Dans l’espace, personne ne vous entend crier…mais sur une planète hostile…

Le choc a été terrible. Alors que vous vous extirpez péniblement de votre nacelle, désorienté, vous avancez à travers les débris de votre vaisseau à la recherche d’une arme, d’une radio, d’indices sur les évènements qui viennent de se dérouler…Mais la première chose que vous trouvez est un corps…Votre corps!

Au moins la station de clonage est visiblement toujours opérationnelle. Malheureusement, c’est bien la seule chose qui semble encore en état. Pour vous sortir de ce mauvais pas, il va falloir partir explorer cette planète qui ne vous parait pas particulièrement accueillante.

Beacon se présente comme un shooter en vue de dessus dans lequel vous devrez « combattre, mourir et muter » pour survivre sur une planète hostile générée aléatoirement. La particularité de ce jeu étant qu’à chaque fois que vous mourrez, l’ADN des ennemis tués pourra servir à altérer votre nouveau clone, modifiant ainsi ses capacités physique. L’ambition du titre est donc de combiner une action frénétique à une stratégie sur le long terme où vos choix et actions influenceront vos prochaines heures de jeu.

Développé, à l’aide du moteur unity 5, par Monothetic, un studio récent dont ce sera le premier projet commercial, Beacon est, pour le moment, prévu dans le courant de l’année sur PC, Mac et Xbox One. Le studio précise que d’autres plateformes pourraient accueillir leur jeu par la suite.

beacon_001.png

Twins

Twins

Cet article a 2 commentaires

  1. cajp

    j’aime bien le concept de combiner son adn avec d’autres créatures quand on reviens à la vie.

Laisser un commentaire