The Vanishing of Ethan Carter débarque sur Xbox One ce 19 janvier

Ethan Carter

Cette production signée The Astronauts se décide enfin à poser ses valises sur la console de Microsoft, et les développeurs ont même réservé une surprise aux joueurs Xbox One.

Des fonctionnalités exclusives

2 pour être précis. La première affirme la volonté des développeurs d’utiliser toute la puissance proposée par la toute fraîche Xbox One X à travers un mode 4K exclusif. Le jeu étant réputé pour ses décors champêtres somptueux ce mode est plus que bienvenue.

La 2ème surprise est un mode dénommé « Free Roam » qui comme son nom le suggère, nous permettra de nous promener librement sans soucis liés au scénario du jeu.

L’annonce du jeu sur Xbox One a été accompagnée de commentaires des développeurs qui nous ont notamment expliqué leur motivations derrière les nouveautés apportées à la version Xbox One.

« Nous avons rajouté le Free Roam et la 4K pour la Xbox One simplement parce que nous voulions injecter un peu plus d’excitation dans un jeu déjà disponible sur d’autres plateformes. Cette nouvelle version était une bonne raison pour ajouter des fonctionnalités intéressantes »

Ethan Carter2

Concernant l’exclusivité de ces fonctionnalités Xbox One, les développeurs ont exprimé une logique dite « gagnant-gagnant » dans la mesure où « la Xbox One profiterait de la version la plus complète » de leur jeu et qu’elle leur permettait de « proposer des fonctionnalités demandées par la communauté ». Si le Free Roam pourrait arriver « bien plus tard » sur d’autres machines, en ce qui concerne la 4K les choses seraient différentes. Cette fonctionnalité serait exclusive à la Xbox One « pour un bon moment » dans la mesure où la mouture Xbox One tirerait avantage de la dernière version de l’Unreal Engine 4. Sans être techniquement compliqué « un portage sur d’autres plateformes nécessiterait certainement plus de travail donc plus de ressources  tout en se retrouvant confronté à des longueurs en terme de certification et de débogage »

Maintenant que The Vanishing of Ethan Carter a pris rendez-vous avec la Xbox One dans sa version la plus complète d’après les dires des développeurs, il serait intéressant de savoir s’ils ont des plans concernant l’implémentation de la VR déjà disponible dans la version PC du jeu. Mais pour cela il faudrait aussi que Microsoft précise enfin ses plans concernant la VR sur Xbox One.

The Vanishing of Ethan Carter sera disponible sur Xbox One le 19 janvier 2018.

Xbox – Que peut-on attendre en 2018?

Microsoft_Studios_Logo.png

Éditorialement parlant, l’année 2017 fût particulière pour la section Xbox. Comme nous l’évoquions il y a quelques jours Microsoft Studios a subit le contre-coup de décisions stratégiques, de reports ou d’annulation qui ont fragilisé l’offre de jeux maison. Malgré cela ont a tout de même constaté un suivi exemplaire des titres siglés Microsoft, ainsi qu’une certaine diversité bienvenue. Loin du sempiternel cliché du net réduisant la ludothèque Xbox à Halo et Gears of War.

Ce qui nous amène à la nouvelle année qui se profile : 2018. Que pouvons-nous attendre de Microsoft? A quoi ressemblera le catalogue exclusif? Petit point sur ce qui nous attends pour les 12 prochains mois :


Les jeux pour 2018 


Sea of Thieves

3328946-cover+a.jpgLa piraterie selon Rare débarque le 20 mars 2018 sur Xbox One et PC Windows 10.

En « technical alpha » depuis plus d’un an, le titre profite de mises à jour régulières qui étoffent son expérience.

Depuis peu, un système de réputation et de quêtes a été mise en place, rendant un peu plus concret l’intérêt du jeu. Seul, à deux ou même à quatre, le soft devrait profiter d’un contenu mis à jour pour maintenir à flots son attractivité.

Microsoft semble croire en sa formule et proposera d’ailleurs une manette aux couleurs du jeu, ainsi que de multiple BD marquées du sceau Sea of Thieves.

Ori and the Will of the Wisps

 

ori_and_the_blind_forest_by_doretetsu-d8mbh11.jpgOri et son univers onirique sont entrés dans nos vies de joueur en 2015 avec Ori & the Blind Forest. Très rapidement le titre de Microsoft et Moon Studios est devenu une référence du genre conférant à son héro le statut de mascotte.

Succès critique et commercial, les nouvelles aventures du petit être de lumière devraient arrivées assez rapidement en 2018 selon Phil Spencer, sur Xbox One et PC Windows 10.

 

State of Decay 2

State of Decay 2 Fight

Fort de 4.5 millions d’exemplaires écoulés sur Xbox 360, PC et Xbox One, le titre de gestion/survie d’Undead Labs a connu un franc succès, assurant l’existence d’un second opus. Mais le chemin n’est pas simple, et State of Decay 2 a déjà subit deux reports.

Attendu initialement en 2016, puis en 2017, c’est finalement le printemps 2018 qui servira de fenêtre de lancement. Cette fois, la co-op à 4 est intégrée et devrait transformer la manière d’appréhender la survie. On parlait du jeu il y a de cela quelques mois à travers un dossier.

Crackdown 3

Ce fût le dernier report de 2017, quelques semaines avant le lancement préalablement annoncé au 7 novembre 2017. L’éditeur Microsoft décide de s’octroyer quelques mois supplémentaires afin de délivrer une copie plus jolie graphiquement et techniquement plus solide. Si les retours de la presse américaine furent plutôt bons, le reste du monde (moins sensible au charme de la série) n’as pas pu passer outre les défauts.

Reste a voir si cette dernière tentative pour aboutir un développement qui a connu pas mal de remous sera la bonne. En attendant, vous pouvez toujours faire le point sur l’univers Crackdown avec notre article.

Age of Empires IV

Age-of-Empires-Definitive-Edition

Cette année 2018 marquera le retour en force d’une des franchises les plus populaire sur PC. Age of Empires IV aura mis 12 ans à venir à nous. Evidemment entre Age of Empire III en 2005 et aujourd’hui il y a eu quelques tentative avec la licence, sur téléphone avec AoE : Castle Siege ou encore AoE Online, qui n’a d’ailleurs pas su fédérer autour de sa formule free-to-play. 

Cette fois-ci, il s’agira d’un « vrai » Age of Empires ! Et  il ne sera pas seul. Si sa date de sorti en 2018 reste à confirmer, nous devrions bénéficier à coup sur du remake d’Age of Empires, premier du nom, en début d’année. AoE II et III reviendrons aussi sur le devant de la scène avec des « definitive edition ».

Uniquement annoncé sur PC à l’heure ou j’écris ces lignes.


Les jeux non-annoncés pour 2018.


Forza Horizon 4

Probabilité d’une sortie en 2018 : forte

c5660291-5e39-4d8e-9655-fb25a9d7abf1.jpgSauf changement de stratégie, le schéma de Microsoft s’articule sur un épisode tous les 2 ans. Avec une alternance Motorsport / Horizon s’installant chaque année.

Ainsi, la conclusion est limpide : le quatrième épisode de la claque Horizon devrait voir le jour en fin d’année.

Reste à savoir dans quel pays Playground Games va-t-il nous emmener?

 

Halo 6

Probabilité d’une sortie en 2018 : forte

cortana-ios-iphone-android

Les nouvelles aventures de John-117 devraient débarquer en fin d’année. Microsoft et 343 industries auront ainsi attendus 3 ans avant de continuer l’intrigue entourant Cortana.


Les jeux des partenaires (exclusivités temporaire)


Below

Le cas Below reste un mystère opaque pour beaucoup. Annoncé depuis 2013, il n’a pas semblé jusqu’alors prêt à s’élancer sur Xbox et PC. A l’époque, le titre de Capy Games était annoncé comme une exclusivité temporaire.

2018 le bon moment? Si l’on en crois la réponse qu’a eu Aiolia à un tweet, l’année à venir est peut-être la bonne !

 

 

The last Night

Black Desert

Starpoint Gemini: Warlords

The Darwin Project

Deep Rock : Galactic

Space Engineers

The Artful Escape

Ashen

Robocraft Infinity


Les titres multiplateformes 


Nous nous sommes penchés sur les jeux maison de Microsoft, ainsi que les titres exclusifs temporairement en provenance de studios partenaires. Bien. Faisons à présent un petit point sur les titres multiplateformes qui feront aussi partie de votre année 2018.
 Au fil des semaines, nous avons constaté que des titres de studios japonais seraient de la partie en 2018 sur Xbox. On pense notamment à ceux de Bandai Namco qui fait de beaux efforts pour proposer régulièrement leur jeux à un maximum de joueurs.
Les développeurs, de manière générale, sont toujours plus nombreux à travailler sur la plateforme de Microsoft. Le programme ID@Xbox n’a d’ailleurs jamais été aussi vigoureux qu’aujourd’hui.
 https://www.youtube.com/watch?v=AntpAR3pr-I&w
D’autres jeux comme DayZ ou Space Engineers devraient enfin (!) sortir sur la console de Microsoft.
0ef9a5cdfd56e56b3e7950b359091dfd-1024x509
Deux-mille dix huit sera aussi probablement le départ de la VR sur Xbox. Oui, on s’avance un peu, mais notre petit doigt nous dis que les casques Windows Mixed Reality deviendront tous compatibles avec les jeux associés.

2018 : la (véritable) naissance de la Xbox? 


DNFv_s6VAAAkb7nSous cette question étrange ce cache une décision prise par Satya Nadella il y a quelques semaines. Pour la première fois en plus de 15 ans d’existence, la branche Xbox va gagner en autonomie.
Elle bénéficiera de son propre budget annuel au même titre que d’autres branches comme Windows ou Azure, avec un Phil Spencer ayant pris du galon et capable de défendre en direct ses idées avec le patron. Inédit.
Et c’est précisément cela qui changera tout pour les années à venir. Les déclarations du « Xboss » vont déjà dans ce sens. Il n’hésite plus à dire qu’il y a un problème en terme de studio maison (1st party) et qu’il faut y remédier par des « achats » et des « créations » de studios. Les termes sont limpides.
Microsoft a mis des mots sur sa (presque) seule faiblesse : la quantité. L’OS et le hardware étant maintenant des forces permettant de se différencier.
Néanmoins, si 2018 représente vraisemblablement ce nouveau départ, il restera complètement invisible aux joueurs. 2019 et 2020 devraient, en revanche, commencer à porter leurs fruits avec de nouvelles franchises aux graphismes « époustouflants » promis par l’éditeur. PhilSpencer1

Bonnes fêtes!


Après le bilan 2017, voici ce que l’on peu vous dire sur votre prochaine année vidéoludique sur Xbox et Windows. Nous nous sommes basés uniquement sur des choses connues.
Evidemment, des changements, des reports, et des annonces viendrons probablement enrichir (ou non) cet article. En attendant, nous vous souhaitons d’agréables fêtes de fin d’année et tout nos vœux pour la nouvelle année.
 MERCI d’être venu nous voir au cours de ces 6 premiers mois d’existence.
Twins. Cajp. Orbital. Nobleswan. Aiolia. Darkfoxx.

 

Windows Mixed Reality : La VR/AR s’améliore et se démocratise à partir d’octobre.

casque-vr-acer-750x500La réalité virtuelle… un terme qu’on entend de plus en plus et avec lui, toujours les mêmes remarques : « c’est trop cher », « Le contenu est trop faible » ou encore « l’installation du casque est fastidieuse ».

Et en soit, ce sont des remarques tout à fait légitimes. Ainsi, Facebook avec son Oculus, HTC avec son Vive et dans une moindre mesure Sony avec son PSVR (sur PS4 exclusivement) ont un peu essuyé les plâtres sur ce marché émergeant.

Cependant, il reste un élément qu’ils n’ont probablement pas intégré à l’équation et dont il faudra tenir compte : Microsoft.

En effet, l’entreprise américaine a aiguisé ses armes de nombreux mois durant alors que les premiers casques étaient déjà disponibles en rayon. Si l’on peut craindre un certain retard « potentiellement difficile » à résorber pour l’américain, on ne peut nier qu’il y a plusieurs avantages…

Le premier d’entre eux a permis à Microsoft de jauger ce marché naissant en scrutant ses concurrents, la réaction du public (réactions en passant, plus que timides…). Grossièrement, il s’agissait de savoir si la sauce prenait.

Entre-temps, les principales objections (dont celles évoquées plus haut) ont été clairement identifiées. Reste aux équipes de Satya Nadella d’y répondre de façon à conquérir les cœurs.


Comment Microsoft compte-t-il s’y prendre ?  


Comme souvent, le géant informatique n’y va pas seul. Les partenaires historiques tels qu’Acer, Lenovo, Asus, Dell ou encore HP proposeront des casques Windows Mixed Reality.

Microsoft a la plateforme. Eux ont pour mission de s’occuper du matériel. (En respectant les pré-requis techniques de l’entreprise américaine).  

« C’est trop cher »

Actuellement, la VR n’est pas à la portée de toutes les bourses… Sans compter le prix du casque lui-même, c’est souvent celui de la configuration nécessaire à son utilisation qui sonne le glas de l’enthousiasme des clients. Et si on rajoute le prix dudit casque, la facture frôle l’indécence ou presque.

Si le HTC Vive affichait un 899€ à la fin août, il ne demande « plus que » 699€ aujourd’hui. Facebook à lui aussi raboté son prix passant de 600 à 399€. La faute à des ventes loin, très loin du raz-de-marée attendu à une époque. Le lien entre ce non-succès et les prix pratiqués présentent une corrélation toute évidente.

À cela Microsoft répond d’une manière percutante : prix de départ de 299€. Le mieux dans tout ça ? Cela ne se fera pas au détriment des performances ! On vous en parlait dans cet article : LIEN.

Plus fort encore : les casques rivalisent techniquement parlant avec le Vive de HTC en se payant même le luxe d’une configuration minimale requise bien plus légère pour votre PC.  

« L’installation du casque est fastidieuse »

Pour utiliser le Vive, il vous faudra un certain temps d’installation, divers capteurs de détection et autres câbles attendent d’être branchés avant d’utiliser la bête. Il n’y a qu’à se pencher sur les schémas d’installation du PSVR de Sony ou du Vive de HTC pour comprendre l’objection des consommateurs.

Microsoft a voulu simplifier la procédure. Résultat, les casques de la famille Windows Mixed Reality seront « plug & play ». Un câble sur le PC, l’autre sur l’alimentation. Adieu les branchements multiples, les boitiers externes… Le casque se suffit à lui-même pour détecter les mouvements. 

 

« Le contenu est trop faible »

Le contenu est une sorte de clef de voûte sans laquelle tout s’écroule. À lui seul, s’il est conséquent et de qualité, il peut faire sauter les barrières du prix trop élevé ou de l’installation trop complexe. En revanche, si ce point précis fait défaut, alors la tâche pour convaincre deviendra titanesque, voir impossible à la vue des résultats de Facebook et HTC (respectivement 99 300 et 190 900 exemplaires vendus au 1er trimestre 2017) 

Et c’est là où la « temporisation » dont a fait preuve Microsoft va pouvoir jouer en leur faveur.

Pour le lancement, on compte une soixantaine de logiciels compatibles, parmi eux nous pouvons noter des classiques comme Minecraft, des inédits comme Holo Tour ou encore le navigateur Microsoft Edge

000574593_illustration_large

Vous l’avez vu ? Le logo Halo ? Il y a bien un jeu Halo en cours de développement à destination des casques Windows MR (Mixed Reality) ! Pas plus d’informations le concernant mais pas mal d’espoirs !

Dernier élément qui devrait constituer une force pour Microsoft : la compatibilité des casques avec Steam et ses jeux VR ! L’entreprise de Redmond n’hésite donc pas à mettre potentiellement en difficulté son Windows Store pour réussir son entrée sur le marché de la VR/AR.

 


Disponibilité prévue ? 


new-windows-10-creators-update-bridges-divide-between-physical-objects-digital-environment-mixed-reality.1280x600

Nous reviendrons ultérieurement dans un nouvel article sur les casques qui seront proposés lors du lancement de Windows Mixed Reality. Et c’est le 17 octobre prochain que le grand saut aura lieu. Soit, en même temps que la mise à jour de Windows 10 apportant, entre autre, la compatibilité de ces casques.

Une des étapes qui va suivre pour Microsoft sera d’alimenter en contenus ces casques à réalité mixte et pourquoi pas une compatibilité Xbox One?

 

Merci à Darkfoxx pour son aide précieuse.    

 

Retour

Microsoft affûte ses armes VR/AR !

windows-mixed-reality.jpg

Si Microsoft a mis du temps à lancer la machine VR face à HTC (Vive), Facebook (Oculus) ou encore Sony (PSVR) on peut dire que cette fois le chantier VR (ou plutôt Mixed Reality soit VR/AR) est bien en marche.

Le géant de Redmond nous proposera plusieurs casques de constructeurs différents, Acer et HP ont été mis en avant pendant cette Build 2017 avec leur proposition.

Cependant ils sont « contraints » par Microsoft de respecter une configuration minimale sinequanone pour tourner correctement sur votre PC. Votre PC devra être équipé au minimum :

CPU Intel mobile core i5 (7200U) double cœur hyperthreading ou équivalent.
– GPU intégré Intel HD Graphics 620 ou équivalent (compatible DirectX12)
8 Go de mémoire vive en dual channel
– Prise hdmi 1.4 (ou hdmi 2.0)
– Espace disque dur de 100Go (SSD conseillé mais pas obligatoire)
USB 3.0 ( ou 3.1 type-C)
– Bluetooth 4.0

Vous l’avez peut-être remarqué, contrairement à un Oculus Rift ou autre HTC Vive, la configuration requise est bien moins gourmande et donc plus facile d’accès.

Cette configuration ne concerne pas le jeu vidéo, mais plutôt la réalité mixte d’applications ! Le jeu reste évidemment possible avec ces casques. Nous devrions assez vite voir ce pan avec la Xbox notamment.
Tout ça est d’autant plus appréciable que rien ne se fera aux dépens des performances des casques.

casque-vr-acer-750x500.jpg
Par exemple, prenons le casque Acer qui sert de prix d’entrée (299€) nous devrions retrouver ces quelques points clés :

2 dalles LCD d’une définition de 1 440 x 1 440 px chacune (ce qui est mieux que le Vive ou l’Oculus)
– Fréquence de rafraîchissement de 90 Hz (le minimum pour être dans de bonnes conditions)
Prise mini-jack pour brancher un casque audio.

Enfin, les équipes de Microsoft ont profités de la Build 2017 pour dévoiler les « Windows Mixed Reality Controllers ».

Les points lumineux présents sur ces contrôleurs permettent une reconnaissance des mouvements sans aucun capteur externe au casque. En effet, ce sont les caméras intégrées sur le casque qui s’occupent de restituer vos mouvements.

Il en découle une évidente facilité d’installation et d’utilisation du casque, Microsoft insiste sur l’aspect « plug & play ». L’autonomie de mouvement est donc accrue. A noter la présence de gâchettes, de sticks analogiques ou encore d’un touchpad circulaire.

En termes de prix, l’offre débutera à 299$ avec le casque d’Acer seul. Il faudra débourser 399$ pour y adjoindre les manettes. Le tout est d’ores et déjà disponible pour les développeurs.

Il faudra attendre le 17 octobre pour la disponibilité auprès du grand public en même temps que la mise à jour Windows 10 Fall Update Creator.