Hypothèse sur le prochain InXile

Microsoft a déjà officialisé la mise en chantier de plusieurs RPG, mais un studio n’a pas encore révélé ce sur quoi il travaille, c’est InXile.

Concrètement, voilà ce que l’on sait…C’est à dire, pas grand-chose.

À la tête d’InXile se trouve Brian Fargo, fondateur du studio, ainsi que d’Interplay Entertainment qu’il a quitté en . Il est connu pour avoir notamment travaillé sur les deux premiers Fallout, la série des The Bard’s Tale ou encore sur celle des Wasteland. À l’origine, Brian Fargo avait prévu de prendre sa retraite après la sortie de Wasteland 3, mais le rachat d’InXile par Microsoft semble l’avoir convaincu de changer ses plans. En effet, c’est lors d’une interview avec Eurogamer (traduite par Xboxygen) que le fondateur du studio a déclaré que son départ en retraite n’était plus d’actualité et qu’on allait “devoir le supporter encore un peu”…Le temps d’un ultime projet qui lui tiendrait à cœur? La question est légitime.

Ce qui est sûr, c’est que l’acquisition par Microsoft a permis au studio d’embaucher, passant de 70 employés en 2018 à 109 aujourd’hui, de ne plus avoir à maîtriser son budget au plus restrictif, et d’avoir accès à tout un tas d’avantages liés à leur statut de studio First Party. Tout ça, sans avoir à sacrifier leur liberté créative puisque le fondateur du studio l’assure, Microsoft ne leur impose rien, ce sont eux (les membres du studio) qui choisissent sur quoi ils vont travailler.

Très peu d’informations ont été lâchées sur les prochains jeux du studio. En septembre dernier on apprenait que 2 RPG étaient en projet dont l’un d’eux entrait à peine en phase de préproduction. Plus récemment, on apprenait que le studio embauchait pour un RPG à la première personne. Les différentes offres d’emplois laissaient clairement penser qu’il s’agirait d’un action RPG avec de grosses ambitions en terme de rendu visuel. Pour ce faire, le studio utilisera l’Unral Engine 5.

Difficile de dire, avec ces maigres éléments si on aura droit à une nouvelle licence, ou un jeu basé sur une franchise existante. De même qu’il est impossible de savoir dans quel type d’univers le joueur sera plongé. Auront-nous droit à du futuriste? Du médiéval-fantastique? Du post apocalyptique? Du steam punk?

Attention, c’est là que nous rentrons dans la partie hypothèse.

Sorti en 2011, l’ip Hunted the Demon’s Forge appartient à Zenimax Media.

Par le passé, InXile s’est déjà essayé à un action RPG, et c’était pour le compte d’un éditeur que l’on connaît bien: Bethesda. Ce jeu, c’est Hunted: The Demon’s Forge, un action RPG à la troisième personne jouable en coopération. Une suite était envisagée avant même la sortie du titre, si ce dernier connaissait un succès commercial suffisant. Suite qui devait exploiter des idées qui n’avaient pas pu être intégrées dans le premier jeu. Malheureusement, l’échec commercial du jeu, sonna le glas de la franchise. Pourquoi je vous parle de cette ip et pas d’une autre? Tout simplement, car elle a une saveur particulière pour Brian Fargo. Il faut savoir que le premier jeu qu’il a commercialisé de manière professionnelle était un jeu d’aventure textuel nommé The Demon’s Forge.

C’est en découvrant ça que toutes les pièces de ce supposé puzzle se sont mises en place. Le report du départ en retraite de Brian Fargo, le rachat de Bethesda et de ses licences, le jeu à la première personne, les moyens humains, techniques et financiers mis à disposition par Microsoft… et si le fondateur d’InXile avait vu là, l’opportunité de faire coup double? Obtenir une sorte de revanche, en ressuscitant l’univers autour de “la forge du démon”, et ainsi terminer en beauté, sur la licence qui a lancé sa carrière? La boucle serait ainsi bouclée. Avouez que ça a tout d’une belle histoire, non?

cajp

cajp

Leave a Reply