Une famille XBOX SCARLETT sous le signe du design multi-chips ? Et pourquoi pas une Xbox Anaconda multi-GPU ?

Soyons clairs dès le début, dans ce « petit » article, nous allons vous parler de différentes choses que nous n’avions pas développé dans nos précédents écrits et nous utiliserons  de grosses pincettes de circonstance.

Prenez ce qui suit comme une « grosse hypothèse », qui a émergé dans nos esprits grâce aux échanges avec @blueisviolet et @madzgamingpl sur Twitter, sans oublier ce leak crédible évoqué dans nos précédents articles !

 

Lire la suite

Xbox Scarlett : la surprise du Ray Tracing ? (Partie 3/4)

Nos histoires de Teraflops, de GPU et de Megahertz ne sont pas encore finies !

On vous propose un petit détour, un article 2 bis, avec un focus sur un élément précis (avant la 3ème et dernière partie concernant le CPU et la mémoire vive, à paraitre un peu plus tard).

Ce détour s’est ajouté à nos prévisions d’articles suite à un leak, particulièrement intéressant et inattendu qui nous est parvenu la semaine dernière (merci Astal pour l’info !).

 Pourquoi ce leak serait-il plus intéressant qu’un autre ?

Lire la suite

Xbox Scarlett : Quel GPU semi-custom pour combien de Teraflops? (Partie 2/4)

Il y a quelques temps, nous vous proposions de séparer le bon grain de l’ivraie concernant les rumeurs qui égrainent le net et qui promettent tout et son contraire. A travers un article se penchant sur les futurs composants qui viendront (vraisemblablement) se loger dans nos futures consoles, nous avions commencé avec la génération de GPU que choisira Microsoft. Continuons à présent avec le nombre de Teraflops qu’il serait possible d’obtenir sur le modèle « Anaconda »…

NB : Avant d’entamer cette lecture, gardez en tête ce que nous évoquions lors de la Partie 1 : Les composants sélectionnés par Microsoft, pour sa future Xbox, le sont au maximum un an et demi avant le lancement public de la machine (tout comme Sony pour sa PS5). Ne vous attendez pas à  retrouver à l’intérieur une future carte graphique PC sortie en 2020…

Commençons !

Lire la suite

Anthem : le trailer de lancement est là !

Nous entrons dans la dernière ligne droite pour le dernier bébé de Bioware. Révèlé en juin 2018 lors de la conférence Microsoft à l’E3, Anthem avait fait sensation avec la promesse d’une sortie début 2019. Nous y voilà !

Anthem est la future grosse cartouche de l’éditeur Electronic Arts censé venir contester l’hégémonie de Destiny dans la même catégorie. Mais pour cela Bioware n’a pas simplement cherché à copier son concurrent mais à voulu proposer un jeu aérien et nerveux misant sur la verticalité des maps. Plus encore, le jeu se voit même arborer un côté Monster Hunter pas déplaisant faisant la part belle aux grands terrains de chasses à la végétation luxuriante.

Si la récente démo pouvait laisser un goût amer concernant le contenu de lancement un peu chiche, Bioware s’est empressé de rassurer tout le monde en promettant beaucoup de contenu ajouté en post launch. Il s’agira de « grosses » MAJ dénommées « acts » dont le premier arrivera en Mars sous le nom « Echoes of Reality ». Ces acts seront l’occasion de rallonger la trame principale du jeu, proposer de nouvelles zones, objets, PNJ etc.

Anthem sera disponible le 22 février 2019 et en avance d’une semaine pour les membres Origin Access et EA Access avec la promesse de la 4K native sur Xbox One X. Faites chauffer vos javelins !

Microsoft Studios et Xbox se donnent les moyens de leurs ambitions.

 

 

 

Microsoft Studios

 

Microsoft garde le cap, affûte ses armes, peaufine le moindre détail pour sa prochaine Xbox. Cela fait des mois qu’on évoque les grands changements qui interviennent au sein de la division Xbox, et les choses avancent à grands pas.

 

 L’investissement de Microsoft dans les jeux vidéo n’a pour ainsi dire probablement jamais été aussi massif.

Pour s’en convaincre, regardons la stratégie de Satya Nadella et de ses équipes pour la branche Xbox. Entre juin et novembre 2018, Microsoft a acquis 7 studios de développement. On sait que l’entreprise n’a pas fini son « remodelage » interne. D’autres acquisitions sont attendues pour 2019.

Le profil des candidats privilégiés de Microsoft est assez précis mais pas exclusif. Ce sont généralement des studios de taille modeste, à l’effectif oscillant entre 50 et 100 personnes. Souvent ces studios ont la capacité de faire des choses solides avec des moyens (parfois très) limités.

Ninja Theory, InXile, Obsidian ou encore Compulsion Games font typiquement partie de ce schéma. Mais toutes ces équipes ont un point commun, elles flirtent toutes avec la ligne rouge financière en étant indépendant.

 

brian-fargo-revient-sur-l-acquisition-d-inxile-par-microsoft-e0e9f549__w830.jpgLe fondateur d’Inxile, Brian Fargo, l’expliquait il y a quelques semaines : le budget pour créer des jeux dit « Double A » à triplé ces dernières années passant de 5/6 millions à plus de 15 millions de dollars. Intenable pour ces petites structures.

 

 

L’intervention de Microsoft dans le capital de ces entreprises, permet de les alléger d’un poids. D’ailleurs, le géant américain se chargera à présent de tout l’administratif, laissant aux équipes le soin de se concentrer uniquement sur la conception du jeu.

Même l’intégrité de la direction artistique ne sera pas remise en cause par le nouveau propriétaire, qui s’y refuse catégoriquement. Le directeur de Microsoft Studios, Matt Booty sera garant de ce choix stratégique et ne viendra jamais imposer un projet ou discuter des choix artistiques de ses équipes.  


matt-booty.jpg
Matt Booty (Patron Microsoft Studios)

 


Quelles sont les prochaines étapes ?


 

Comme nous l’évoquions un peu plus haut, Microsoft est toujours dans une étape d’expansion et de consolidation de son offre de jeux.

Ainsi, de nouvelles acquisitions de studios se profilent à l’horizon et sont attendues courant 2019. Récemment, Klobrille, « un insider » souvent bien informé, évoquait une prise de contact des équipes de Phil Spencer avec les créateurs de Hitman : IO Interactive.

Microsoft_Studios_Logo

Il y a quelques jours, Klobrille affirmait, sans ambiguïté, que Microsoft serait actuellement en discussion active avec des studios indépendants, aussi bien de petite que de grande taille. Et histoire de finir de vous chauffer à blanc, il précise que certains noms seront plus surprenants que les 7 premiers !

Aujourd’hui, l’insider annonce que des négociations avancées sont en cours depuis plusieurs mois avec un studio de taille moyenne, ayant œuvré historiquement pour Playstation.

Gardez à l’esprit qu’il s’agit (que) de discussions, de négociations, en aucun cas cela confirme que les accords iront jusqu’à la signature.

 


Autant d’équipes de développement aura-t-il une répercussion sur le type de projet ou les budgets alloués ?


 

Question légitime. Le nombre d’équipe interne au constructeur monte en flèche, ça tout le monde l’a compris.

Tous sont ambitieux et demanderont des ressources en adéquation pour mener à bien les projets qu’ils auront choisis. Car oui l’éditeur/constructeur américain laisse carte blanche aux nouveaux venus pour créer les jeux qu’ils souhaitent.

Microsoft n’ayant pour ainsi dire jamais autant investi dans la création de jeux vidéo, comment compte-t-il faire ?

La division Xbox ne semble rien laisser au hasard. Le budget alloué à ses studios serait conséquent.  

mike ybarra.jpg

Un youtuber répondant au nom de Boogie2988 a pu échanger avec Mike Ybarra. Boogie a retranscrit son échange avec Monsieur Xbox Live durant un podcast diffusé sur YouTube.

Ligne de mire : la prochaine génération. 

Boogie commence et pose la question : « Pourquoi Microsoft achète autant de studios à la fin d’une génération de consoles ?»

La réponse est simple :  

Microsoft souhaite dominer la prochaine génération.

 

Mike Ybarra détaille par la suite le genre de rencontre avec les studios indépendants que Microsoft approche. A chaque fois, quand il rend visites à ces entreprises, le géant américain pose cette question : « Quel projet voulez-vous faire ? ». Tous ces studios, habituellement en difficulté avec leur finance pour boucler leur projet, répondent assez logiquement : « Quel est notre budget ? ».

La question n’est plus là selon l’homme de Microsoft : « Je pense que vous ne comprenez pas, ce n’est pas notre question, notre question est de savoir quels jeux voulez-vous faire ? Nous sommes Microsoft et nous avons le budget. Nous voulons juste savoir quel jeu vous désirez faire, quels sont vos rêves les plus fous ? »

 


En conclusion, Microsoft se donne les moyens d’acquérir beaucoup d’équipes de développement, tout en garantissant des budgets conséquents pour la conception de leur jeu. A l’heure actuelle, Microsoft Studios compte 1800 à 2000 personnes dans ses rangs, réparties à travers 13 studios et œuvrant à la conception d’un catalogue de jeux inédits pour l’écosystème Microsoft (Xbox, PC, xCloud, Gamepass…).


Correction : Darkfoxx