Microsoft et Sony signent un partenariat stratégique sur des solutions Cloud pour le Gaming et l’Intelligence Artificielle.

La collaboration des deux géants du jeux vidéo se met en place. En toile de fond Microsoft Azure. Le fameux Cloud de Microsoft qui croit à une vitesse inintérrompue depuis quelques années.

Aujourd’hui, le géant américain vient de signer un contrat avec Sony. Objectif affiché : une collaboration pour développer conjointement de futures solutions de cloud computing/gaming au sein de Microsoft Azure afin de prendre en charge les services respectifs des deux marques concernant la diffusion de jeux et de contenus.

Lire la suite

Xbox Scarlett : la surprise du Ray Tracing ? (Partie 3/4)

Nos histoires de Teraflops, de GPU et de Megahertz ne sont pas encore finies !

On vous propose un petit détour, un article 2 bis, avec un focus sur un élément précis (avant la 3ème et dernière partie concernant le CPU et la mémoire vive, à paraitre un peu plus tard).

Ce détour s’est ajouté à nos prévisions d’articles suite à un leak, particulièrement intéressant et inattendu qui nous est parvenu la semaine dernière (merci Astal pour l’info !).

 Pourquoi ce leak serait-il plus intéressant qu’un autre ?

Lire la suite

Hol’Autisme : une entreprise française se sert d’HoloLens pour aider les enfants.

Les applications liées au domaine médical sont nombreuses, que ça soit à travers l’utilisation de Kinect depuis sa sortie, ou plus récemment du casque HoloLens… Les innovations de Microsoft trouvent régulièrement une résonnance chez les chercheurs.

Lire la suite

Et si l’avenir du stockage passait par l’ADN ? Microsoft y croit et avance à pas de géant !

Il y a quelques jours, nous évoquions une technologie mise au point par Microsoft Research, permettant une restitution des sons réaliste avec très peu d’efforts pour les concepteurs de jeux vidéo.

Aujourd’hui, nous parlons à nouveau des ingénieurs et des chercheurs de Microsoft mais pour un projet tout à fait différent, puisque l’on va parler de stockage.

Lire la suite

Projet Acoustics : un moteur d’acoustique ondulatoire saisissant !

Entre 2012 et 2016, les équipes de Microsoft Research ont travaillé avec les équipes audio de Gears of War et de Triton pour mettre au point une nouvelle technologie de restitution du son in-game. La journée d’hier marque l’officialisation du Projet Acoustics / Triton

Lire la suite

Récapitulatif des noms de code des projets Microsoft en cours…

Si vous suivez l’actu Microsoft, vous savez qu’elle est dense et passionnante en ce moment ! En effet, Satya Nadella et ses équipes travaillent de front sur plusieurs projets qui peuvent (potentiellement) redéfinir les lignes…

Lire la suite

GWENT : Crimson Curse s’annonce pour la fin du mois.

bottom-logo-en.71

Si Thronebreaker n’as pas permis à CD Projekt de déplacer les foules, la version online du jeu de carte, elle, continue son chemin.

Les équipes polonaise travaille au bon équilibre du jeu depuis sa sortie de bêta en fin d’année dernière. Pour autant, ils n’oublient pas d’apporter un peu de sang frais…

La première extension de cartes arrivera ce 28 mars, gratuitement. Nommé « Crimson Curse », elle introduira 100 nouvelles cartes incluant 34 cartes neutres et 14 cartes spécifiques par faction.

Le développeur dévoilera au compte goute les nouvelles cartes. Pour la première fournée, nous avons (de gauche à droite) :

CrimsonCurse card 1.jpg

  • [Skellige] « Disgraced Prowler«  : Déploiement. Bloodthirst 3. Lock de l’unité. Bersek : Détruisez cette unité.
  • [Socia’tael] « Dryad Ranger » : Déploiement. Inflige 2 points de dégâts à une unité ennemi. Si elle survie, donner lui Poison.
  •  [Royaume du Nord] « Windhalm of Attra » : Bouclier. A chaque fin de tour allié, amélioration de la carte de 2 points, si elle a un bouclier.
  • [Monstres] « Plumard » : Déploiement. Donne saignement à une unité ennemi pendant 2 tours. Combat rapproché : Saignement pendant 4 tours.
  • [Neutre] « Samum » : Endommage une unité de 3 points. Coup fatal : déplace les unités adjacentes vers l’autre rangée.

 

 

 

Les jeux Xbox bientôt jouable sur PC via un unique « Xbox Store » ?

Microsoft construit son écosystème dans les moindres détails. Jour après jour, l’américain avance ses pions publiquement ou en sous-marin.

Et les équipes Xbox s’attaquent à un chantier d’envergure depuis quelques temps déjà : Windows.

microsoftstorelogohero.png

Pour être plus précis « le jeux sur Windows ». « Un chantier » sous-entend qu’il y’a des choses à construire et/ou réparer. Oui, mais lesquelles ?

Ce travail n’est pas tout à fait nouveau en réalité. Le « Game mode » est un bon exemple de ce qui a déjà été fait. Activé lorsqu’un jeu se lance, il permet de « concentrer » le plus gros des ressources de votre PC sur le jeu, pour optimiser ses performances.

Cependant, beaucoup de chose restent à faire : le Microsoft Store (ex-Windows Store) en tête. Souvent critiqué pour la piètre expérience utilisateur qu’il propose, il est aussi décrié pour son manque de lisibilité.

Les gros jeux sont noyés à côté de jeux « smartphones » et techniquement parlant les problèmes d’installations répétés et autres bugs à chaque lancement de nouveaux titres a de quoi refroidir…

 


GameCore


 

C’est ici qu’on parle de la stratégie « GameCore » de Microsoft. Dans son viseur Windows 10 et les jeux.

« GameCore » c’est le nom d’une plateforme de développement commune à Windows et à Xbox. Le successeur spirituel des UWP pour ceux qui se souviennent.

Cette fois, Microsoft semble remettre (toutes) les choses à plat. Explications.

Dernièrement, l’éditeur américain a commencé une série de tests avec la participation de joueurs volontaires. Pour l’occasion, State of Decay a été offert aux participants.

En fouinant un peu, Brad Smith (Thurott.com) avec l’aide de certaines de ses connaissances a réussi à comprendre de nouvelles choses en téléchargeant le fameux jeu offert.

Les « bizarreries » commencent « immédiatement » dès l’installation du titre d’Undead Labs.

Le téléchargement du fichier ne se fait pas depuis les serveurs du Microsoft Store (serverdl.microsoft.com). Une première. Le jeu se télécharge depuis « assets1.xboxlive.com », sur PC rappelons-le.

Sur cet élément, l’auteur de l’article pense que Microsoft est en train de transposer sur PC toute la philosophie « d’installation » de la Xbox. Evitant ainsi de porter l’une après l’autre des fonctionnalités de la Xbox vers le PC.

L’idée est corrélée par la présence du format « .xvc » qu’on retrouve après le téléchargement. Ce format a été inauguré en 2013… pour les jeux de la Xbox One.

 

On sait que Microsoft souhaite unifier les expériences Xbox et Microsoft Store pour la partie gaming. Et la stratégie GameCore va dans ce sens, rendant (encore) plus facile l’arrivée des jeux Xbox sur PC. L’autre intérêt majeur de la manœuvre concerne les développeurs. Il sera, dès lors très facile pour eux de construire leurs jeux sur PC et Xbox, sans distinction.

phil-spencer-xbox-scorpio-1st-party-jrpg-e1490257401106
Phil Spencer, Head of Xbox

La référence à une « application Gaming » a aussi été trouvé par l’auteur. Il semblerait que Microsoft veuille faire tomber définitivement la barrière qui sépare son Windows de sa Xbox, pour une expérience unifiée.

Résultat ? Une hypothèse qui pourrait très vite se confirmer. En rapprochant les deux mondes, il deviendrait possible d’envisager que les jeux Xbox puisse tourner sur PC. Simple.

Microsoft remplacerait alors son « Microsoft Store PC » par le « Store Xbox » que nous connaissons, pour vendre des jeux sur PC.

Voilà une des composantes du chantier GameCore. Les prochains mois vont être historiques. Et comptez sur nous pour vous narrer cet folle épopée industrielle.