Top xbox live semaine 8: Anthem sur le podium

Nouveau top 40 des jeux les plus joués sur le Xbox Live pour cette semaine 8 s’étant achevée le dimanche 24 février.

Si les deux premières places du podium restent inchangées par rapport à la semaine dernière, avec un Apex Legends qui, depuis sa première place, continu de narguer Fortnite, La troisième est cette semaine occupée par Anthem, et ce malgré un lancement qui semble plutôt mitigé en ce qui concerne les ventes physiques du jeu au Royaume-Uni. De là à imaginer que les ventes dématérialisés prennent de plus en plus d’ampleur, il n’y a qu’un pas. Après tout la dernière grosse production d’Electronic Arts était déjà dans le top 40 avant même sa sortie grâce à sa disponibilité via l’EA Access.

La campagne solo de Crackdown 3, pour sa part, ne perd qu’une petite place pour se placer en quatrième position, et ce, malgré un accueil critique moyen, preuve en est qu’il est possible de voir un décalage entre l’avis globale relayée par la presse et la popularité d’un jeu sur le live. La partie multi joueur en revanche n’a pas la même chance puisqu’elle dégringole de douze places ce qui en fait la plus grosse chute de la semaine.

Metro Exodus Springpour les autres nouveautés de la semaine dernière, Metro Exodus gagne 5 places et Far Cry New Dawn en gagne 7, ce qui place ces deux jeux respectivement en vingt-septième et trentième position. Jump Force, par contre, n’intègre toujours pas le Top 40. D’ailleurs, si vous vous intéressez à  Metro Exodus, vous pouvez aller voir la vidéo de gameplay que nous a fourni Aiolia.

A noter le retour surprise de Fallout 76 (trente-sixième position), qui doit sans doute cette remontée aux nombreuses offres promotionnelles. La rétro-compatibilité continu de séduire les nostalgiques puisque le jeu de la première Xbox Star Wars Jedi Knight: Jedi Academy intègre le top directement à la vingt-huitième place.

Il arrive que certains jeux ne soient pas du tout médiatisés et donc, donnent l’impression de ne pas être connus, et pourtant ces derniers peuvent parfois avoir une communauté solide. C’est le cas de Roblox, un jeu « bac à sable » massivement multi joueur, visuellement très simpliste mais permettant aux utilisateurs de faire leurs propres jeux via un PC et de les publier sur Mac, PC, smartphones et Xbox One. Eh bien ce jeu sorti sur la console de Microsoft en 2016 se situe en dix-huitième position, soit deux places de mieux que la semaine précédente, ce qui prouve qu’on peut avoir du succès sans avoir les projecteurs braqués sur soi.

1396108606-alien-isolation

A noter que la semaine prochaine devrait chambouler un peu tout ce beau petit monde puisque de nouvelles sorties sont à prévoir comme Dead Or Alive 6, ou Dirt Rally 2.0, que le Game Pass accueillera Alien Isolation et la seconde saison de The Walking Dead version telltale et qu’on devrait voir arriver les premier jeux Game With Gold de Mars.

Je vous laisse avec la liste des 10 premiers du classement de la semaine 8 mais vous pouvez consulter l’intégralité du top 40 sur le site TrueAchievement.

  1. Apex legends (=)
  2. Fortnite (=)
  3. Anthem (+15)
  4. Crackdown 3 campagne solo (-1)
  5. Call of Duty: Black Ops 4 (-1)
  6. Rainbow Six: Siege (+2)
  7. Red Dead Redemption 2 (-2)
  8. Fifa 19 (-2)
  9. Forza Horizon 4 (-2)
  10. Grand Theft Auto V (-1)

 

Les jeux les plus joués sur le live: semaine 7

Alors que les chiffres de ventes sont de moins en moins pertinents car ne prenant souvent pas en compte les ventes dématérialisés, les free to play et les abonnements comme le Game Pass, il peut être judicieux de regarder d’autres données pour se rendre compte de la popularité d’un jeu.

Le site TrueAchievment fait le classement, chaque semaine des 40 jeux les plus joués sur le Xbox Live. Ce classement est basé sur un panel représentatif d’un demi million de joueurs et prend en compte le jeu effectif et non pas uniquement le déblocage de succès.

Cette semaine 7 s’étant achevée au 17 février, il est intéressant de constater l’entrée remarquée de Crackdown 3 (sorti le 15), lequel se positionne à la troisième place des jeux les plus joués cette semaine, derrière deux free to play (Apex Legend et Fortnite) mais devant Call of Duty: Black Ops 4 et Red dead Redemption 2. A noter que seule la campagne solo se positionne aussi bien, le mode multi joueur, intitulé Wreking Zone et téléchargeable indépendamment de l’aventure solo, se classe seulement à la vingt-deuxième place. Si on compare ce résultat au classement des ventes aux Royaumes unis avancé par Chart-Track, il semblerait que l’attrait de la dernière exclusivité de Microsoft soit avant tout dû à sa présence dans le Xbox Game Pass.

En ce qui concerne les autres nouveautés de cette semaine, on remarquera que Metro Exodus et Far Cry New Dawn entrent timidement dans le classement, respectivement à la trente-deuxième et à la trente septième position. Plus impressionnant, Anthem fait une bien meilleur entrée que ces deux là, en se positionnant à la dix-huitième place alors qu’il ne sortira que le 22 février, cette position dans le classement s’expliquant par l’accès anticipé du jeu via le service d’Electronic Arts le EA Access. Enfin, Jump Force, le jeu de combat mélangeant plusieurs héros de mangas, n’intègre même pas le top 40.

A noter que Bomberman R profite du fait qu’il fasse parti du programme game with gold en se hissant directement en seizième position et que la beta de Black Desert Online a attiré quelques curieux puisqu’elle se positionne en numéro 29 du classement.

Je vous laisse avec les 10 premiers du classement mais vous pouvez consulter le détail du top 40 sur le site True Achievment mis en lien en début d’article.

  1. Apex Legends
  2. Fortnite
  3. Crackdown 3 (solo)
  4. Call of Duty: Black Ops 4
  5. Red Dead Redeption 2
  6. Fifa 19
  7. Forza Horizon 4
  8. Tom Clancy’s Raindow Six Siege
  9. Grand Theft Auto V
  10. Destiny 2

 

 

6 screens pour: Crackdown 3

Nouveau concept, je vous propose de découvrir un jeu au travers de 6 screens faits maison et commentés. On commence aujourd’hui par Crackdown 3.

19-02-2019_14-46-08-24xuycoj

Le but du jeu est d’affaiblir chaque branche de la société terra nova avant de s’attaquer aux « gros poissons ». En effet, si vous ne mettez pas à mal les secteurs gérés par les dirigeants de la société corrompue, il sera bien difficile de venir à bout de ces derniers qui se présenteront à vous sous la forme de boss, lesquels viennent s’ajouter au bestiaire (drones, droïdes, malfrats…) le plus varié que la série ait connue.

19-02-2019_14-48-36-myjdwhdl

Alors que les deux premiers opus de la série souffraient d’un gros problème de répétitivité, celui ci propose un peu plus de variété avec des missions de destruction (ici en bloquant des extracteurs avec des rochers), et des phases de plateforme pur qui viennent s’ajouter aux tueries qui accompagnent le sauvetage de prisonniers ou la capture d’avant-postes. De plus, comme pour les anciens épisodes on retrouve des défis de conduite ou de course en temps limité sur les toits de la ville.

19-02-2019_14-46-33-jgdz5l3x

Si le gameplay est poussif et hasardeux au début de l’aventure, la collecte d’orbes de force (acquises au combat) ou d’orbes d’agilité (disséminées dans la ville), fait évoluer notre personnage en débloquant plusieurs compétences. Ces dernières comme le double saut, l’air dash ou ici le « pilonnage », enrichissent le gameplay et le rendent très vite bien plus fun et agréable.

19-02-2019_14-47-12-nvagdntt

D’autres orbes permettent de faire évoluer notre équipement, proposant une bonne variété d’armes, de grenades, et d’équipements de soutien permettant, par exemple,  de se soigner plus vite ou d’être propulsé en hauteur. Bien qu’il soit possible de « réquisitionner » n’importe quelle voiture il est bien plus amusant d’utiliser le véhicule de l’agence, lequel aura, au fil du jeu, la capacité de prendre plusieurs formes. Sur ce screen on a la forme « araignée » permettant de conduire verticalement sur les façades des bâtiments.

19-02-2019_20-33-05-zejsfqmq.png

Si aux premiers abords, Crackdown 3 n’impressionne pas par ses graphismes, il regorge néanmoins d’effets visuels sympathiques. Ainsi le cycle jour/nuit est l’occasion de voir la colorimétrie ambiante évoluer au cours de la journée, et, la nuit, de voir la ville s’illuminer de milles feux tel Las Vegas. Son rendu cel shadé, ainsi que plusieurs autres effets visuels (explosions, arcs électrique, fumées, etc…) donnent au jeu une identité qui, sans le rendre « superbe », lui confère un certain cachet orienté comics.

19-02-2019_15-54-04-ux2qbeu3

Le multi joueur ne propose pour le moment que deux modes, un classique capture de zones, et un death match dans lequel vous avez 10 secondes pour récupérer la plaque de chaque agent que vous tuez pour valider le point. La première particularité du multi joueur de Crackdown 3 est que l’intérêt n’est pas de viser comme les autres shooter puisqu’on lock automatiquement nos adversaires, mais de se servir de notre environnement pour se mettre à couvert affin d’éviter les tirs de ceux qui nous ont pris pour cible. La seconde particularité c’est que tous les éléments de la carte sont destructibles, créant parfois des réactions en chaine assez spectaculaire mais rendant l’action un peu confuse quand on se retrouve au cœur d’un immeuble qui s’effondre.

C’est tout pour ce « 6 screens sur… » dédié à Crackdown 3, en espérant que ce concept vous plaise. A noter que notre ami Aiolia proposera bientôt de vous montrer du Gameplay maison.

Anthem : le trailer de lancement est là !

Nous entrons dans la dernière ligne droite pour le dernier bébé de Bioware. Révèlé en juin 2018 lors de la conférence Microsoft à l’E3, Anthem avait fait sensation avec la promesse d’une sortie début 2019. Nous y voilà !

Anthem est la future grosse cartouche de l’éditeur Electronic Arts censé venir contester l’hégémonie de Destiny dans la même catégorie. Mais pour cela Bioware n’a pas simplement cherché à copier son concurrent mais à voulu proposer un jeu aérien et nerveux misant sur la verticalité des maps. Plus encore, le jeu se voit même arborer un côté Monster Hunter pas déplaisant faisant la part belle aux grands terrains de chasses à la végétation luxuriante.

Si la récente démo pouvait laisser un goût amer concernant le contenu de lancement un peu chiche, Bioware s’est empressé de rassurer tout le monde en promettant beaucoup de contenu ajouté en post launch. Il s’agira de « grosses » MAJ dénommées « acts » dont le premier arrivera en Mars sous le nom « Echoes of Reality ». Ces acts seront l’occasion de rallonger la trame principale du jeu, proposer de nouvelles zones, objets, PNJ etc.

Anthem sera disponible le 22 février 2019 et en avance d’une semaine pour les membres Origin Access et EA Access avec la promesse de la 4K native sur Xbox One X. Faites chauffer vos javelins !

Crackdown 3: le trailer de lancement est disponible

L’inside Xbox de cette nuit était l’occasion de dévoiler le trailer de lancement du prochain jeu de Microsoft: Crackdown 3.

TerraNova Corporation exerce un contrôle totale sur la ville de New Providence! C’est à vous, agent, de sauver la ville, et pour ce faire, vous devrez affaiblir l’organisation tout en développant vos capacités dans le but de les détruire…ou alors vous pouvez foncer dans le tas!

Ce trailer donne un petit aperçu des possibilités de gameplay (vehicules, armes…) et nous fait découvrir un des boss de ce jeu déjanté qui sortira le 15 février Sur Xbox One et PC. Comme tous les jeux First Party de Microsoft ce dernier sera bien entendu disponible pour les abonnés au Xbox Game Pass dés le premier jour.

Rumeurs Xbox : retour de Fable, Perfect Dark… en 2018 ?

Après des mois d’opacité, de rétention, de reports et autres réorganisations internes, les futurs projets hypothétiques de Microsoft Studios pour la Xbox et Windows semblent se préciser.

Microsoft-logo-and-wordmark

Les petits murmures du net (aussi nommés sobrement « rumeurs ») se font, à nouveau, entendre. Un dénommé Klobrille sur le forum resetera pense avoir mis le doigt sur de probables indices concernant les plans de Microsoft pour les mois à venir. C’est plus précisément dans l’API du Xbox live que ces éléments émergent.

A travers des phrases à peine voilées, Klobrille nous distille les franchises suivantes :

image_fable_legends-22837-2797_0003

  • Fable : le retour en Albion est pour lui une certitude. Un studio anglais devrait s’en occuper.
  • Perfect Dark : le retour de Joanna Dark façon TPS avec The Coalition aux commandes et l’aide de StudioLab.
  • Crackdown 3 : attendu pour 2018, la coop à 4 aurait été intégrée au jeu.
  • Forza Horizon : le quatrième opus devrait débarquer en fin d’année, et prendrait place au Japon.
  • Age of Empires 4 : devrait assez rapidement proposer une version jouable (non-finalisé) sur PC en 2018.
  • Halo : « la plus grande franchise Xbox » pourrait proposer un nombre très étendu de joueurs en ligne.
  • Mechassault : selon lui, Phil Spencer aime les jeux de mechas… Reste à savoir s’il s’agit d’un retour de la licence robotique de Microsoft ?.

Enfin, des licences comme Conker, Banjo ou Crimson Skies ne feraient pas leur come-back en 2018. En attendant de plus amples informations sur la véracité ou non de ces rumeurs, il faudra probablement attendre le mois de juin 2018.

Crackdown 3: ce que la presse en pense

crackdown 3

L’E3 est souvent l’occasion d’avoir une avalanche de previews sur différents titres.

Lorsqu’on n’a pas pu tester soit même un jeu, il est toujours intéressant de confronter plusieurs avis, histoire de cerner les éléments cités de manières récurrentes, d’opposer les différents ressentis, mais aussi de constater que selon les cultures, l’accueil critique d’un jeu peut s’avérer différent. Survolons les ressentis de 8 sites, 4 Francophones et 4 Anglophones concernant la campagne solo de Crackdown 3, qui sortira sur Xbox One et Windows 10 le 7 Novembre 2017.


Jeuxvideo.com


Le premier site Français dédié aux jeux vidéo a un avis assez mitigé sur Crackdown 3. Partagé entre un visuel comics sympathique mais qui ne flatte pas la rétine outre mesure, un gameplay dynamique et plaisant mais dont on cherche le but pour nous motiver à avancer, et des bonnes idées qui pourraient ne pas suffire, comme l’IA dynamique qui pourrait proposer une bonne rejouabilité… à condition de vouloir y rejouer. Bref, le rédacteur de cette preview est ressorti d’une session qui soufflait le chaud et le froid.

« Un gameplay nerveux et des phases de shoot amusantes, des situations générées aléatoirement, un grand terrain de jeu…(…)Si les idées sont belles et bien là, reste encore à les utiliser correctement pour produire quelque chose d’intéressant. Dans l’absolu, Crackdown 3 nous a surtout donné l’impression d’être un shooter en monde ouvert amusant mais un peu creux

(…)

si l’on devine bien quelques qualités dans ce Crackdown 3, ce dernier ne s’est pas franchement présenté sous son meilleur jour, peut-être à cause d’une démo mal calibrée… ou simplement parce qu’empiler les bonnes idées ne suffit pas à faire un bon jeu. L’ensemble nous a paru manquer de consistance et d’intérêt, reste à voir ce que cela donnera une fois que le jeu complet sera entre nos mains. »


COG Connected.com


Le journaliste de COG Connected est lui aussi partagé. Pour lui, la session de 10 minutes s’est avérée très satisfaisante avec de l’action intense dans une ville qui grouille de vie. Il souligne même la sensation de liberté qu’il a ressentit, mais il s’inquiète du fond. S’attendant à une démo un peu plus structurée avec une mission définie au lieu de cette foire à l’explosion, il craint un syndrome Crackdown 2, à savoir un jeu sans but où la partie scénaristique serait anecdotique pour ne pas dire inexistante, et il espère que Microsoft se montrera plus loquace sur le sujet durant les prochaines présentations du jeu.

« Je me suis senti complètement libre durant ces dix courtes minutes, définitivement un point positif de la démo, mais ensuite j’ai eu le sentiment de ne pas savoir pourquoi je courais partout. (…)Il n’est pas toujours suffisant d’ouvrir un nouveau monde au joueur. Parfois, un jeu doit leur donner une raison de vouloir le traverser. Et je ne sais toujours pas quelle est cette raison.

(…)

Crackdown 3 arrive finalement, et les fidèles de la Xbox tiennent l’espoir que ce sera le concentré d’action qu’ils attendaient depuis trois ans maintenant. Les explosions et les balles sont, à n’en pas douter, une bonne base sur la démo à laquelle j’ai joué, mais le manque de substance dans ces dix minutes amoindrit mon attente. J’espère que c’est que les développeurs essayant de garder quelques cartes dans leur manche et que la version commerciale complète de Crackdown 3 le 7 novembre me prouvera que j’ai tort. »


Gamekult


Comme à son habitude, Gamekult se montre de loin le plus corrosif. si le testeur reconnait qu’on peut trouver un certain plaisir au côté fun et exalté du soft, il s’attarde surtout sur l’aspect technique « à la rue » de ce dernier, épinglant tour à tour les graphismes, le framerate et les différents bugs rencontrés.

« Crackdown 3 est encore loin d’être optimisé sur le plan technique, et qu’il nous a même paru par moment franchement à la rue. Oui, on retrouve cet esprit totalement débridé et ce plaisir de voir ses jauges de stats monter à la moindre action.(…) Mais vu le cel-shading cache-misère et les innombrables bugs d’accroche au moment d’escalader la moindre façade, on a surtout eu l’impression de jouer à une alpha de seconde zone. (…) Ne parlons pas du frame rate, dont le taux est indexé sur le PIB du Yémen à ce stade.

(…)

Bugs à foison et technique en souffrance, Crackdown 3 était loin de faire bonne figure parmi les titres jouables au Xbox Showcase. Si le fun brut de décoffrage peut encore parler aux nostalgiques de la franchise, on voit mal une telle proposition trouver un écho maintenant que le bac à sable a mué en tarte à la crème. »


Dual Shockers


Le pigiste de Dual Shockers se montre, quand à lui, beaucoup plus enthousiaste. Fan des précédents Crackdown, il déclare avoir immédiatement retrouvé les sensations de Gameplay qui avaient tant plu sur les deux autres jeux, mais avec quelques apports appréciables parmi lesquels l’impulsion que confère un mini jetpack lorsqu’on est en l’air, ou certaines armes comme un fusil qui va créer un trou noir aspirant tout dans son rayon, et le tout sur une map 2,5 fois plus grande que l’originale. Il espère cependant que les nouveautés seront plus nombreuses que ce qu’il a pu voir durant les 10 minutes de la démo. Concernant l’aspect visuel, il considère que le jeu n’est pas moche mais ce n’est clairement pas celui qui lui ferait investir dans une Xbox One X.

En fait, alors que le jeu semblait assez familier, ma plus grande préoccupation était qu’il ne soit presque pas assez différent des deux autres opus de la franchise. Bien sûr, je veux que Crackdown 3 partage des éléments communs avec les autres jeux, mais beaucoup de ce à quoi j’ai joué me semblait extrêmement familier – ce qui est à la fois une bonne et une mauvaise chose. Dans l’ensemble, je suis heureux qu’ils aient fixés cette sensation de gameplay dans Crackdown 3, mais je souhaite vraiment que de nouveaux types d’ennemis ou des capacités apparaissent aussi. Encore une fois, ma session n’a pas duré très longtemps.

(…)

Bon, après avoir recueilli quelques orbes, explosé plusieurs voitures et frappé des  méchants en plein visage, ma session a malheureusement pris fin. Alors que j’avais un peu d’hésitation à propos de Crackdown 3, ce court moment me l’a vendu et a ravivé ma passion pour la franchise. J’ai encore quelques questions et préoccupations. Mais, globalement je vais être obligé de bondir à nouveau au travers de la ville plus tard dans l’année.


GamerGen


Gamergen ne s’est pas appesanti sur la preview, on apprend tout de même que visuellement le titre propose de jolis effets de lumières et d’explosions, un cel shadding sympa mais des décors simplistes. Côté gameplay, ils listent les différentes actions possibles, tout en jugeant la conduite des véhicules trop rigide. Ils concluent en expliquant que s’il ne marquera pas les sorties vidéo-ludiques de cette année, Crackdown 3 se posera tout de même en bon défouloir après, par exemple, une journée de boulot stressante.

Graphiquement, c’est assez spécial. Le cel-shading est roi et amuse les mirettes. Néanmoins, les contours et les environnements (bien que vivants) sont simplistes. L’équipe a concentré une partie de ses efforts dans les jeux de lumière. Les néons sont tops, les explosions chatouillent les pupilles, l’univers est particulier et très futuriste.

(…)

Si nous devions terminer en quelques mots, de prime abord, Crackdown 3 ne sera pas le jeu de l’année, mais nous avons passé un bon moment ; c’est le genre de production parfaite après une journée pesante et énervante. En d’autres termes, il suffit d’éteindre complètement ses neurones pour jouir de ce titre comme il se doit.


The Verge


Pour le rédacteur de The Verge, Crackdown 3 est le digne descendant du premier qui est, selon lui, le jeu le plus sous-estimé du début de l’ère 360. Et si sur bien des points, Crackdown 3 est loin d’être irréprochable, la courte démo E3 s’est avérée rafraîchissante en se démarquant de tous les autres jeux présents à l’E3.

L’article met surtout en avant l’effet domino, c’est à dire que le joueur peut soit affaiblir le gang en éliminant méthodiquement les généraux avant d’affronter le boss finale, soit créer le chaos en ville, ce qui attirera l’attention du gang qui enverra des renforts et créera donc encore plus de chaos.

De manière globale, The Verge estime que plus on passera de temps sur Crackdowsn 3, plus son potentiel se révèlera, à l’image de la partie graphique qui parait simpliste au premier abord mais dont on découvre tous les petits détails qui se multiplient en jouant.

Là où Crackdown 3 diverge de l’original c’est dans la variété et l’inter-connectivité entre les cibles. Le gang a le contrôle total de tout sur la masse continentale, du réseau monorail à l’industrie maritime en passant par la centrale électrique. Chaque sous-gang a son propre look, ses mouvements et ses méthodes.(…)Le but est de mettre hors d’état de nuire le pilier (de l’organisation) et, bien que vous puissiez techniquement aller directement à cette tâche, la structure du jeu vous encourage vivement à travailler d’abord avec les lieutenants, les capitaines et les escadrons de chasse pour affaiblir les capacités de renforcement des gangs.

(…)

la conception artistique semble, au premier abord, comme un retour à l’esthétique simple, néon-comics de l’original. Mais, en regardant de plus près, vous remarquez tous les petits détails.(…) Et à mesure que l’écran se remplit d’ennemis, de véhicules, de navires de guerre et d’explosions qui s’étendent dans toute la ville, vous voyez l’ampleur que ce style apporte au jeu.(…) Je soupçonne que plus vous passerez de temps avec Crackdown 3, plus il se révèlera.


Game reactor


Game Reactors nous apprend que l’histoire du jeu est écrite par Joseph Staten (Halo 2), le site espère donc avoir quelque chose de plus consistant en terme de scénario que la simple élimination d’une organisation criminel. pour le reste, le rédacteur se réjouit que ce troisième épisode de la série reprenne les codes et sensations du premier jusqu’à son ambiance comics pour en faire un bon défouloir, tout en restant dans l’expectative du mode multijoueur et de la fameuse promesse de destruction totale gérée par le fameux cloud de Microsoft.

« Si vous avez autant aimé le Crackdown original que nous, vous serez heureux de savoir que ce troisième opus lui ressemble beaucoup. Y jouer nous donne d’ailleurs un peu la sensation d’effectuer un voyage dans le temps, à l’ère de la Xbox 360. Ce n’est certes pas le plus impressionnant des jeux en terme de graphismes mais l’ambiance comics du premier jeu est de retour, encore plus nettement sur Xbox One. (…) La série Crackdown ne fait pas dans la demi-mesure : tout ce qui importe c’est de battre des personnes, causer de grosses explosions et s’amuser. Atteignez le niveau 5 avec votre agent et vous deviendrez un « dieu absolu » selon les développeurs.

(…)

Sans avoir eu un aperçu du multijoueur et de la puissance de la fonctionnalité de destruction, il est difficile de dire si Crackdown 3 arrivera à se hisser à la hauteur de son potentiel lorsqu’il sortira le 7 novembre sur Windows et Xbox One. Ce qui est certain, c’est que le jeu ressemblera beaucoup à son ancêtre de 2006. Il reste à voir si cela sera suffisant pour 2017 et nous sommes impatients de voir dans les prochains mois ce que Microsoft pourra réserver d’autre à ces Agents. »


Real Game Media


Pour le pigiste de Real Game Media, la démonstration s’est avérée convaincante avec un jeu fluide, nerveux, au framerate stable en toutes circonstances et aux gunfight jouissifs. Après avoir interrogé les développeurs il est en mesure de confirmer la coopération à 4 joueurs, le cross-play Xbox One /PC, ainsi que la résolution 4K native sur Xbox One X. Pour finir, il se dit impressionné par ce qu’il a vue, mais lui aussi attend d’en voir plus concernant le mode multijoueur et sa destruction tant vantée par la firme de Redmond, surtout que la date de sortie n’est pas si éloignée que ça.

Le combat est une joie absolue, les agents brandissant des armes mortelles allant des fusils d’assaut aux lance-roquettes, en passant par les fusils à vortex et les canons pneumatiques. Avec tout ce que j’ai essayé, j’ai toujours eu un grand sourire sur mon visage en regardant la destruction se déployer et les soldats de gangs fauchés. (…) Comme mon agent a effectué différentes tâches, il reçut différentes mises à jour qui se sont manifestées visuellement. Par exemple, après avoir lancé une quantité vraiment grotesque de voitures et augmenté mes compétences en Force, mon Agent a créé un nouveau jeu d’armure brillant et une définition musculaire améliorée, en plus de simplement être capable d’envoyer les choses plus loin et plus fort.

(…)

Dans l’ensemble, je suis assez impressionné par ce que j’ai vu, et je ne doute pas que Crackdown 3 sera explosif à jouer. Cela dit, je suis encore un peu préoccupé par le fait que nous n’ayons pas vu le multijoueur tellement vanté. Une ville complètement destructible avec dix joueurs déclenchant un ravage dévastateur en même temps est un gros argument de vente. Avec Crackdown 3 sortant en tant que titre de lancement pour la Xbox One X, il est plus que temps que nous puissions voir le multijoueur.


Pour conclure


Globalement, ce qu’on peut retirer de toutes ces previews c’est un rendu visuel qui divise, des bugs qui restent à corriger, mais un feeling proche du premier Crackdown qui fera plaisir aux nostalgiques, de nombreux éléments potentiellement prometteurs (IA dynamique, coop à 4, armes délirantes, évolution physique de l’agent…) et un Gameplay qui semble faire l’unanimité (hormis pour le pilotage de vehicules) faisant de ce jeu un bon défouloir. Reste deux éléments inconnus d’importance : le scénario et la fameuse destructivité des décors dans le mode multi joueur en 5 vs 5.

E3 2017 : résumé en vidéos de la conférence Xbox.

Nous vous proposons un récapitulatif vidéo des différents jeux qui ont rythmés la conférence E3 2017 de Microsoft.

La conférence débute avec la Xbox One X (ex-Project Scorpio) :

Quelques phrases sur la Xbox One X et la démonstration de 42 jeux (dont 22 exclusifs nous dit-on) commence :

Forza Motorsport 7 (4K/HDR/Améliorations One X)

Trailer :

Gameplay Xbox One X :

Disponible en exclusivité Xbox One et Windows 10 le 3 octobre 2017.

Metro Exodus (4K/HDR/Améliorations One X)

Gameplay Xbox One X :

Disponible en 2018.

Assassin’s Creed Origins (4K/HDR/Améliorations One X)

Trailer :

Gameplay Xbox One X :

Disponible le 23 octobre 2017.

Playerunknow’s : Battleground (4K/HDR/Améliorations One X)

Gameplay Xbox One X :

 

Disponible en exclusivité temporaire sur console plus tard cette année.

Deep Rock : Galactic (4K/HDR/Améliorations One X)

Disponible en exclusivité temporaire à une date inconnue.

State of Decay 2 (4K/HDR/Améliorations One X)

Disponible en exclusivité Xbox One et Windows 10 au printemps 2018.

The Darwin Project (4K/HDR/Améliorations One X)

Disponible en exclusivité temporaire sur Xbox One et Windows 10 courant 2018.

Minecraft (4K/HDR/Améliorations One X)

Disponible cet été :  le Community Marketplace et le cross-play entre Xbox One, Windows 10, Mobile, VR et même sur Nintendo Switch. La PS4 n’est pas incluse, suite à la politique mise en place par Sony.

Cet automne une mise à jour gratuite apportera la 4K et autres améliorations visuelles sur Xbox One X :

Dragon Ball  Figthers Z

Black Desert (4K/HDR/Améliorations One X)

Disponible en exclusivité temporaire sur console courant 2018.

The last Night (4K/HDR/Améliorations One X)

Disponible en exclusivité temporaire sur Xbox One et Windows 10 sans date de sortie.

The Artful Escape (4K/Améliorations One X)

Disponible en exclusivité temporaire sur Xbox One et Windows 10 sans date de sortie.

Code Vein (améliorations One X)

Disponible courant 2018.

Sea of Thieves (4K/HDR/Améliorations One X)

Disponible en exclusivité Xbox One et Windows 10 début 2018.

Tacoma (Améliorations One X)

Disponible en exclusivité temporaire Xbox One et Windows 10 le 2 aout prochain.

Super Lucky’s Tale (4K/HDR/Améliorations One X)

Disponible en exclusivité Xbox One le 7 novembre prochain.

Cuphead

Disponible exclusivement sur Xbox One le 29 septembre 2017.

Crackdown 3 (4K/HDR/Améliorations One X)

Disponible exclusivement sur Xbox One et Windows 10 le 7 novembre 2017.

ID@Xbox

Microsoft enchaîne avec un petit best-of de 19 jeux du programme ID@Xbox :

Ashen (4K/HDR/Améliorations One X)

Disponible en exclusivité temporaire sur Xbox et Windows 10. Sans date connu.

Life is Strange : Before the Storm (Améliorations One X)

Episodes 1 à 3 disponible le 31 aout.

L’Ombre de la Guerre (4K/HDR/Améliorations One X)

Disponible le 10 octobre 2017.

Ori & the Will of the Wisps (4K/HDR/Améliorations One X)

Disponible exclusivement sur Xbox One et Windows 10. Pas de date.

Rétrocompatibilité Xbox

La rétrocompatibilité avec les jeux Xbox d’origine arrive cette année.

Athem (4K/HDR/Améliorations One X)

Vitrine technologique des capacités de la Xbox One X, le titre de Bioware est programmé pour 2018.