PUBG responsable du flop de Lawbreakers?

boss keyC’est connu, la plus part des éditeurs ont des comptes à rendre à leurs investisseurs, et parfois les explications sur les résultats ont une odeur de mauvaise excuse.

Lors d’une séance de questions réponses basée sur un récent rapport financier, l’éditeur Nexon a dû s’expliquer sur les résultats en Amérique du nord, et il semblerait que le bouc émissaire soit tout trouvé.

« Nos résultats en Amérique du Nord au troisième trimestre ont été inférieurs à nos prévisions, principalement en raison des ventes, inférieurs à nos attentes, de LawBreakers.

LawBreakers est un FPS unique développé pour les core gamers. Nous attendions beaucoup de son lancement, mais le timing du lancement s’est avéré malheureux.playerunknowns-battlegrounds

Pour être précis, le blockbuster online PC, PlayerUnknown’s Battlegrounds, est sorti à peu près au même moment, rendant l’environnement du marché très difficile pour les FPS en général dont LawBreakers. »

Les résultats catastrophiques du dernier bébé de Cliff Blezinski sont donc clairement pointés du doigt mais Nexon rassure les investisseurs concernant une éventuelle hémorragie en terme de dépenses.

« Sur le chiffre total, la perte de valeur liée à LawBreakers représente la majeure partie de ce montant. De plus, en ce qui concerne la perte de valeur pour LawBreaker, il s’agit de la totalité, nous ne comptabiliserons pas d’autres pertes de valeur pour LawBreaker à l’avenir. »

Mais pour l’éditeur, tout devrait s’arranger sur ce territoire grâce à l’acquisition récente d’un studio spécialisé dans le jeu mobile.

« En Amérique du Nord, nous prévoyons une augmentation du chiffre d’affaires par rapport à l’exercice précédent grâce à la consolidation de Pixelberry Studios, qui débutera au quatrième trimestre. »

De quoi s’inquiéter pour l’avenir de Lawbreakers et son éventuelle arrivée sur Xbox One. Espérons juste que ce revers ne mettra pas trop le studio Boss Key en difficulté.