La VR débarque début 2019 sur Xbox?

 

the-first-xbox-one-x-commercial-696x464

Lors de sa conférence E3 de juin 2016, Microsoft annonçait son « Project Scorpio » et la philosophie derrière le « monster ». Un petit mot avait alors été glissé concernant la réalité virtuelle (VR) sur cette nouvelle Xbox. Elle fût décrite comme possible, sans aucune concessions grâce à la puissance disponible.

Un an plus tard, pendant l’édition 2017 du salon de Los Angeles, le « Project Scorpio » devint officiellement la Xbox One X.

La partie technique a été largement couverte quelques mois auparavant par DigitalFoundry, et Microsoft s’attelait (pendant l’E3 ou la Gamescom) à démontrer les bienfaits d’une telle puissance sur les jeux Xbox.

Un grand absent ? la VR.

La Réalité Virtuelle n’est pas citée une seule fois pendant les plus de 90 minutes de show E3 en 2017. La corrélation entre un marché qui peine a décoller et le silence de Microsoft sur le sujet fait rapidement sens.

Mais le projet ne semble pas pour autant avoir été mis au placard. On sait que Microsoft travaille sur la VR avec ses partenaires pour l’univers de Windows depuis plusieurs mois avec les casques de réalité mixte. Mais quid de la Xbox ?

win10_mr_headsets

Le 5 juin dernier sur BFM Business, Christophe Dissaux (vice-président) de la société française 3DRudder, en a peut-être trop dit…

Selon lui, Sony et Microsoft ont bien signés avec 3DRudder. L’entreprise fabrique une « manette » permettant d’utiliser ses pieds pour gérer les déplacements sur un jeu VR (entre autre).

La commercialisation de l’accessoire à destination de la Playstation interviendrait en septembre prochain pour 119€.

 

A la question de savoir quand est-ce que l’accord avec Microsoft sera effectif, l’homme « pense » savoir que le début de l’année 2019 sera le moment choisi par Xbox.

Il précise être aussi très fier de la compatibilité de son dispositif avec le récemment annoncé Xbox Adaptive Controler à destination du plus grand nombre.

Pour voir l’interview c’est par ici : « What’s Up New York: 3DRudder révolutionne la réalité virtuelle – 05/06 »

Peut-être une réaction imminente de Microsoft dimanche à 22h ?

 

Windows Mixed Reality : La VR/AR s’améliore et se démocratise à partir d’octobre.

casque-vr-acer-750x500La réalité virtuelle… un terme qu’on entend de plus en plus et avec lui, toujours les mêmes remarques : « c’est trop cher », « Le contenu est trop faible » ou encore « l’installation du casque est fastidieuse ».

Et en soit, ce sont des remarques tout à fait légitimes. Ainsi, Facebook avec son Oculus, HTC avec son Vive et dans une moindre mesure Sony avec son PSVR (sur PS4 exclusivement) ont un peu essuyé les plâtres sur ce marché émergeant.

Cependant, il reste un élément qu’ils n’ont probablement pas intégré à l’équation et dont il faudra tenir compte : Microsoft.

En effet, l’entreprise américaine a aiguisé ses armes de nombreux mois durant alors que les premiers casques étaient déjà disponibles en rayon. Si l’on peut craindre un certain retard « potentiellement difficile » à résorber pour l’américain, on ne peut nier qu’il y a plusieurs avantages…

Le premier d’entre eux a permis à Microsoft de jauger ce marché naissant en scrutant ses concurrents, la réaction du public (réactions en passant, plus que timides…). Grossièrement, il s’agissait de savoir si la sauce prenait.

Entre-temps, les principales objections (dont celles évoquées plus haut) ont été clairement identifiées. Reste aux équipes de Satya Nadella d’y répondre de façon à conquérir les cœurs.


Comment Microsoft compte-t-il s’y prendre ?  


Comme souvent, le géant informatique n’y va pas seul. Les partenaires historiques tels qu’Acer, Lenovo, Asus, Dell ou encore HP proposeront des casques Windows Mixed Reality.

Microsoft a la plateforme. Eux ont pour mission de s’occuper du matériel. (En respectant les pré-requis techniques de l’entreprise américaine).  

« C’est trop cher »

Actuellement, la VR n’est pas à la portée de toutes les bourses… Sans compter le prix du casque lui-même, c’est souvent celui de la configuration nécessaire à son utilisation qui sonne le glas de l’enthousiasme des clients. Et si on rajoute le prix dudit casque, la facture frôle l’indécence ou presque.

Si le HTC Vive affichait un 899€ à la fin août, il ne demande « plus que » 699€ aujourd’hui. Facebook à lui aussi raboté son prix passant de 600 à 399€. La faute à des ventes loin, très loin du raz-de-marée attendu à une époque. Le lien entre ce non-succès et les prix pratiqués présentent une corrélation toute évidente.

À cela Microsoft répond d’une manière percutante : prix de départ de 299€. Le mieux dans tout ça ? Cela ne se fera pas au détriment des performances ! On vous en parlait dans cet article : LIEN.

Plus fort encore : les casques rivalisent techniquement parlant avec le Vive de HTC en se payant même le luxe d’une configuration minimale requise bien plus légère pour votre PC.  

« L’installation du casque est fastidieuse »

Pour utiliser le Vive, il vous faudra un certain temps d’installation, divers capteurs de détection et autres câbles attendent d’être branchés avant d’utiliser la bête. Il n’y a qu’à se pencher sur les schémas d’installation du PSVR de Sony ou du Vive de HTC pour comprendre l’objection des consommateurs.

Microsoft a voulu simplifier la procédure. Résultat, les casques de la famille Windows Mixed Reality seront « plug & play ». Un câble sur le PC, l’autre sur l’alimentation. Adieu les branchements multiples, les boitiers externes… Le casque se suffit à lui-même pour détecter les mouvements. 

 

« Le contenu est trop faible »

Le contenu est une sorte de clef de voûte sans laquelle tout s’écroule. À lui seul, s’il est conséquent et de qualité, il peut faire sauter les barrières du prix trop élevé ou de l’installation trop complexe. En revanche, si ce point précis fait défaut, alors la tâche pour convaincre deviendra titanesque, voir impossible à la vue des résultats de Facebook et HTC (respectivement 99 300 et 190 900 exemplaires vendus au 1er trimestre 2017) 

Et c’est là où la « temporisation » dont a fait preuve Microsoft va pouvoir jouer en leur faveur.

Pour le lancement, on compte une soixantaine de logiciels compatibles, parmi eux nous pouvons noter des classiques comme Minecraft, des inédits comme Holo Tour ou encore le navigateur Microsoft Edge

000574593_illustration_large

Vous l’avez vu ? Le logo Halo ? Il y a bien un jeu Halo en cours de développement à destination des casques Windows MR (Mixed Reality) ! Pas plus d’informations le concernant mais pas mal d’espoirs !

Dernier élément qui devrait constituer une force pour Microsoft : la compatibilité des casques avec Steam et ses jeux VR ! L’entreprise de Redmond n’hésite donc pas à mettre potentiellement en difficulté son Windows Store pour réussir son entrée sur le marché de la VR/AR.

 


Disponibilité prévue ? 


new-windows-10-creators-update-bridges-divide-between-physical-objects-digital-environment-mixed-reality.1280x600

Nous reviendrons ultérieurement dans un nouvel article sur les casques qui seront proposés lors du lancement de Windows Mixed Reality. Et c’est le 17 octobre prochain que le grand saut aura lieu. Soit, en même temps que la mise à jour de Windows 10 apportant, entre autre, la compatibilité de ces casques.

Une des étapes qui va suivre pour Microsoft sera d’alimenter en contenus ces casques à réalité mixte et pourquoi pas une compatibilité Xbox One?

 

Merci à Darkfoxx pour son aide précieuse.    

 

Retour