous, grip en élastomère, gâchettes imitation alu brossé, palettes en métal, bref son seul défaut qui peut être un avantage pour d’autres, c’est l’absence de batterie intégrée.

Aujourd’hui, c’est un site chinois qui nous dévoile enfin sa petite sœur, la manette Elite V2. Au sein de MW, on attendait avec impatience le nouveau porte-étendard des pads Xbox One, alors c’est avec une joie totalement dissimulée (ironie inside) que nous abordons cet article. C’est bien beau mais que peut bien ajouté Microsoft pour exploser la barre déjà mise assez haute par la première manette Elite :

  • Batterie rechargeable, non détachable disposant d’un port de type MagSafe (magnétique).
  • Prise USB Type-C.
  • Bluetooth.
  • 3 niveaux de course pour les gâchettes.
  • Switch entre 3 profils possible (contre 2 sur Elite V1).
  • Longueur de course plus longue sur les palettes.

En prime nous avons même quelques photos ci-dessous de la présumer bête.

 

Mais qu’est-ce que ces images nous apprennent ?

  • Tout d’abord que nous aurons une sorte de sac de rangement estampillé Microsoft, en espérant que la boite de transport bien pratique ne soit pas oubliée.
  • On voit que le dessous des joysticks ne sera pas en imitation alu brossé, mais plutôt chromé, ce qui nous fait penser que les gâchettes seront du même effet (comme c’était le cas sur la manette V1 avec « l’alu brossé »).
  • Vous remarquerez aussi que le grip va très loin sur le devant de la manette.
  • Le système d’aimant pour interchanger facilement les différents éléments de la manette a été revu.
  • Il y a trois petites LED juste à coté du joystick droit, peut-être pour savoir sur quel profil de réglage nous sommes, vu qu’il y a trois profils au lieu de deux sur la version actuelle, mais elles peuvent aussi indiquer le niveau de course choisi pour les gâchettes qui sont aussi au nombre de trois contre deux sur la manette V1.
  • Et dernier point, l’ajout du bluetooth. Vous remarquerez que l’image est une capture de l’écran d’un smartphone, ce qui fait penser qu’elle sera peut-être compatible smartphone et là, on obtient peut-être LA manette ultime pour smartphone aussi.

Sinon parlons d’un sujet qui fâche souvent, le prix. Lors de sa sortie la manette Elite V1 était à 150€, un prix plutôt haut pour une manette, même si c’est LA manette et qu’elle a rendu ses possesseurs heureux (moi compris). Alors que peut-on attendre du prix d’une manette qui intègre du Bluetooth, un port type USB-C et donc certainement un câble USB-C pour recharger la batterie intégrée, tous ces ajouts ont un coût. Spéculons vous le voulez bien ? Il semblerait qu’avec tous ces éléments dans le packaging, Microsoft peut aisément atteindre les 200€ la manette Elite V2, mais nous espérons qu’ils se seront mis une limite à ne pas dépasser, la barre des 150€ étant à notre avis dans leur esprit. Comme c’était le cas avec la Xbox One X qui ne devait surtout pas dépasser la barre des 500€ établie par le pack Xbox One + Kinect. Nous devons tout de même garder en tête que tout cela peut très bien être un petit malin ayant tout ce qu’il faut pour créer un modèle de toutes pièces.

Réponse très certainement pendant l’E3 2018 date toujours fatidique dans notre beau monde vidéoludique.

 

Xbox One : Les Tutos du Dashboard

Chez Microsoft Waypoint, on s’est rendu compte que l’un des problèmes souvent remit sur la table par les joueurs possédant la Xbox One, était le problème du Dashboard de la Xbox One, un Dashboard qui au premier abord fait peur avec toutes ces fenêtres, tuiles, vignettes (peu importe comment vous les appelez), mais qui est pourtant très simple à aborder si l’on a à notre disposition une âme charitable pour vous aider à vous retrouver dans tout ça, cette âme charitable, c’est nous.

Alors voici deux vidéos qui vont s’attarder sur la navigation dans le Dashboard, pour la première, alors que la deuxième s’intéressera à tout ce qui est paramètres, ergonomie et accessibilité.

LA NAVIGATION :

Ici, vous allez pouvoir voir comment naviguer entre les différents onglets que propose le Dashborad, avec ou sans le Xbox Guide, vous comprendrez vite son intérêt qui rend la navigation bien plus rapide et agréable.

 

PARAMÈTRES, ERGONOMIE ET ACCESSIBILITÉ :

Dans cette partie, nous allons aborder la grosse part du gâteau avec les paramètres à votre disposition pour gérer votre compte, vos préférences, vos réglages TV HD ou 4K, les options ergonomiques et tous les outils à votre disposition pour faciliter l’accessibilité aux personnes ayant un handicap.

 

Au moins vous aurez toutes les armes en mains pour apprécier ce Dashboard qui est bien plus simple qu’il n’y paraît, en vous proposant énormément de possibilité.

Xbox Game Pass : MAJ de Septembre

f9c8c0b6-69f0-4d20-8f33-64941cbe681c

On ne présente plus le Xbox Game Pass, le Netflix-Like de Microsoft pour sa Xbox One, 133 jeux accessibles (suite à cette mise à jour) via un abonnement de 9,99€ par mois. Chaque mois, Microsoft rajoute (ils peuvent en enlever, aussi) des jeux dont voici la mise à jour de septembre :

  • Garou: Mark of the Wolves (X360)
  • ReCore Definitive Edition (XO)
  • Metro Last Light Redux (XO)
  • 10 Second Ninja X (XO)
  • The Bridge (XO)
  • Fable 2 (X360)
  • Hue (XO)

Le Xbox Game Pass s’offre une belle mise à jour de septembre avec des titres d’excellente qualité, si je devais vous en conseiller 3, ce serait ReCore Definitive Edition un excellent jeu d’aventure plateforme, Metro Last Light Redux un FPS post-apocalyptique et Mark Of The Wolves un jeu de baston parfait pour se friter entre potes.

 

 

Ghost Of A Tale : 50 minutes de gameplay

b3765b77df715ff626d8bb82917561a51bcdbfa3709cf971baf3adbfcf0c6e26

Il était une fois une petite souris enfermée dans une prison tenue par des rats, aidé par une âme charitable mystérieuse lui ayant apporté le pain, Tilo a pu s’échapper pour tenter retrouver sa compagne Merra, détenu par les mêmes rats qui l’ont incarcéré. Voilà le postulat de départ, vous prendrez place dans un monde médiéval peuplé d’animaux humanoïdes où l’infiltration prendra une part importante sur la première heure de jeu du moins (à voir plus loin).

Développé par une seule personne Ghost Of A Tale met la barre très haut sur le point technique et de l’animation ce qui explique un temps de développement plutôt long, mais enfin on peut tâter de la souris dans une ancienne version 4.00 comportant encore quelques bugs comme des freezes et plantage du jeu, mais la version 4.35 réglera ce genre de souci. Pour le moment, Ghost Of A Tale est en anglais, mais gageons que Seith CG proposera une version VOSTFR au minimum.

Ghost Of A Tale est disponible en early access sur Xbox One (essai gratuit 1H) et Steam