Récapitulatif des noms de code des projets Microsoft en cours…

Si vous suivez l’actu Microsoft, vous savez qu’elle est dense et passionnante en ce moment ! En effet, Satya Nadella et ses équipes travaillent de front sur plusieurs projets qui peuvent (potentiellement) redéfinir les lignes…

Lire la suite

Les Surface Headphones arrive en France !

Si ce début février marque l’arrivée des Surface Laptop 2, Surface Studio 2 et Surface Pro 6 et leurs déclinaison « black » en France, le mois prochain marquera lui la venue des Surface Headphones.

Il s’agit du tout premier casque audio haut de gamme de Microsoft. Développé pendant 3 ans par les équipes de Panos Panay (le papa de la gamme Surface), le produit sort enfin de son pays natal après 4 mois de commercialisation là-bas.

 

microsoft-surface-headphones-29

 

Au programme, un casque à la finition premium qui pèse 290g. Les points clés à retenir :

 

  • Deux molettes sur chaque oreille pour gérer le volume d’un côté et la réduction de bruit (13 niveaux différents) de l’autre.
  • La pause automatique en déposant son casque sur les épaules. La lecture d’un morceau reprend quand le casque est replacé sur les oreilles.
  • 15h d’autonomie en Bluetooth, réduction de bruit et Cortana activé.
  • 50h d’autonomie en mode filaire.
  • Recharge rapide usb-c (5 min de recharge = 1h d’écoute)

 

microsoft-surface-headphones

 

Le casque est actuellement disponible au Etats-Unis pour 350$. En mars prochain, 8 nouveaux marchés (dont l’Australie, le Canada ou encore en Allemagne) accueillerons le dernier né de la famille Surface. Dont l’hexagone donc.

surface-headphones-4800-640x640.jpg

En terme de tarification, si l’on pouvait s’attendre à la fameuse règle (pas toujours juste) des 1$ = 1€, il n’en est rien et le prix français (affiche sur le Microsoft Store) s’affuble d’un 379€ TTC.

Personne n’arrête plus Microsoft en 2018.

L’année 2018 touche à sa fin, et avec elle un « come-back » qui finira probablement par s’inscrire dans les livres d’histoire du petit monde de la high-tech.

Ce retour glorieux est celui de Microsoft. Cependant, il serait inexacte de prétendre que ce retour en grâce du géant américain ne s’est fait qu’à la seule force de l’année 2018. Le travail de « reconstruction » a commencé il y a près de 4 ans. Les effets des décisions prises depuis, se font à présent sentir.

L’année s’achève et démontre de manière insolente que Microsoft ne fera plus de la figuration face à ses comparses. Si par le passé des marchés stratégiques comme celui du mobile lui ont totalement échappé des mains, aujourd’hui il est à l’avant-garde des innovations qui vont modeler le futur. 

DNFv_s6VAAAkb7n

 Si vous êtes fan de Xbox, vous avez dû vous rendre compte de la dynamique totalement folle des équipes de Phil Spencer cette année. La bête s’est libérée de ses chaînes. Et le futur s’annonce radieux… 

En réalité, c’est tout Microsoft qui exulte. Les équipes ont une confiance (presque) aveugle envers leur patron Satya Nadella (il récolte 95% d’approbation des salariés du groupe en 2018), tant l’homme semble conscient du futur et de ses changements.

En résulte une entreprise qui rompt définitivement avec son image et son comportement des années 90 d’ogre terrifiant à qui personne n’ose dire non. Depuis l’entrée en fonction du successeur de S.Ballmer, c’est toute la philosophie du groupe qui change.

surface-family

Bien évidemment tout n’est pas parfait et des efforts restent à effectuer notamment avec des dossiers comme les mises à jour forcées de Windows 10… mais dans les faits, voici à quoi ressemble Microsoft en 2018 :

Forbes & Just Capital (organisation à but non lucratif) ont fait leur liste annuelle en scannant le comportement de plus de 890 sociétés américaines. En découle, un Top 100 des groupes américains côtés en bourse, les plus responsables.

Microsoft y décroche la première place cette année, en obtenant d’excellents résultats sur des catégories clés comme : 

 


          Minimiser l’impact environnemental (n°1)

          Rémunérer les employés équitablement (n°2)

         Assurer un bon service aux clients (n°5)

          S’engager envers un leadership éthique et diversifié (n°5)


 

Microsoft rafle la place du meilleur élève à Intel, qui reste néanmoins second sur l’année. Google clôture le podium 2018.

Mais ce n’est pas fini, la firme aux carrés colorés s’est même payée le luxe de devenir la première capitalisation boursière du monde. Détrônant son rival/partenaire de longue date Apple. Une première, lourde de sens, depuis plus de 8 ans. La tendance se confirme puisqu’après une période de ping-pong entre les deux entités, Microsoft maintient sa pôle position du groupe le plus puissant de la planète. 

L’action du groupe a dépassé les 100$ cette année. Impensable il y a encore 10 ans. Pour autant, l’action Apple bien qu’en période de turbulence, reste 60$ au-dessus de celle du groupe de Redmond. 

2018 a aussi marqué un autre cap : la barre symbolique des 100 milliards de dollars de revenu annuel a été franchie. Il faut dire que la totalité du groupe est en croissance, principalement porté par le Cloud et Office. Xbox et Surface (pour ne citer qu’eux) musclent leur jeu trimestre après trimestre. Le premier vient d’ailleurs d’atteindre des résultats inédits depuis don existence : un chiffre d’affaire de 10 milliards de dollars sur l’année.

 

The-Four-1-696x437.jpg

 

Vous l’aurez compris, à bien des égards, l’année 2018 est une année record pour Microsoft. Souvent oublié quand on parle des ténors de la high-tech, où l’on ne cite que les « GAFA » (Google, Apple, Facebook, Amazon)  Microsoft a grillé la totalité de ses concurrents.  

Cela vous étonne ? Probablement pas si vous êtes en train de lire cet article, mais beaucoup n’ont pas vu et ne voient toujours pas que le Microsoft un peu ringard des années 2000 est bien mort et enterré.  

Comptez sur nous, pour vous narrer les futurs chapitres du Phoenix Micro-soft pour 2019.

Correction : Darkfoxx

Roadmap Surface : que nous réserve Microsoft pour ses PC en 2019/2020 ?

De gauche à droite : Surface Pro, Surface Book, Surface Studio et Surface Laptop. 

Qu’elle se nomme Surface Go, Pro, Book, Laptop ou encore Studio, la gamme de PC « made in Microsoft » s’est taillée une réputation comme nul autre sur le créneau des PC hauts de gamme. Et l’avenir des bébés de Panos Panay semble plein de promesses.

Le livre de Brad Sams disponible sur Amazon US.

Dans son livre, « Beneath a Surface », Brad Sams (qui officie sur Thurrot.com, site spécialisé Microsoft) évoque l’épopée Surface.

 A travers quelques 150 pages, l’auteur esquisse la genèse du projet et ses difficultés de jeunesse. Mais aussi la solidité du business Surface à l’heure actuelle, sans oublier le futur de la marque…

Evidemment, j’attendrai d’avoir ce livre entre les mains pour en parler plus amplement. Il est cependant intéressant de se pencher dès maintenant, sur une partie de l’ouvrage concernant les futurs produits de la marque.

Hormis les prévisibles révisions hardware pour les modèles que vous connaissez déjà, Microsoft aurait dans l’optique de diversifier encore d’avantage son offre…

Panos Panay : le papa de Surface. 

Ainsi, une roadmap pour les 2 prochaines années se dessine chez le 5ème plus gros vendeur de PC aux Etats-Unis : (notez que le conditionnel est de mise)

  • 4èmetrimestre 2019 : Une nouvelle Surface Pro avec de l’USB-C, des bordures d’écran plus fine, des coins arrondis, de nouveaux coloris…  

  • Fin d’année 2019 : Une nouvelle Surface Laptop qui tournerait avec un processeur AMD (probablement du Ryzen ?) à la place d’Intel actuellement. Microsoft travaillerait à son intégration.

  • Au printemps 2019, Microsoft dévoilerait un « Ambient Computing » qui « réagirait à la présence des utilisateurs » et aurait pour objectif « d’aider à faire face à certaines des frustrations courantes de l’utilisation d’un smartphone » selon Brad Sams. Ce projet mystérieux ne serait pas un smartphone selon l’auteur.

  • A l’aube de 2020 : un refresh du Surface Book 2.

  • En cours d’année 2020 : La relève du Surface Studio avec un modèle ré-imaginé. Ce All-in-One deviendrait « modulaire » afin de donner la possibilité aux utilisateurs d’upgrader leur configuration sans changer de matériel tous les deux ans. Ce côté « modulaire » devrait se retrouver sur la future Surface Hub 2

  • Toujours en 2020 : Un écran Surface. Microsoft aurait l’intention de proposer un écran similaire à celui du Surface Studio mais sans l’ordinateur logé dans la base aujourd’hui. Ainsi, Microsoft répondrait à une demande récurrente de certains fans souhaitant uniquement l’écran du All-in-One.

  • Quelque part dans les 24 prochains mois : Le projet « Andromeda » a.k.a le fameux produit « Surface » a double écrans pliable, serait toujours bien vivant. Panos Panay  en parlait récemment comme « son bébé ». Il souhaite peaufiner à l’extrême son projet avant d’aller plus loin. Selon Brad Sams, la diagonale d’écran d’Andromeda s’est agrandie, ce qui l’éloigne peut-être d’un form-factor « smartphone » comme l’évoquais les premières rumeurs.  

Avec quelques indiscrétions d’un « insider », on peut se rendre compte que l’aventure Surface n’est pas fini. Que la division n’est pas à vendre et qu’il reste tant de choses à faire ! 

Surface Laptop 2 : un refresh solide.

Nous nous sommes penchés sur la Surface Pro 6, parlons maintenant du second produit présenté lors du Microsoft Event du 2 octobre dernier.


Surface Laptop 2


 

La Surface, destinée dans l’esprit de Microsoft aux étudiants, revoit aussi sa copie interne.

Peu ou pas de nouveautés esthétiques, hormis là aussi le coloris noir. Et comme la Surface Pro 6, le port USB Type-C est absent.

Quelles différences avec la version du Laptop de 2017 ?

Aucunes différences sur l’écran par rapport à la V1, on retrouve donc toujours l’un des meilleurs écrans existant sur le marché :

  • Ecran tactile PixelSense de 13.5 pouces.
  • Résolution : 2256 x 1504 (201ppi).
  • Ratio de 3:2.
  • 4 millions de pixels.
  • Gorilla Glass 3.

Le GPU reste là aussi quasiment identique :

  • Intel UHD Graphics 620 (i5 ou i7) au lieu du Intel HD 615/620

Niveau processeur et mémoire vive ?

Comme la Surface Pro 6, la huitième génération d’Intel Core i5 et i7 est utilisée.  Par ailleurs, cette Surface Laptop 2 bénéficiera de 4 cœurs au lieu de 2 comme la SP6. Disponible en 8 et 16Go de RAM.

La version 4Go de RAM avec un processeur Intel Core m3 disparait des radars au profit d’une configuration minimale plus musclé (comme la Surface Pro 6) d’un Intel Core i5, 8Go de RAM et 128Go de SSD pour 999$.

microsoft-ultraportable-surface-laptop2
4 couleurs sont prévues : Blue Cobalt, Platine, Black et Bordeaux. Le doré graphite de 2017 disparait de la gamme.

Windows 10 S n’est pas retenu pour cette version au profit de Windows 10 Home.

Nous sommes donc face à une très légère révision hardware de la Surface Laptop, qui profitera de performances optimisées avec ses composants récents et un meilleur positionnement tarifaire.

Pas de date de disponibilité en France, donc pas de prix. Patience, patience…

Surface Pro 6 : un travail en interne.

Microsoft vient de présenter pendant une petite conférence et dans la discrétion la plus totale ses nouveaux produits Surface.

Surface Pro 6, Surface Laptop 2 et Surface Studio 2 viennent prendre la relève de leurs grands frères respectifs.

Commençons par :


Surface Pro 6


 

Oui, les équipes de Panos Panay sont passées de la Surface Pro 4 en 2015, à la « nouvelle » Surface Pro en 2017, pour finalement embrayer de nouveau sur une numérotation avec cette Surface Pro 6.

Que nous réserve cette nouvelle itération ? Esthétiquement peu de choses sont à signaler hormis l’arrivée d’un coloris inédit dans la famille Surface : le noir. C’est en interne que le travail s’opère :

  • De 8Go à 16Go de mémoire vive (la version 4Go ne représente plus l’entrée de gamme).
  • Intel Core i5 (8250U) ou i7 (8550U) de 8ème génération (la version Core m3 disparaît du catalogue).
  • Ecran PixelSense de 12.3″ (ratio 3:2) / 2736x1824p (267PPI)
  • Stockage de 128Go SSD à 1To SSD.
  • Autonomie de 13.5h en lecture vidéo.
  • Processeur graphique : Intel UHD 620.
  • Caméra avant de 5Mgpx et 8Mgpx à l’arrière.
  • Connectique : 3.5mm jack, Mini DisplayPort, MicroSD, USB-3.
  • Windows 10

surfacepro6black

Cette SP6 est la première de la fratrie « Pro » à tourner avec 4 cœurs basse consommation (refresh de la génération Kaby Lake). Ce refresh interne lui permet d’être 40% plus rapide à configuration égale (i5 de 7ème vs. i5 de 8ème génération) que la génération précédente. L’amélioration s’est aussi faite sur le système avec un refroidissement plus efficace.

On notera cependant l’absence dommageable d’un port USB Type-C. Les prix s’échelonnent quant à eux de 899$ à 2299$ selon la configuration choisie.

 

surface-pro-6

Petite mention honorable sur les caractéristiques du modèle d’entrée de gamme à 899$ qui s’octroie directement un Intel Core i5, 128Go SSD de stockage et 8Go de RAM (configuration quasi milieu de gamme de l’année dernière). Ce même modèle sur la Surface Pro (2017) précédente frôlait les 1150€ (hors promo). Cette logique s’applique aussi sur le modèle le plus cher de la gamme qui vois son prix adoucit.

La Surface Pro 6 devrait pointer le bout de son nez vers le 16 octobre prochain, mais pas tout de suite en France. Pas de date, donc pas de prix. Nul doute que la situation pour l’hexagone devrait rapidement s’éclaircir.

 

Surface Hub 2 : Microsoft révolutionne sa proposition.

surface-hub-2-lead

Sans prévenir, les équipes de Panos Panay (l’homme à la tête des produits Surface) viennent de dévoiler le successeur du Surface Hub.

Sobrement affublé du chiffre « 2 », le Surface Hub 2 semble être plus à même de répondre aux besoins des entreprises qui veulent un outil collaboratif flexible.

 



 

Voici quelques caractéristiques pour cette seule et unique nouvelle version :

  • Ecran 50.5″ (contre 55.0″ ou 85.0″ pour la première version)
  • Résolution « plus que la 4K ».
  • Caméra 4K.
  • Enceintes intégrés.
  • Nouveau Surface Pen plus épais.
  • Windows Hello par empreintes.

 

 

Notons la présence de plusieurs microphones, d’un système de rotation ingénieux permettant de passer l’écran en mode paysage ou portrait ou encore la possibilité d’aligner plusieurs Surface Hub 2 (jusqu’à 4) travaillant indépendamment ou de concert.

surface-hub-2-5.jpg

La sortie du produit interviendra en 2019 à un prix encore inconnu. Les 9000$ de la première version nous donne un indice de la tarification attendue.

 

Surface Book 2 : Le modèle 15″ enfin disponible en France.

 

C’était en octobre dernier que le Surface Book 2 fut dévoilé et aussitôt disponible à l’achat dans différents endroits du monde. Avec cette nouvelle version du Book, Microsoft nous proposait une puissance et une portabilité sans concession.

L’autre grande nouveauté, dans ce renouvellement de gamme, fut l’arrivée de la déclinaison 15″ de l’ordinateur hybride de Microsoft. Ce modèle n’était malheureusement pas disponible dans notre pays en a ce moment-là.

« L’erreur » est à présent réparée et le modèle 15″ et ses 17h d’autonomie annoncé débarque, dès à présent, en Australie, Autriche, Belgique, Canada, Danemark, Finlande, Allemagne, Irlande, Luxembourg, Pays-Bas, Nouvelle-Zélande, Norvège, Pologne, Suède, Suisse, Angleterre et évidemment en France.

Surface Book 2

Pour rappel, les caractéristiques se déclinent comme suit  :

Surface Book 2 (15 pouces)

  • 8ème génération Intel Core i7, 8 Go de RAM, 256 Go, dGPU – 2.499$
  • 8ème génération d’Intel Core i7, 16 Go de RAM, 512 Go, dGPU – 2.899$.
  • 8ème génération Intel Core i7, 16 Go de RAM, 1 To, dGPU – 3.299$

 

D’autres pays recevront les modèles 13 et 15 pouces dans les semaines qui viennent, parmi ceux-là : Bahreïn, Chine, Hong Kong, Inde, Italie, Corée, Koweït, Malaisie, Oman, Portugal, Qatar, Arabie Saoudite, Singapour, Espagne, Taïwan, Thaïlande et Émirats Arabes Unis.

Pour commander votre Surface Book 2, rendez-vous sur le site de Microsoft.

 

Microsoft : Résultats 1T 2018 portés par le Cloud et Surface

 

DNFv_s6VAAAkb7n.jpg
Satya Nadella (CEO de Microsoft)

Microsoft toujours en forme. Le groupe de Redmond vient de publier ses résultats pour le 1er trimestre 2018 avec un chiffre d’affaire total de 24.53 milliards de dollars (+ 12% par rapport à l’an dernier).

 

Les analystes s’attendaient à 23.56 milliards de dollars, le groupe dirigé par Satya Nadella fait donc mieux qu’attendu. Le bénéfice net, lui, se porte à 6.576 milliards de dollars (soit + 16% YoY).

Plus concrètement, la croissance s’articule autour du Cloud, avec 6.9 milliards de dollars à lui seul, soit un bond de 14% depuis l’année précédente. La plateforme Azure et son chiffre d’affaire progresse quant à elle de 90%.

À noter, de belles performances sur d’autres secteurs :

          Office et ses produits et services Cloud liés croissent de 10%

          Microsoft Dynamics de 13%. Ce qui comprend la bonne performance de Dynamics 365 avec une croissance de 69%.

          Bing, le moteur de recherche se porte bien avec 15% de croissance depuis l’an dernier. 100 millions d’utilisateurs à travers 7 pays d’Europe et 3 milliards de recherches par mois.

          LinkedIn a rejoint Microsoft il y a un an et les bénéfices commencent à s’illustrer. Le réseau social aux 500 millions de professionnels dégage 1.1 milliards de dollars (+ 20%)

          Windows OEM se paie le luxe d’un petit 4% de croissance après tant de trimestres moroses. 

          Surface fait une belle performance avec 12% d’augmentation (le Surface Laptop s’en sortirait plutôt bien). Soit un revenu de 1.037 milliards de dollars. 

          Xbox reste stable avec une légère hausse de 1%. Si la partie hardware peine un peu sur les trois derniers mois, les utilisateurs actifs Xbox Live sont de 53 millions (+ 13%). Le Software Xbox grimpe même de 21%. Le revenu du gaming chez MS atteint les 1.896 milliards de dollars. 

Suite à l’annonce de ces résultats, l’action du groupe monte de 1.98% pour atteindre le seuil symbolique des 80,32 dollars.

La Surface Book 2 est là ! Puissance et portabilité à leur apogée.

Surface Book 2 4

Il y a quelques jours, les équipes de Microsoft ont levé le voile sur la nouvelle itération de la Surface Book. Accolée du chiffre 2, cette Surface Book garde le concept hybride qui avait tant fait parler d’elle en 2015, alliant la puissance d’un laptop et la portabilité d’une tablette.

Au rang des nouveautés : une puissance phénoménale pour un tel gabarit et 2 tailles d’écran distinctes (13.5 et 15 pouces)

Ajoutons à cela jusqu’à 17 heures d’autonomie (dont 5H pour l’écran en mode tablette) annoncées par Microsoft, la présence d’un port USB-C, inédite dans la gamme Surface, en plus des deux ports USB 3.0 déjà présents sur le premier modèle.

Les nouvelles Surface Book sont même capables de gérer les casques AR/VR Windows Mixed Reality !
Les cartes graphiques équipant cette SB2 varient en fonction du modèle entre Intel HD 620, GTX 1050 ou 1060 de chez Nvidia. Cette dernière sera réservée aux modèles 15 pouces.

Surface Book 2

Surface Book 2 (13,5 pouces)

  • 7ème génération Intel Core i5, 8 Go de RAM, 256 Go, Carte graphique Intel® HD 620 – 1.499$ / 1749€
  • 8ème génération Intel Core i7, 8 Go de RAM, 256 Go, Carte graphique séparée NVIDIA® GeForce® GTX 1050 – 1.999$ / 2249€
  • 8ème génération Intel Core i7, 16 Go de RAM, 512 Go, Carte graphique séparée NVIDIA® GeForce® GTX 1050 – 2.499$ / 2849€
  • 8ème génération Intel Core, i7, 16 Go de RAM, 1 To, Carte graphique séparée NVIDIA® GeForce® GTX 1050 – 2.999$ / 3449€

Surface Book 2 2 .png

Surface Book 2 (15 pouces)

  • 8e génération Intel Core i7, 8 Go de RAM, 256 Go, dGPU – 2.499$
  • 8e génération d’Intel Core i7, 16 Go de RAM, 512 Go, dGPU – 2.899$.
  • 8ème génération Intel Core i7, 16 Go de RAM, 1 To, dGPU – 3.299$

 

Petite précision : les prix pratiqués en France (en €) ne sont pas affichés pour le modèle 15 pouces. Il est pour l’heure réservé au Etats-Unis et devra probablement attendre 2018 pour toucher le sol français.

Vous retrouverez les différents modèles disponibles dans l’hexagone sur le Microsoft Store fr. Les précommandes débutent le 09 novembre prochain.microsoft-surface-book-2-15-pouces_edeb8fb6215ec871__450_400