The Initiative: la nouvelle fabrique à rêve de Microsoft?

Embargoed_Confidential_Studios-Asset-630x354

C’est lors de l’E3 2018 qu’on a appris la création d’un tout nouveau studio First Party Microsoft, appelé The Initiative, et basé à Santa Monica en Californie. Que pouvons nous attendre cette nouvelle entité?

The Initiative est donc la nouvelle arme du géant américain. L’homme à la tête du studio, un certain Darrell Gallagher, a très vite communiqué quelques noms de talents ayant rejoint les rangs de cette nouvelle structure, et la liste n’a cessée de s’agrandir depuis, faisant régulièrement la une de la presse spécialisée tant les noms prestigieux se sont succédés. Le meilleur moyen de se rendre compte de l’orientation que peut potentiellement prendre le studio est donc de jeter un coup d’œil à l’expérience des employés qui le composent. Bien entendu, cette liste n’est pas exhaustive.

Darrell Gallagher: Directeur du studio. Tout au long de sa carrière, il a travaillé chez plusieurs grands noms du jeu vidéo tel crystal dynamics, thq, rockstar, ou encore sony. Ces dernières années il s’est surtout fait remarquer pour son travail chez Square Enix de 2013 à 2016, période durant laquelle il a travaillé sur de nombreux jeux tels que Rise of the Tomb Raider, Deus EX Human Revolution, ou encore Hitman, puis chez Activision de 2016 à 2018 où il à pu participer, entre autres, aux sorties de Destiny 2, Call of Duty Infinite Warfare, Call of Duty WWII, et Skylander Imaginator.

Brian Westergaard: Cet homme est surtout connu pour avoir été producteur principale sur Rise of The Tomb Raider et God of War PS4.

Annie Lohr: Etait chargée de recrutement chez Respawn (Titanfall) et Microsoft notamment pour 343 industries à l’époque d’Halo 4.

Christian Cantamessa: Scénariste et level designer ayant travaillé sur GTA San Andreas, Red Dead Redemption, Rise of the Tomb Raider, La Terre du Milieu l’Ombre de la Guerre et bien d’autres productions.

Blake Fischer: s’occupe depuis plus de 17 ans de la planification des sorties third party chez Microsoft, on ne connait pas son rôle au sein de The Initiative.

Daniel Neuburger: Est un ancien de Crystal Dynamics qui a travaillé pendant 12 ans dans ce studio en ayant notamment été réalisateur sur le reboot de Tomb Raider.

Lindsey McQueeney: Etait recruteuse principal chez Cristal Dynamics.

Drew Murray: Est un ancien d’Insoniac Games. Il a participé au développement des jeux de la série Resistance, et à plusieurs Ratchet & Clank. dernièrement il s’est distingué en étant le réalisateur de Sunset Overdrive.

Tom Shepherd: Est un ancien directeur technique chez Rockstar. Il a notamment travaillé sur GTA V, Red Dead Redemption et Max Payne 3.

Justin Walter: A pour fonction « senior environnement artist ». On peut dire qu’il arrive avec une solide expérience puisqu’il a pu travaillé sur des jeux tels que Just Cause 4, Star Wars Battlefront 2, ou encore Doom.

Chris O’Neill: Est un level designer connu pour son travail sur plusieurs God of War (dont le dernier sur PS4) mais aussi sur la partie online de Metal Gear Solid 5.

Victoria Miller: Est une productrice et scénariste qui a travaillée chez Lucasarts puis Double Helix avant de rejoindre Sony pour qui elle à participé au lancement de nombreux jeux tels que Beyond Two Souls, until Dawn, no man’s sky ou plus récemment Detroit Become Human.

Andrameda Martinez: Cette jeune femme a rejoint The initiative en tant qu’’adjointe exécutive et chef de bureau. Avant ça elle était chez Sledgehammer games au moment où ils ont sortis Call of Duty WWII.

Irma Ward: Elle est productrice associée. Durant sa carrière elle à pu travailler pour 2K Games sur certains titres tels que Borderlands 2, XCOM: Enemy Unknown, Spec Ops: The Line et Bioshock Infinite, mais aussi chez Neversoft sur Call of Duty Ghost, ou encore pour Section Studio sur le remaster de la série Bioshock.

Willial Archbell: Est le responsable de l’ingénierie logicielle. Il a participé au développement des parties multi-joueur de Halo 4 et de Halo 5 chez 343 Industries.

Ben Diamand: Ce programmeur a œuvré sur la série God of War sortis sur consoles de salon, du premier à l’épisode Ascension. Puis il est aller chez respawn pour travailler sur Titanfall. Avant d’intégrer The Initiative il a fait une pause dans le monde du jeu vidéo affin de développer un programme pour le projet Space X.

Au vu des titres sur lesquels ont travaillées toutes ces personnes, on est en droit de penser que The Initiative est calibré pour proposer des expériences narratives à la mise en scène cinématographique de haute volée. Hors, comme je le soulignais lors de l’article sur les acteurs de la prochaine génération de consoles, c’est un style qui fait un peu défaut au portfolio de Microsoft. Mais feront ils bien ce genre de jeux? Auront ils carte blanche sur leurs créations? Sur le site officiel du studio on peut y lire que ce dernier est, entre autres choses, consacré à l’innovation et à la création d’histoires, mais avec un mode de fonctionnement similaire à celui d’un studio indépendant tout en bénéficiant des ressources mises à disposition par Microsoft.

Les avantages de l’un sans les inconvénients de l’autre pourrait on se dire, une vision que semble partager Darrell Gallagher. En effet, lors d’une interview accordée au site Venture Beat, le boss de The Initiative s’est exprimé concernant les ambitions qu’il a pour son studio, et le moins que l’on puisse dire c’est qu’elles sont énormes. Il y voit l’opportunité de construire quelque chose de marquant, voir même de novateur, et se réjouit qu’on lui laisse toute latitude pour réaliser sa vision.

je me concentre sur l’opportunité et j’essaye de faire quelque chose d’innovant. On m’a donné le mandat, la liberté et l’appui nécessaires pour le faire. C’est presque le meilleur des deux mondes, où je peux aller réaliser quelque chose – j’adore créer des choses. Si vous regardez mon histoire, il s’agit d’établir des propriétés intellectuelle, de bâtir des studios, de constituer des équipes, de produire du divertissement. J’adore pouvoir créer.

Nouvelle IP, nouvelle équipe constituée de professionnels talentueux, focus sur l’innovation et la narration, totale liberté créatrice, le tout épaulé par les moyens techniques et financiers de Microsoft. The Initiative a toutes les cartes en main pour devenir un studio de renom dans les années à venir, à eux de ne pas décevoir, ce qui ne sera pas une mince affaire tant les attentes sont grandes au vu des moyens déployés.

Astroneer est disponible sur Xbox One et PC

astroneer_11-14-18

Astroneer du studio System Era avait fait son petit effet il y a un moment déjà lors de son arrivée sur la plateforme Game Preview de Microsoft, aujourd’hui, le développeur officialise donc la fin du développement du jeu et son passage en version 1.0.  Cela signifie donc l’arrivée du jeu sur le store Xbox One et PC et, cerise sur le gâteau, il est Play Anywhere.

Astroneer est un jeu type « sand box » qui fera la part belle à l’exploration spatiale avec au programme des voyages vers des planètes lointaines, de la fouille, de l’exploration, du craft… il faudra toujours aller plus loin vers l’infinie et au delà dans le but de construire des bases bien pensées et établir divers campements.  Il faudra toujours repousser les frontières de l’humanité le tout dans une aventure en solitaire comme en coopération.

Operencia : The Stolen Sun annoncé sur Xbox One en exclusivité console.

Zen Studio, à qui l’ont doit la série des Pinball FX ou encore Castlestorm, a décidé de se lancer dans le RPG avec son plus gros projet: Operencia The Stolen Sun.

Le jeu a d’abord été annoncé en exclusivité sur Epic Games Store pour ensuite faire son arrivée en exclusivité Xbox One sur console.

1er fait intéressant, l’exclusivité console du jeu est le fruit d’une collaboration entre Microsoft, Zen Studio et Epic Games, une entente qui va sûrement dans le sens des 3 parties malgré l’existence du Windows Store. Second fait à noter c’est que l’accord fait état d’une arrivée directement dans le Xbox Gamepass lors de la sortie du jeu prévue « courant 2019 ».

Concernant le jeu en lui même, l’aventure nous amènera à sauver notre petit monde nommé Operencia d’une nuit promise comme éternelle. Le Roi Soleil (pas Louis XIV hein) est visiblement dans la panade et doit être secouru. Niveau gameplay il s’agira d’un donjon-RPG avec système de combat au tour par tour et système de déplacement en cases.

Affichant une vue type FPS, le jeu rappelle d’une certaine manière Shining in the Darkness sur Megadrive ou sa suite spirituelle Shining the Holy Ark.

Xbox Game Studios : le nouveau label gaming Microsoft.

Embargoed_Confidential_Studios-Asset-630x354

Ce lundi 5 février 2019 s’est tenue une nouvelle édition de l’Inside Xbox, le rendez-vous mensuel de Microsoft dédié gaming, et comme souvent ce fut l’occasion de faire quelques annonces.

Microsoft poursuit donc ses grands travaux concernant sa branche gaming qui, après les multiples rachats de studios, se voit mettre à jour le nom de son label. Alors exit Microsoft Studios et place à Xbox Game Studios  ! Un nom qu’on ne devine bien-sûr pas choisi au hasard et qui annonce la couleur. Le nom Xbox est désormais affiché en tête du label, une autre manière pour Microsoft de réaffirmer qu’il va falloir compter sur leur branche gaming qui ne cesse de prendre du poids au sein du groupe.

 

Le tout frais Xbox Game Studios compte à ce jour 13 studios en attendant les prochains qui rejoindront la famille. Oui Microsoft annonce ne pas en avoir terminé avec l’intégration de nouvelles équipes, Matt Booty s’étant même permis de teaser des annonces à ce sujet en juin 2019 lors du salon international du jeu vidéo. Vos pronostics  ?

 

 

Microsoft Studios et Xbox se donnent les moyens de leurs ambitions.

 

 

 

Microsoft Studios

 

Microsoft garde le cap, affûte ses armes, peaufine le moindre détail pour sa prochaine Xbox. Cela fait des mois qu’on évoque les grands changements qui interviennent au sein de la division Xbox, et les choses avancent à grands pas.

 

 L’investissement de Microsoft dans les jeux vidéo n’a pour ainsi dire probablement jamais été aussi massif.

Pour s’en convaincre, regardons la stratégie de Satya Nadella et de ses équipes pour la branche Xbox. Entre juin et novembre 2018, Microsoft a acquis 7 studios de développement. On sait que l’entreprise n’a pas fini son « remodelage » interne. D’autres acquisitions sont attendues pour 2019.

Le profil des candidats privilégiés de Microsoft est assez précis mais pas exclusif. Ce sont généralement des studios de taille modeste, à l’effectif oscillant entre 50 et 100 personnes. Souvent ces studios ont la capacité de faire des choses solides avec des moyens (parfois très) limités.

Ninja Theory, InXile, Obsidian ou encore Compulsion Games font typiquement partie de ce schéma. Mais toutes ces équipes ont un point commun, elles flirtent toutes avec la ligne rouge financière en étant indépendant.

 

brian-fargo-revient-sur-l-acquisition-d-inxile-par-microsoft-e0e9f549__w830.jpgLe fondateur d’Inxile, Brian Fargo, l’expliquait il y a quelques semaines : le budget pour créer des jeux dit « Double A » à triplé ces dernières années passant de 5/6 millions à plus de 15 millions de dollars. Intenable pour ces petites structures.

 

 

L’intervention de Microsoft dans le capital de ces entreprises, permet de les alléger d’un poids. D’ailleurs, le géant américain se chargera à présent de tout l’administratif, laissant aux équipes le soin de se concentrer uniquement sur la conception du jeu.

Même l’intégrité de la direction artistique ne sera pas remise en cause par le nouveau propriétaire, qui s’y refuse catégoriquement. Le directeur de Microsoft Studios, Matt Booty sera garant de ce choix stratégique et ne viendra jamais imposer un projet ou discuter des choix artistiques de ses équipes.  


matt-booty.jpg
Matt Booty (Patron Microsoft Studios)

 


Quelles sont les prochaines étapes ?


 

Comme nous l’évoquions un peu plus haut, Microsoft est toujours dans une étape d’expansion et de consolidation de son offre de jeux.

Ainsi, de nouvelles acquisitions de studios se profilent à l’horizon et sont attendues courant 2019. Récemment, Klobrille, « un insider » souvent bien informé, évoquait une prise de contact des équipes de Phil Spencer avec les créateurs de Hitman : IO Interactive.

Microsoft_Studios_Logo

Il y a quelques jours, Klobrille affirmait, sans ambiguïté, que Microsoft serait actuellement en discussion active avec des studios indépendants, aussi bien de petite que de grande taille. Et histoire de finir de vous chauffer à blanc, il précise que certains noms seront plus surprenants que les 7 premiers !

Aujourd’hui, l’insider annonce que des négociations avancées sont en cours depuis plusieurs mois avec un studio de taille moyenne, ayant œuvré historiquement pour Playstation.

Gardez à l’esprit qu’il s’agit (que) de discussions, de négociations, en aucun cas cela confirme que les accords iront jusqu’à la signature.

 


Autant d’équipes de développement aura-t-il une répercussion sur le type de projet ou les budgets alloués ?


 

Question légitime. Le nombre d’équipe interne au constructeur monte en flèche, ça tout le monde l’a compris.

Tous sont ambitieux et demanderont des ressources en adéquation pour mener à bien les projets qu’ils auront choisis. Car oui l’éditeur/constructeur américain laisse carte blanche aux nouveaux venus pour créer les jeux qu’ils souhaitent.

Microsoft n’ayant pour ainsi dire jamais autant investi dans la création de jeux vidéo, comment compte-t-il faire ?

La division Xbox ne semble rien laisser au hasard. Le budget alloué à ses studios serait conséquent.  

mike ybarra.jpg

Un youtuber répondant au nom de Boogie2988 a pu échanger avec Mike Ybarra. Boogie a retranscrit son échange avec Monsieur Xbox Live durant un podcast diffusé sur YouTube.

Ligne de mire : la prochaine génération. 

Boogie commence et pose la question : « Pourquoi Microsoft achète autant de studios à la fin d’une génération de consoles ?»

La réponse est simple :  

Microsoft souhaite dominer la prochaine génération.

 

Mike Ybarra détaille par la suite le genre de rencontre avec les studios indépendants que Microsoft approche. A chaque fois, quand il rend visites à ces entreprises, le géant américain pose cette question : « Quel projet voulez-vous faire ? ». Tous ces studios, habituellement en difficulté avec leur finance pour boucler leur projet, répondent assez logiquement : « Quel est notre budget ? ».

La question n’est plus là selon l’homme de Microsoft : « Je pense que vous ne comprenez pas, ce n’est pas notre question, notre question est de savoir quels jeux voulez-vous faire ? Nous sommes Microsoft et nous avons le budget. Nous voulons juste savoir quel jeu vous désirez faire, quels sont vos rêves les plus fous ? »

 


En conclusion, Microsoft se donne les moyens d’acquérir beaucoup d’équipes de développement, tout en garantissant des budgets conséquents pour la conception de leur jeu. A l’heure actuelle, Microsoft Studios compte 1800 à 2000 personnes dans ses rangs, réparties à travers 13 studios et œuvrant à la conception d’un catalogue de jeux inédits pour l’écosystème Microsoft (Xbox, PC, xCloud, Gamepass…).


Correction : Darkfoxx

Microsoft Studios : Le point sur les projets des 12 studios 1st party !

Microsoft Studios.png

Entre juin et novembre 2018, Microsoft a créé un studio et s’est offert les services de ­6 autres. Toutes ces acquisitions stratégiques galvanisent et sont synonymes d’avenir radieux pour la marque au X. L’occasion pour nous de tenter de faire le point.

Quels sont les projets en gestation au sein des 12 studios de développement ?

Petit tour d’horizon des studios 1st party, qui ont pour particularité d’avoir une gestion indépendante. Microsoft n’intervient pas dans le processus créatif de ses équipes et leur donne accès à ses ressources.

Au total, Microsoft Studios s’occupe de 12 studios pour plus de 1850 développeurs qui travaillent à enrichir le portefolio Xbox. A noter que les embauches continuent toujours à un rythme soutenu à l’heure où ces lignes sont écrites. Ce chiffre de plus de 1850 âmes est donc amené à évoluer.


Obsidian Entertainement


Irvine (Californie, USA). Effectif : 170 (2017). Fondé en 2003.

Acquisition par Microsoft : 2018.


Obsidian Entertainement.jpg

Auteur de titres RPG majeurs (Star Wars KOTOR, Fallout New Vegas ou encore Pillars of Eternity), le développeur s’active en coulisse sur un nouveau RPG mystérieux… Le titre devrait sortir en 2019.

Obsidian a par ailleurs signé un accord d’édition avec l’éditeur Take 2 avant que Microsoft n’entre dans l’équation, ce qui garantit probablement au futur titre une sortie sur la plupart des plateformes actuelles.

Enfin, sachez que ce futur jeu n’aura aucun système de loot.

37339.jpg


InXile Entertainement


Newport Beach (Californie, USA). – Effectif : entre 50/100. Fondé en 2002.

Acquisition par Microsoft : 2018.


InXile entertainement.png

L’autre studio spécialiste du RPG, acquis par Microsoft, travaille lui aussi depuis quelques temps sur un nouveau projet. En 2019, la licence Wasteland se verra octroyer un 3ème épisode.

Financé à hauteur de (presque) 3 millions de dollars sur la plateforme de crowdfunding Fig en 2016, le studio californien s’est engagé à sortir son jeu sur Windows, MacOS, Linux, PS4 et évidemment Xbox One. Le rachat de Microsoft ne remet pas en cause cette promesse.

Voici quelques images de Wasteland 3 :

Ce diaporama nécessite JavaScript.


Ninja Theory


Cambridge (Royaume-Uni)Effectif : 100. Fondé en 2000.

Acquisition par Microsoft : 2018.


Ninja_Theory_Logo

Les développeurs anglais ont tout raflé avec leur dernière production : HellBlade : Senua’s Sacrifice.

Si le titre a vu le jour assez récemment cette année sur Xbox, le studio est en réalité affairé depuis plusieurs mois sur différents projets.

Ainsi, les 100 personnes qui composent Ninja Theory travaillent sur des projets plus ou moins gros, allant du jeu VR, au jeu « classique ».

Une annonce est « hautement » probable pour 2019.

hellblade


Playground Games


Royaume-Uni – Effectif : +400. Création : 2010. Acquisition par Microsoft : 2018.


Playground Games.jpg

Voici un autre studio anglais, qui travaille en partenariat avec Microsoft depuis sa création en 2010 sur Forza Horizon. Quelques années plus tard, le studio de Raph Fulton rejoint la famille Microsoft Studios. En parallèle, une seconde équipe se constitue…

Equipe n°1 « Forza Horizon »

Royal Leamington Spa (QG du studio, Royaume-Uni)Effectif : env.200

forza_horizon_4_fortune_island.jpg

Comme vous vous en doutez, une équipe (celle d’origine) officie depuis 2012 sur la série des Forza Horizon avec un succès grandissant à chaque épisode. Il est acquis que l’équipe s’est mise au travail sur les futurs DLC avec l’annonce récente de Fortune Island pour Forza Horizon 4. Il faut aussi compter sur la suite de ce dernier, prévue dans quelques années…

Equipe n°2 « RPG Open World »

St. Albans House (Leamington Spa, Royaume-Uni)Effectif : env.200. Création en 2017.

2889434-villagepeace.jpg

La seconde équipe grossit, semaine après semaine, avec à son bord des pointures de l’industrie.

Le projet ? Un RPG open-world triple A. Voici ce à quoi Playground Games s’attelle depuis plusieurs mois. Les rumeurs vont (pour l’heure) toutes dans le même sens -> Fable IV <-

Début de réponse en juin prochain lors de l’E3 2019 ?


Mojang


Stockholm (Suède)Effectif : 100 en 2018. Fondé en 2009.

Acquisition par Microsoft : 2014.


Mojang.png

Le studio suédois acquis par Microsoft pour 2,5 milliards de dollars, continue à entretenir sa franchise phare : Minecraft.

En parallèle, l’équipe se lance dans une nouvelle aventure co-op nommée Minecraft : Dungeons, à paraître sur PC uniquement (pour l’instant).

3458c-en-tete-minecraft-dungeons-annonce-minecon-earth.jpg


Undead Labs     


Seattle (Washington, USA)Effectif : entre 50/100. Fondé en 2009.

Acquisition par Microsoft : 2018.


Undead Labs.jpg

En partenariat depuis leur création avec Microsoft, Undead Labs continue le support de son dernier titre en date : State of Decay 2.

Mais ce n’est pas tout. Le troisième épisode est selon toute vraisemblance bien en cours de production au sein du studio acquis par l’éditeur américain en juin dernier.

State-of-Decay-2-Zedhunter-660x372.jpg


The Initiative


Santa Monica (Californie, USA). Effectif : inconnu. Fondé en 2018 par Microsoft.


The Initiative.png

Sur les 7 nouvelles entités qui ont rejoint Microsoft Studios en 2018, il s’agit de la seule création d’équipe faite par l’éditeur.

CD-151216-exit-darrell-gallagher.jpgA sa tête : Darrell Gallagher, l’homme à l’origine du reboot de Tomb Raider en 2013.

Accompagné par des vétérans de l’industrie ce studio à de hautes ambitions pour créer une nouvelle franchise à gros budget, centrée sur une expérience solo. Les recrutements s’enchaînent et au vu de cette ambition affichée, les effectifs devraient atteindre entre 200 et 400 personnes, mais pas d’info officielle pour l’heure.


Rare


Twycross (Royaume-Uni)Effectif : env.200. Création : 1985.

Acquisition par Microsoft : 2002


RARE.png

Le studio anglais est toujours à l’œuvre sur le suivi de Sea of Thieves et de ses extensions. La prochaine en date « The Arena » est prévue pour 2019.

Le studio semble être divisé en 2 ou 3 équipes. Une nouvelle franchise est tout à fait probable pour Rare après SoT.

En effet, le studio ne veut pas entendre parler d’un nouveau Banjo et ne se sent pas capable de reprendre le ton caustique pour une suite de Conker. Si ces franchises reviennent, peu de chance qu’elles arrivent avec le logo de Rare apposé sur leur jaquette.

sea-of-thieves-top-wallpaper


Turn 10 Studios 


Redmond (Washington, USA) – Effectif : entre 100 et 300 selon les périodes de dev.

Fondé par Microsoft en 2001.


Turn10

Officiellement, l’équipe à l’origine de 7 jeux Forza Motorsport depuis 2005, n’est toujours pas à l’œuvre sur Forza Motorsport 8.

Le suivi de la septième itération étant la seule priorité officielle du studio.

Malgré la cadence d’un épisode tous les 2 ans à laquelle Turn10 nous avait habitué, il semble improbable que FM8 arrive en 2019 comme attendu.

Serait-il sur un nouveau projet différent de la série phare de simulation automobile ? *Suspens*

forza-motorsport-7-4-pd-1500x844


The Coalition


Vancouver (Colombie Britannique, Canada)Effectif : 200 (2015).

Fondé par Microsoft en 2010.


The Coalition.png

Un des studios fondés par Microsoft (ex-Black Tusk) et se chargeant exclusivement de la série Gears of War.

Actuellement, Rod Ferguson et son équipe travaillent activement à Gears 5 prévu pour fin 2019. Il supervise aussi deux autres projets : Gears Tactics sur PC et Gears Pop sur mobile, développés en externe.

Une rumeur indiquait une possible participation du studio dans un nouvel épisode de Perfect Dark. Lequel a formellement démenti peu après.

gears-5-5b1dd08912f16.jpg


Compulsion Games


Montréal (Québec, Canada)Effectif : 40. Création en 2009.

Acquisition par Microsoft : 2018.


Compulsion Games.jpg

Petite équipe québécoise qui vient de rejoindre Microsoft Studios en juin dernier. Auteur du récent We Happy Few, le studio est probablement déjà au travail sur un nouveau jeu encore inconnu, exclusif aux plateformes de Microsoft.

We-Happy-Few-01-770x406.jpg


343 Industries


Redmond (Washington, USA)Effectif : 450 (2016). Fondé par Microsoft en 2007.


343 industries.png

L’équipe fondée par Microsoft, suite à la prise d’indépendance de Bungie il y a quelques années, est en charge de reprendre les reines sur l’IP star : Halo. Auteur de Halo 4 et Halo 5, 343i s’attelle au sixième épisode nommé Halo Infinite. Il faudra cependant être patient, la sortie n’intervenant probablement pas avant 2020.

En attendant, le studio peaufine toujours sa « Halo : MasterChief Collection » après 4 années de commercialisation, ainsi qu’Halo 5.

abc40661-c83e-478a-a5e6-c54f6cf9fb46.jpg


Microsoft_Studios_Logo

En conclusion, Phil Spencer a plus que doublé le nombre de studios internes en 6 mois lors de cette année 2018. Ce résultat est possible grâce à la réorganisation de la branche Xbox de mars 2017 sous l’impulsion de Satya Nadella, qui a littéralement brisé les chaînes qui retenaient les ambitions de la division.

En résulte des investissements conséquents, bien sentis et ce n’est pas fini… Vous pouvez nous croire sur ce coup.

Correction : Darkfoxx

Playground Games muscle son jeu et recrute des anciens de EA, Bioware, Ninja Theory…

 

logo_4_RGB

Playground Games est passé de l’anonymat au succès médiatique très rapidement dès 2012 avec la sortie de leur premier titre Forza Horizon. Le succès critique et commercial ne s’est pas fait attendre non plus. L’équipe derrière la déclinaison « Horizon » à réussi a bâtir une série à succès et chaque nouvel opus bat le record du précédent.

FH4

A l’époque le studio anglais était composé d’une équipe de professionnels du jeu de course en grande majorité.

On y trouvait des anciens de Bizzare Creations, de Codemasters ou même de Rockstar. Des vétérans du jeu de bolides ayant planchés sur des PGR, Drive, Colin McRae, Burnout ou Midnight Club.

Aujourd’hui, après (bientôt) 4 Forza Horizon, Playground Games s’est taillé une réputation étincelante dans le monde du jeu vidéo notamment en confirmant son talent avec Forza Horizon 2 et 3.

 L’ouverture d’un second studio et le rachat par Microsoft achève le tableau des évènements marquants du jeune studio.

Six ans après le premier FH, Playground G. a bien grandi avec  deux équipes distinctes : la première sur les Forza Horizon, l’autre sur un « RPG open world », encore inconnu. Cette dernière est en phase de consolidation depuis quelques mois.

Et les nouvelles têtes qui débarquent pour gonfler l’équipe confirment un casting 4 étoiles.

 Lors de l’annonce de l’acquisition par Microsoft lors de l’E3 en juin dernier, Playground Games affirmait vouloir être « le meilleur studio du monde ». Un des moyens pour y arriver est de s’armer de talents. Ainsi, voici quelques nouveaux venus dans la famille Microsoft Studios :

Scotty Brown          Scotty Brown (principal environnement artist) rejoint la seconde équipe qui officie sur le « RPG » inconnu. Auparavant l’homme tenait le même poste chez EA Motive pour Star Wars Battlefront II. Il s’est aussi illustré chez Bioware, EA et Midway Games.

 

Noel Lukasewich          Noel Lukasewich (lead environnement artist) rejoint Playground après 13 ans chez Bioware. Il a œuvré sur les 4 épisodes de Mass Effect, ainsi que certains DLC associés.

 

 

Martin Lancaster          Vient ensuite la venue du directeur narratif Martin Lancaster, ancien de Rocksteady Studios. Il a eu un rôle important sur les titres Batman (y compris sur la narration du dernier en date Arkham VR)

 

 

        Chris Goodall  Chris Goodall passe de Ninja Theory à Playground Games. Il prendra le rôle de « pincipal animator ». Depuis 2009, il a pu opérer sur des titres comme Enslaved : Odyssey to the West, DmC ou encore Hellblade.

 

 

Rob den Dekker          Du studio de Cambridge (Ninja Theory) vient aussi le « lead technicien » Rob den Dekker. Il a fait ses armes dans plusieurs entreprises tels que NaturalMotion, Microsoft, Lionhead ou encore Testology. Fable, Fable 2 en passant par LittleBigPlanet ou même Forza Horizon 2 constitue son pédigré.

 

Joe McKernan          Enfin, Joe McKernan retrouve ses collègues de chez Playground Games après 4 ans d’absence. Ce « lead UI artist » avait pu travailler sur Forza Horizon 1 & 2. En 2014, il rejoignit Guerrilla Games pour travailler sur Horizon Zero Dawn et il y a peu Bungie pour Destiny 2.

 

Ce genre de recrutement, apte à définir l’ADN d’un studio, n’est pas un phénomène isolé. Cette situation se répète assez régulièrement dans l’industrie. Microsoft a montré un cap, une ambition et y adjoint les moyens nécessaires. Résultat ? Plusieurs « Microsoft Studios » sont pris d’assaut (comme The Initiative) par des vétérans de l’industrie en quête de nouveaux challenges…

Crédit photo : gamesindustry.biz