Microsoft x Nintendo : à qui profite cette collaboration historique ?

Les rumeurs de rapprochement entre Microsoft et Nintendo vont bon train, depuis déjà quelques semaines.

Dernière rumeur en date : l’arrivée d’une application Xbox et du service Xbox Game Pass sur Nintendo Switch.

Si une communication officielle se fait attendre de la part des deux concernés, c’est jeuxvideo.com qui confirme la rumeur ! Oui elles sont vraies. Ils sont même catégorique. Leurs sources vont toutes dans ce sens.

Pour rappel, ce partenariat qui ne manquera probablement pas de marquer l’histoire de l’industrie,  s’articulera autour de 2 éléments-clés :

  • L’arrivée de jeux siglé « Xbox Game Studios » sur Switch.  «Ori & the Blind Forest » ou « Cuphead » seraient en tête pour rejoindre « Hellblade : Senua’s Sacrifice » selon le site.
  • Concrètement, Microsoft arriverait avec une « application Xbox » sur la console de Nintendo et y intégrerait sont service star : le Xbox Game Pass.

 

Les joueurs Xbox qui ont une Switch et les joueurs Switch (évidemment) pourront donc avoir accès via le Project xCloud (le futur service de streaming de jeux de Microsoft) à la ludothèque Xbox, du moins celle disponible sur le service Game Pass : ce qui comprends à l’heure actuelle plus de 200 jeux dont  la (quasi) totalité des jeux maison de l’américain.

Autre point intéressant, les sources de « jv.com » se refusent à répondre à la question concernant l’arrivée de jeu Nintendo sur Xbox. Il est intéressant de noter que ces sources n’ont pas cherché à nier non plus. Affaire à suivre…

 


Faisons le point.

Quels intérêts pour Microsoft/Nintendo et les joueurs ?


 

Survive-TOgether-Xbox-Sony

Certains fans de Xbox voient d’un très mauvais œil ce rapprochement. L’arrivée de « jeux Xbox » sur une machine concurrente est inquiétante, selon eux. En faisant cela, Microsoft ne « respecterait pas ses fans qui ont acheté une console Xbox », tout en s’inquiétant des ventes de Xbox qui s’écrouleraient de facto.

Théorie d’ailleurs partagée par les détracteurs de la marque américaine, qui se réjouissent de l’idée. Le champagne avait déjà coulé à flots lorsque Microsoft avait pris la décision de rendre ses jeux 1st party disponible sur PC Windows 10.

« Plus besoin de Xbox ! » pouvais-ton lire sur le net. Depuis, de l’eau à couler sous les ponts. Le résultat après quelques années ? Les ventes de hardware Xbox se portent bien et se paie même le luxe d’augmenter.

Pour nous, cette « analyse apocalyptique » de certains joueurs est biaisé et n’a que peu de sens.

« La guerre des consoles » fait encore rage dans l’esprit de certains. Et pour eux, la plateforme sur laquelle tourne un jeu est plus importante que le jeu en lui-même.

Surtout qu’il ne s’agit aucunement d’un changement de rôle pour Microsoft, qui « deviendrait » un éditeur tiers, loin de là.

Prenons un peu recul et essayons de comprendre a qui profite le crime :

 

Pour Microsoft :

phil-spencer-xbox-scorpio-1st-party-jrpg-e1490257401106

Les avantages sont nombreux. Microsoft sait que sa croissance sur le gaming n’est pas dû à la vente de son hardware. Cet élément reste néanmoins un point névralgique bien évidemment. Il s’agira alors pour l’entreprise de la clé de voûte de la stratégie Xbox.

  • Assez logiquement, la vente d’abonnement au Xbox Game Pass va augmenter. L’équation est simple et résumé on peut conclure que : Plus d’abonnés = plus de poids sur le marché et les possibilités d’investissement en sont accrues. Xbox se prépare clairement à une guerre de tranchés face à Google et Amazon (et d’autres encore…) Cette alliance avec Nintendo peut potentiellement devenir décisive.
  • Un public différent : même si certains (comme beaucoup dans l’équipe) possède les deux consoles, la vérité est que le public salon/portable est différent. Microsoft n’ira probablement jamais sur le segment des consoles nomade seul et pour autant il y a un public pour ce type de configuration. Public qui n’ira pas (à priori) sur console Xbox.
  • Le japon : le géant américain trouverait-il une solution à son problème avec le marché japonais ? Il n’y arrive pas et ce depuis le début de l’aventure Xbox. Ce n’est un scoop pour personne. En arrivant sur Switch, Xbox à une porte grande ouverte sur un public qui ne veux pas acheter son hardware. Et si l’on regarde certains marché européens qui peuvent avoir aussi du mal avec l’achat d’un hardware Xbox, il y aurait une carte à joué certaine.
  • Autre élément : Microsoft étends son infrastructure Azure sur des millions de nouvelles machines potentielles.

 

Pour Nintendo :

doug-bowser-1500x826.png

Les bénéfices pour Nintendo sont plus… opaques. Il faut dire que le deal entre les deux géants n’est pas connu en intégralité.

Cependant, on sait que Microsoft parlera de son Xbox Live, lors de la GDC de mars prochain. Plus précisément du Xbox Live sur iOS, Android… et Switch. On peut donc facilement imaginer que Nintendo puisse utiliser certains services et/ou infrastructures de Microsoft pour préparer l’avenir.

Les hypothèses peuvent être nombreuses. Et pourquoi pas un « Game Pass version Nintendo » en streaming via les serveurs de Microsoft  et disponible sur Switch et Xbox ?

Bref, à vous d’imaginer jusqu’où cela pourrait-il nous mener.

 

Pour les joueurs :

 

  • L’avantage pour les joueurs Xbox, tout d’abord : si vous êtes comme nous déjà abonné au Game Pass vous pourrez continuer votre partie d’Ori ou d’Halo Infinite dans votre lit, sans surcoût en toute logique. La Switch deviendrais une sorte de Xbox portable d’appoint. Pour toujours être dans l’écosystème.
  • Pour les autres joueurs, c’est une opportunité. Celle de découvrir des jeux qu’ils n’auraient jamais touché autrement. Combien de fois peut-on entendre des : « Ah ! J’aime bien Ori/Halo/Gears/Sea of Thieves (barrez les mentions inutiles), mais je vais pas acheter une console pour 2 jeux ».

Et c’est ici que le Game Pass rentre en scène. Avec les effets vertueux qu’on lui connait, dont entre autre : l’augmentation du nombre de jeux joués, du temps passé à jouer… et pourquoi pas servir d’un véritable tremplin vers la solution « clé de voûte » nommé Xbox One / Scarlet et ainsi jouir de la meilleur expérience possible ?

 

xbox-game-pass

 

Quoi qu’il en soit, la philosophie de Microsoft consiste à mettre le joueur au centre d’un écosystème. D’être présent là où le joueur souhaite jouer. Xbox, mobile, tablette, PC ou Switch… faite vos choix !

 

The Initiative: la nouvelle fabrique à rêve de Microsoft?

Embargoed_Confidential_Studios-Asset-630x354

C’est lors de l’E3 2018 qu’on a appris la création d’un tout nouveau studio First Party Microsoft, appelé The Initiative, et basé à Santa Monica en Californie. Que pouvons nous attendre cette nouvelle entité?

The Initiative est donc la nouvelle arme du géant américain. L’homme à la tête du studio, un certain Darrell Gallagher, a très vite communiqué quelques noms de talents ayant rejoint les rangs de cette nouvelle structure, et la liste n’a cessée de s’agrandir depuis, faisant régulièrement la une de la presse spécialisée tant les noms prestigieux se sont succédés. Le meilleur moyen de se rendre compte de l’orientation que peut potentiellement prendre le studio est donc de jeter un coup d’œil à l’expérience des employés qui le composent. Bien entendu, cette liste n’est pas exhaustive.

Darrell Gallagher: Directeur du studio. Tout au long de sa carrière, il a travaillé chez plusieurs grands noms du jeu vidéo tel crystal dynamics, thq, rockstar, ou encore sony. Ces dernières années il s’est surtout fait remarquer pour son travail chez Square Enix de 2013 à 2016, période durant laquelle il a travaillé sur de nombreux jeux tels que Rise of the Tomb Raider, Deus EX Human Revolution, ou encore Hitman, puis chez Activision de 2016 à 2018 où il à pu participer, entre autres, aux sorties de Destiny 2, Call of Duty Infinite Warfare, Call of Duty WWII, et Skylander Imaginator.

Brian Westergaard: Cet homme est surtout connu pour avoir été producteur principale sur Rise of The Tomb Raider et God of War PS4.

Annie Lohr: Etait chargée de recrutement chez Respawn (Titanfall) et Microsoft notamment pour 343 industries à l’époque d’Halo 4.

Christian Cantamessa: Scénariste et level designer ayant travaillé sur GTA San Andreas, Red Dead Redemption, Rise of the Tomb Raider, La Terre du Milieu l’Ombre de la Guerre et bien d’autres productions.

Blake Fischer: s’occupe depuis plus de 17 ans de la planification des sorties third party chez Microsoft, on ne connait pas son rôle au sein de The Initiative.

Daniel Neuburger: Est un ancien de Crystal Dynamics qui a travaillé pendant 12 ans dans ce studio en ayant notamment été réalisateur sur le reboot de Tomb Raider.

Lindsey McQueeney: Etait recruteuse principal chez Cristal Dynamics.

Drew Murray: Est un ancien d’Insoniac Games. Il a participé au développement des jeux de la série Resistance, et à plusieurs Ratchet & Clank. dernièrement il s’est distingué en étant le réalisateur de Sunset Overdrive.

Tom Shepherd: Est un ancien directeur technique chez Rockstar. Il a notamment travaillé sur GTA V, Red Dead Redemption et Max Payne 3.

Justin Walter: A pour fonction « senior environnement artist ». On peut dire qu’il arrive avec une solide expérience puisqu’il a pu travaillé sur des jeux tels que Just Cause 4, Star Wars Battlefront 2, ou encore Doom.

Chris O’Neill: Est un level designer connu pour son travail sur plusieurs God of War (dont le dernier sur PS4) mais aussi sur la partie online de Metal Gear Solid 5.

Victoria Miller: Est une productrice et scénariste qui a travaillée chez Lucasarts puis Double Helix avant de rejoindre Sony pour qui elle à participé au lancement de nombreux jeux tels que Beyond Two Souls, until Dawn, no man’s sky ou plus récemment Detroit Become Human.

Andrameda Martinez: Cette jeune femme a rejoint The initiative en tant qu’’adjointe exécutive et chef de bureau. Avant ça elle était chez Sledgehammer games au moment où ils ont sortis Call of Duty WWII.

Irma Ward: Elle est productrice associée. Durant sa carrière elle à pu travailler pour 2K Games sur certains titres tels que Borderlands 2, XCOM: Enemy Unknown, Spec Ops: The Line et Bioshock Infinite, mais aussi chez Neversoft sur Call of Duty Ghost, ou encore pour Section Studio sur le remaster de la série Bioshock.

Willial Archbell: Est le responsable de l’ingénierie logicielle. Il a participé au développement des parties multi-joueur de Halo 4 et de Halo 5 chez 343 Industries.

Ben Diamand: Ce programmeur a œuvré sur la série God of War sortis sur consoles de salon, du premier à l’épisode Ascension. Puis il est aller chez respawn pour travailler sur Titanfall. Avant d’intégrer The Initiative il a fait une pause dans le monde du jeu vidéo affin de développer un programme pour le projet Space X.

Au vu des titres sur lesquels ont travaillées toutes ces personnes, on est en droit de penser que The Initiative est calibré pour proposer des expériences narratives à la mise en scène cinématographique de haute volée. Hors, comme je le soulignais lors de l’article sur les acteurs de la prochaine génération de consoles, c’est un style qui fait un peu défaut au portfolio de Microsoft. Mais feront ils bien ce genre de jeux? Auront ils carte blanche sur leurs créations? Sur le site officiel du studio on peut y lire que ce dernier est, entre autres choses, consacré à l’innovation et à la création d’histoires, mais avec un mode de fonctionnement similaire à celui d’un studio indépendant tout en bénéficiant des ressources mises à disposition par Microsoft.

Les avantages de l’un sans les inconvénients de l’autre pourrait on se dire, une vision que semble partager Darrell Gallagher. En effet, lors d’une interview accordée au site Venture Beat, le boss de The Initiative s’est exprimé concernant les ambitions qu’il a pour son studio, et le moins que l’on puisse dire c’est qu’elles sont énormes. Il y voit l’opportunité de construire quelque chose de marquant, voir même de novateur, et se réjouit qu’on lui laisse toute latitude pour réaliser sa vision.

je me concentre sur l’opportunité et j’essaye de faire quelque chose d’innovant. On m’a donné le mandat, la liberté et l’appui nécessaires pour le faire. C’est presque le meilleur des deux mondes, où je peux aller réaliser quelque chose – j’adore créer des choses. Si vous regardez mon histoire, il s’agit d’établir des propriétés intellectuelle, de bâtir des studios, de constituer des équipes, de produire du divertissement. J’adore pouvoir créer.

Nouvelle IP, nouvelle équipe constituée de professionnels talentueux, focus sur l’innovation et la narration, totale liberté créatrice, le tout épaulé par les moyens techniques et financiers de Microsoft. The Initiative a toutes les cartes en main pour devenir un studio de renom dans les années à venir, à eux de ne pas décevoir, ce qui ne sera pas une mince affaire tant les attentes sont grandes au vu des moyens déployés.

Astroneer est disponible sur Xbox One et PC

astroneer_11-14-18

Astroneer du studio System Era avait fait son petit effet il y a un moment déjà lors de son arrivée sur la plateforme Game Preview de Microsoft, aujourd’hui, le développeur officialise donc la fin du développement du jeu et son passage en version 1.0.  Cela signifie donc l’arrivée du jeu sur le store Xbox One et PC et, cerise sur le gâteau, il est Play Anywhere.

Astroneer est un jeu type « sand box » qui fera la part belle à l’exploration spatiale avec au programme des voyages vers des planètes lointaines, de la fouille, de l’exploration, du craft… il faudra toujours aller plus loin vers l’infinie et au delà dans le but de construire des bases bien pensées et établir divers campements.  Il faudra toujours repousser les frontières de l’humanité le tout dans une aventure en solitaire comme en coopération.