Le Game With Gold de mars s’officialise.

 

[Mise à jour 28/02/19] Le leak se confirme en quasi-totalité. Cobalt cède sa place à Adventure Time : Pirates of the Enchiridion du 1er au 31 mars



 

En attendant peut être une confirmation qui devrait arriver très vite, c’est le community manager de Xbox Taiwain qui a vendu la mèche nous rapporte le le site anglophone Gamepur

La fournée Game With Gold de mars nous proposerait donc de télécharger les titres suivants avec fait intéressant, un jeu Xbox Original:

  • Cobalt (Xbox One)
  • Plants vs Zombies Garden Warfare 2 (Xbox One)
  • Star Wars Republic Commando (Original Xbox)
  • Metal Gear Rising Reveangeance (Xbox 360)

Nous ne sommes pas non plus à l’abri de quelques changement de jeux en fonction de nos régions.

Du combat et de la stratégie s’ajoutent à la rétro-compatibilité

Larry Hryb, plus connu sous le pseudonyme Major Nelson, vient de dévoiler deux nouveaux jeux rétro-compatibles.

Les deux jeux Xbox 360 devenu jouables sur Xbox One sont donc The King of Fighter XIII et Orc Must Die. S’il n’es pas nécessaire de présenter l’emblématique série de combat de SNK, l’autre titre est bien moins connu. Développé par Robot Enterteinment, un studio né des cendres de feu Ensemble studio (la série des Age of Empire), Orc Must Die est un jeu de stratégie mélangeant de l’action avec des mécaniques de tower defense.

Sekiro: Shadows Die Twice: les configurations PC révélées

header

La sortie de Sekiro: Shadows Die Twice arrivant à grands pas, la communication autour du jeu s’intensifie. Après avoir publié le « story trailer » il y a quelques jours, aujourd’hui nous avons droit aux détails concernant les configurations de la version PC.

Globalement les configurations sont au dessus de ce qui était demandé au minimum du moins pour Dark Souls III pour les détails c’est par ici:

Configuration minimum

  • OS: Windows 7 64-bit | Windows 8 64-bit | Windows 10 64-bit
  • Processeur: Intel Core i3-2100 | AMD FX-6300
  • RAM: 4 GB RAM
  • Vidéo: Nvidia GeForce GTX 760 | AMD Radeon HD 7950
  • DirectX: Version 11
  • Espace disque: 25 GB

Configuration recommandée

  • OS: Windows 7 64-bit | Windows 8 64-bit | Windows 10 64-bit
  • Processeur: Intel Core i5-2500K | AMD Ryzen 5 1400
  • RAM: 8 GB RAM
  • Vidéo: Nvidia GeForce GTX 970 | AMD Radeon RX 570
  • DirectX: Version 11
  • Espace disque: 25 GB

Il est a noter que bien que Sekiro ne reniera pas sa patte Dark Souls-esque, il passe tout de même comme une évolution du genre et changera drastiquement son approche des combats. Le jeu sera plus vertical avec des sauts et des bons beaucoup plus impressionnants. Tout ceci demande bien évidemment plus de ressources qu’un « simple » Dark Souls. Espérons tout de même que tout ceci ne sera pas accompagné des problèmes de frame rate presque emblématiques de la précédente saga… Ah ce Hameau du Crepuscule !

 

Sekiro: SHadows Die Twice sera disponible le 22 mars 2019 donc préparez bien vos configs ! Et pour ceux qui ne veulent pas se prendre la tête… Une simple XboX One X suffit…

Chernobylite : un survival horror radioactif sur Xbox One

apres-get-even-the-farm-51-annonce-chernobylite-80377851

La Russie est à l’honneur en ce mois de février, la sortie de Metros Exodus approchant à grands pas et bien c’est le moment que le studio Farm 51 a choisit pour annoncer Chernobylite, un survival horror dans le plus pur style du studio polonais à qui l’ont doit le très sympathique Get Even.

Pour ce qu’on sait de Chernobylite, il s’agira d’un jeu thriller horreur prenant place en pleine zone radioactive suite à l’explosion, en 1986, de la célèbre centrale nucléaire. Logiquement cette zone a fortement été chamboulée par ce triste événement mais pas comme on le pense. Au delà de la radioactivité imprégnée dans  la zone, une forte présence paranormale et mystique semble s’être installée dans le coin.

Bon à savoir: nous avons un peu investigué de notre coté et nous avons découvert que la Tchernobylite (attention à l’orthographe) est en fait un minerai composé d’uranium et donc fortement radioactif qui a été découvert au cœur du célèbre réacteur.

Nous prendrons le contrôle d’un scientifique qui ira sur les lieux de la catastrophe des années plus tard, à l’endroit même où sa femme a périt, lors de l’explosion donc.

Au menu: de l’exploration (la zone a été restituée totalement grâce à un scan 3D fait sur place), des combats contre des êtres surnaturels et des mutants, de la collecte et du craft mais aussi une mystérieuse réalité alternative qui affectera vos sens et votre perception de l’environnement. Le jeu sera non linéaire et proposera un système de choix dans la manière dont on abordera les groupes rencontrés dans cette zone d’exclusion. Oui oui tout cela rappelle fortement Metro Exodus et autres Fallout.

Chernobylite, tournant sous Unreal Engine 4, est prévu pour une arrivée en fin d’année 2019 sur PC et console, on espère une optimisation Xbox One X !

Anthem : le trailer de lancement est là !

Nous entrons dans la dernière ligne droite pour le dernier bébé de Bioware. Révèlé en juin 2018 lors de la conférence Microsoft à l’E3, Anthem avait fait sensation avec la promesse d’une sortie début 2019. Nous y voilà !

Anthem est la future grosse cartouche de l’éditeur Electronic Arts censé venir contester l’hégémonie de Destiny dans la même catégorie. Mais pour cela Bioware n’a pas simplement cherché à copier son concurrent mais à voulu proposer un jeu aérien et nerveux misant sur la verticalité des maps. Plus encore, le jeu se voit même arborer un côté Monster Hunter pas déplaisant faisant la part belle aux grands terrains de chasses à la végétation luxuriante.

Si la récente démo pouvait laisser un goût amer concernant le contenu de lancement un peu chiche, Bioware s’est empressé de rassurer tout le monde en promettant beaucoup de contenu ajouté en post launch. Il s’agira de « grosses » MAJ dénommées « acts » dont le premier arrivera en Mars sous le nom « Echoes of Reality ». Ces acts seront l’occasion de rallonger la trame principale du jeu, proposer de nouvelles zones, objets, PNJ etc.

Anthem sera disponible le 22 février 2019 et en avance d’une semaine pour les membres Origin Access et EA Access avec la promesse de la 4K native sur Xbox One X. Faites chauffer vos javelins !

Orbital : « Si j’étais Xboss… »

Aujourd’hui, nous vous proposons un exercice un peu particulier : nous prenons, tranquillement, les commandes de la branche Xbox, le temps d’un article, l’un après l’autre chaque semaine. En imaginant ce que cette indépendance, récemment acquise, permettrait de mettre en place au sein de Xbox. Petite difficulté :  5 idées maximum.


La version d’ Orbital


Succédant à Phil Spencer, et fraîchement nommé Xboss au sein de Microsoft… Me voilà donc propulsé Xboss, j’ai la lourde tâche de gérer une marque qui est visiblement toujours surveillée avec un regard particulier, une marque qui, en quête de laisser sa trace dans l’industrie, nous a habitué au pire comme au meilleur mais reste en permanence capable de frapper fort quand elle est acculée. Dans ce contexte, ma ligne directrice générale serait de surprendre en faisant confiance aux studios montants, ceux là mêmes qui ne jouissent pas de l’aura de majors tels des EA, Activision et autre Ubisoft, mais des studios dont le talent est palpable, et qui, je pense, ne demande qu’à ce qu’on lui donne les moyens de s’exprimer en mode AAA. En parallèle je donnerais aussi ma confiance aux licences maison et chercherais à les remettre aux goûts du jour mais d’une manière globale l’idée est de proposer du contenu exclusif en provenance de studios talentueux peu médiatisés ou dans une phase ascendante.

Alors c’est parti pour mes 5 idées principales en tant que Xboss !


Fable fait peau neuve


Fable fait partie du top 4 des licences les plus bancables de Microsoft aux cotés de Gears of War, Halo et Forza. Si les 3 autres ont réussis à s’adapter à l’époque et continuent de contenter les fans tout en faisant du chiffre avec un système de lootbox loyal, Fable, de son coté, a totalement raté son virage. Microsoft avait tenté d’orienter sa franchise vers le MOBA, un genre qui avait le vent en poupe en début de génération au même titre que le battle royale de nos jours, mais en vain. L’idée n’est pas de faire de Fable un battle royale, d’autres licences s’y apprêteraient beaucoup mieux comme State of Decay ou Cracdown. L’idée est plutôt d’anticiper et placer Fable comme le précurseur d’un modèle dans une industrie qui cherche actuellement à changer la méthode de financement des jeux.

fable-legends-3-470x3102x

Mon objectif serait, dans un 1er temps, de faire de cette franchise très demandée une saga qu’on aurait plus besoin d’attendre et ainsi de l’extirper du modèle très vieillot des cycles de sorties en épisodes canoniques. Dans un 2ème temps je pense que Fable est LA licence capable de proposer aux joueurs un certain nombre d’éléments qui plaisent aux joueurs en terme de gameplay,  level design et scénario.

Le résultat donnerait un Fable massivement open world (j’ai en tête le magnifique travail apporté sur la world map de Zelda BOTW), jouable en coopération mais non sans certaines règles (pas de drop-in drop-out sauvage), avec un gameplay exigeant de type Dark Souls voir Dragon Dogma. L’atmosphère humoriste du jeu ne serait pas mis à la poubelle pour autant. Le jeu serait en constante évolution avec une map qui grandirait au fil des mois et l’injection d’éléments nouveaux en terme de scénario. Le financement du jeu se ferait en grande partie par un système de micro transactions voir de lootbox loyal considérant l’aspect customisation inhérent à la franchise.


Tango Gameworks affirme son talent


Tango Gameworks est le studio qui exprime à lui tout seul cette idée comme quoi certains studios montants ne demandent qu’à s’exprimer en confiance. Ces studios ont le potentiel pour faire de très grands jeux si, à la manière de Bethesda, on place une certaine confiance en eux. Je pense que ces studios sont trop à cheval entre le studio indépendant de petite envergure et le studio indépendant à plus grosse structure. J’estime que les placer sous une pression saine somme toute logique lorsqu’on leur confie un projet important leur permettrait de donner le meilleur de leur créativité tout en leur permettant de rayonner. C’est ainsi que j’essayerais d’apporter à la branche Xbox des partenaires sur le long terme dans des domaines qui en plus d’être la spécialité de ces studios, seraient des genres manquants dans le portfolio de la Xbox.

corp-tangogameworks-banner

Shinji Mikami à la tête de Tango Gameworks est tout simplement le créateur de la franchise Resident Evil et affiche clairement le survival horor comme un genre qu’il maîtrise. L’évolution entre The Evil Within et sa suite montre à quel point son studio sait hausser le niveau quand cela est nécessaire. Chez Xbox il manque clairement une licence dans le style survival horor et c’est pour cela que je chercherais à créer un partenariat concernant une nouvelle IP avec Tango Gameworks en qui j’aurais pleinement confiance. De plus le studio étant Japonais et ayant déjà travaillé avec une structure américaine telle que ZeniMax, j’aurais moins de craintes quand à reproduire le fiasco Scalebound et prouverait que Microsoft sait travailler avec les studios Japonais, d’ailleurs cela a déjà été le cas à plusieurs reprises par le passé.


Banjo par Studio MDHR


Pour la petite histoire, lorsque Microsoft a racheté Rare LTD, la firme avait flashé sur Donkey Kong Country et ils étaient persuadés que cette franchise ferait partie de la transaction. Erreur fatale ! Donkey Kong appartient à Nintendo et Rare LTD n’avait eu le droit que d’exploiter la licence pour son actionnaire majoritaire de l’époque. MS a donc exploité Banjo qui reste aussi une sympathique franchise.

large1

Nous sommes en 2018 maintenant et un studio vient de naître, un studio avec un style unique et assumé, Studio MDHR. Ce studio a tellement de talent et surtout un style qui sort vraiment du lot qu’il nous permet d’imaginer le visage qu’auraient pleins de licences si elles avaient été à un moment des productions Studio MDHR. On a pu le voir sur les réseaux sociaux avec Dark Souls en mode Cuphead sobrement appelé Cup Souls.

Parallèlement j’admire le modèle d’Ubisoft qui est un des rares majors de l’industrie à ne jamais hésiter lorsqu’il s’agit de proposer des jeux en 2D qui ont « de la gueule », je pense à Child of Light, Soldats Inconnus ou encore Rayman. Microsoft a déjà eu l’excellente idée de financer le superbe Ori et maintenant Ori 2 mais moi j’enfoncerai le clou avec une autre licence à la 2D superbe.

header

Mon idée serait de créer a nouveau un partenariat à long terme avec un studio montant, et qui je suis sur ira très loin, en leur donnant la chance de s’affirmer sur une licence appréciée et elle aussi très demandé: Banjo. Je pense qu’on pourrait être agréablement surpris et revivre l’effet Donkey Kong Country avec un superbe Banjo made in Studio MDHR. Je ne pense pas que l’avenir de Banjo sois obligatoirement en 3D à la Mario et je tenterais le coup avec un Banjo comme jamais on ne l’a vu.


Gearbox Software en orbite


Bon Gearbox Software n’est pas un studio montant, c’est à dire qu’il existe depuis 20  ans environ, mais ce studio dégage un petit truc de studio de l’ombre, celui qui co-développe, comme ce fut le cas sur Halo premier du nom dans sa version PC ou Half-Life. On capte un certain talent chez ce studio qui depuis Brother in Arms, malgré certaines bonnes idées, n’a pas réussi à exprimer ou faire comprendre son talent, jusqu’à l’arrivée de Borderlands.

27

Je vous avoue que mon idée à la base était de confier Halo à Gearbox Software, oui carrément. Leur vision du FPS à travers leur franchise Borderlands me parle et j’avais vraiment envie de les voir appliquer leur vision à la franchise Halo. Mais cela aurait été une erreur, Halo n’a pas vocation à être un RPG (hors Spin-off cela dit) ou proposer un gameplay de donjon RPG. Halo est un FPS space opera pur et dur et cela ne doit pas changer, en soit Halo 5 est ce que Halo doit être.

Mais il y a un truc avec Gearbox Software, je serais très tenté de leur confier un projet de jeu entièrement coopératif dans un univers Sci-fi avec une exploration très poussée. Ou pourquoi pas dans un monde post apocalyptique. On sent que Gearbox commence à dessiner sa spécialité qui se présente comme du FPS coopératif-tactique en monde ouvert, il y a du Destiny dans leur vision mais en nettement plus tactique et avec un gameplay plus posé. Cela dit leur rachat de la franchise Homeworld pourrait être mis à profit. Pourquoi ne pas commander Homeworld 3 ? Néanmoins au-delà d’un jeu particulier c’est la vision du gaming de Gearbox Software qui, je pense, ne doit pas être ignorée. Ce studio est pleins de talent et avec un budget intéressant ainsi qu’un éditeur ambitieux, il se pourrait que ce talent rayonne comme il le mérite et rejoigne, par la même occasion, le portfolio de la Xbox de façon exclusive.


Frontier Developments ressuscite The Outsider


Comme vous le savez il y a des styles dans le gaming qui débarquent et qu’on ne voyaient pas venir. On a parlé des MOBA un peu plus haut, le battle royale maintenant, il y a eu le style instauré par Minecraft, les jeux de zombis etc. Il y en a eu d’autres et il y en aura encore à venir et peut être encore d’autres qui reviendront. En tant que Xboss j’ai le sentiment que le genre gunfight dans le style John Who va avoir droit à son heure de gloire. Il y a déjà eu de sympathiques tentatives par le passé comme la franchise Dead to Rights ou encore les Max Payne voir Stranglehold. A l’image de Quantum Break, c’est pour moi un genre qui a peu évolué, et même si Quantum Break avait des qualités, il n’a pas su apporter les évolutions pertinentes pour le genre gunfight. En tant que Xboss au passage je ne lâcherais pas la franchise Quantum Break et je suis sur que Remedy pourrait faire un 2ème opus mieux calibré en terme de gameplay mais parallèlement je prendrais la décision de ne pas laisser fuir un partenaire de longue date: frontier Developments.

Ce studio est partenaire de Microsoft depuis longtemps et avait même signé un deal qui les amener à proposer régulièrement des jeux pour les plateformes gaming de Microsoft. Frontier Developments avait d’ailleurs ouvert un second studio à la tache sur un jeu censé être ambitieux mais malheureusement annulé en début de génération. Je considère que ce jeu pourrait faire partie d’un style qui pourrait être amené à manquer dans l’avenir. Je pense qu’un certain The Agent va refaire parler de lui très prochainement du coté de la concurrence et que Sony a déjà par le passé envisagé le retour du genre gunfight. Lorsque cela se produira, la Xbox aura besoin d’être présente sur ce secteur et dans le meilleur des cas la seule console à proposer ce genre.

the-outsider-game-frontier-developments-cancelled-06-1024x576

Mon idée est donc de ressusciter The Outsider mais bien-sur de façon plus ambitieuse et calibrée à notre époque. Gameplay TPS en cover et action aux scripts bien pensés dans un shooter nerveux et au scénario bien mis en scène. Pourquoi pas une évolution vers un mode multi dans les épisodes à venir en cas de succès.

CONCLUSION

Voilà pour mes décisions en tant que Xboss. J’ai affiché ici des décisions concernant un chantier plus focalisé sur les jeux mais bien évidement d’autres décisions d’ordre plus politique devront accompagner mes choix, même si je considère que Spencer a clairement fait le boulot parfait à ce niveau. Mon travail serait donc facilité et je pourrais employer mon énergie pour déceler les tendances de demain aussi bien dans le style de jeu qui pourrait avoir le vent en poupe que dans les méthodes de financement des jeux et leur impact sur l’architecture de ces derniers. Mon envie suprême serait de m’insérer dans la brèche ouverte par mon prédécesseur et d’essayer de changer les habitudes d’une industrie trop bridée par le passé. Tout en restant dans le respect des gamers, j’essayerais de trouver un moyens de leur proposer des jeux avec moins d’attente mais une qualité non relayée au second plan tout en positionnant le modèle Xbox comme celui a suivre par  l’industrie.

La version de Twins est disponible ici.
La version de Darkfoxx est disponible ici.

Halo : entre résolution 4K et rétrocompatibilité.

guardian_halo_5_guardians-hd

Assez discret durant l’E3 dernier, la série Halo refait (un peu) parler d’elle. Hormis l’extension « Awakening the Nigthmare » pour Halo Wars 2, rien n’avait fait l’objet d’un focus par Microsoft.

Pas de Halo 6 à l’horizon évidemment mais… une confirmation. Halo 5 Guardians profitera lui aussi d’une mise à jour 4K native (comme Halo Wars 2) dès le 7 novembre : soit le jour de sortie de la Xbox One X.

DEEQbTQXgAkZbfX

Autre annonce sympathique : Halo : CE Anniversary, Halo 3, Halo 3 : ODST et Halo 4 rejoindront (enfin) le programme de rétrocompatibilité dans peu de temps.

Toute la saga est donc jouable sur Xbox One (hormis Halo 2 mais nul doute qu’il fera un jour parti du groupe : rétro Xbox d’origine oblige)

En prime tous les packs de cartes des jeux nommés ci-dessus deviendront gratuit.

 

[Màj 09/2017]Autour de quoi s’articule la politique « fan-centric » de Xbox?

C_qtA1VXsAAZQ2-

Peut-être avez-vous déjà eu vent de la résurrection des parties LAN sur Xbox? Cette décision décrit à elle seule une politique générale chez Microsoft qui ne date pas d’hier.

Vous le savez probablement, la ligne de Microsoft avec sa marque Xbox est très orientée « pro-consommateur » parfois même la nomme-t-on « fan-centric ». Cette attitude s’est matérialisée après les déboires de communication de mai 2013 lors de l’annonce de la Xbox One, et sous l’impulsion de la nouvelle direction au sein de Microsoft et de Xbox avec l’arrivée de l’actuel occupant du poste « Head of Xbox », Sir Phil Spencer.

Dès lors, tout est fait en fonction des joueurs et de leurs souhaits en évitant au maximum d’imposer trop durement des décisions qui iraient à l’encontre de leurs intérêts.

Parmi les éléments qui constituent cette politique on note :

  • La mise en place de Xbox Feedback, qui recense les demandes de la communauté en les classant par ordre d’importance. C’est le fil conducteur premier de l’action des équipes Xbox.

    jeux-premiere-xbox-sur-pc

  • La rétrocompatibilité des jeux Xbox 360 et Xbox (à venir cet automne) sur Xbox One. On compte plus de 400 titres à l’heure actuelle.

  • La rétrocompatibilité des accessoires : tout comme les jeux, Microsoft souhaite que vous puissiez garder le plus longtemps possible (sous-entendu sans gros changement technologique qui ne laisserait plus le choix à la firme de Redmond)  vos accessoires (manettes, volant…) à travers les futures générations de Xbox.

  • Le Xbox Play Anywhere : permettant de ne payer qu’une fois son jeu pour en profiter sur Xbox One et PC Windows 10.

minecraftcrossplay_thumb

  • Le cross-plateforme : Si jouer entre joueurs Xbox et PC est déjà possible depuis quelque temps, l’appel du pied général a eu lieu il y a à peu près un an. Nintendo y a répondu favorablement. Ce qui a pour principale conséquence (de surcroît sympathique) de pouvoir rencontrer des joueurs PC et Nintendo Switch sur Xbox One (et inversement) sur certains titres comme Minecraft (qui pousse même la rencontre avec des joueurs VR et mobile). [Màj : septembre 2017] Quelques semaines ont suffit après l’écriture de cet article pour qu’on puisse rajouter le cross-play avec la plateforme Steam. Rise of Nations : Extended Edition ou encore Killer Instinct permettront cette rencontre !

  • Le remboursement des jeux dématérialisés, sous certaines conditions, quand un titre ne vous plait pas.

  • Le partage de compte : qui permet un « mariage » entre deux comptes. Tout jeu dématérialisé acheté sur l’un sera disponible directement sur l’autre. Il en va de même pour l’abonnement Xbox Live Gold qui est partagé, un seul suffit.

    avatars

 

  • Une console inclusive : interface configurable pour les daltoniens, (futurs) avatars permettant d’arborer un fauteuil roulant ou un bras artificiel, le narrateur sur l’interface en passant par le récent mode co-pilote qui permet à deux manettes de prendre le contrôle de ce qui nécessiterait en temps normal une seule manette… sont autant d’éléments récemment mis en place qui traduisent le souhait de ne laisser personne au bord de la route. [Màj : 16/09/17] Notons l’arrivée récente en bêta d’un mode nommé « Stereo to Mono » qui permet de diffuser l’audio d’un jeu dans toutes les enceintes sans distinction de droite ou de gauche. Cela est particulièrement utile pour les joueurs ayant des soucis d’audition.

  • Les parties LAN : Avec l’arrivée prochaine de la rétrocompatibilité des jeux de la première Xbox sur Xbox One, Microsoft va remettre au goût du jour les parties LAN dans la famille Xbox One incluant tous les modèles, One, One S et One X mais aussi Xbox 360 et Xbox ! En termes plus clairs, un jeu disponible sur toutes ces plateformes (par exemple Crimson Skies) pourra être joué en LAN entre toutes les Xbox.

    f9c8c0b6-69f0-4d20-8f33-64941cbe681c

  • Xbox Game Pass : en proposant (et n’imposant rien) un catalogue conséquent de jeux Xbox One et Xbox 360 pour un prix contenu (9.99€/mois), Microsoft se tourne vers des modes de consommations futurs qui peuvent vraisemblablement devenir essentiels. Ce Game Pass est compatible avec le partage de compte. 

    [Màj :janvier 2018] Microsoft vient d’annoncer qu’à partir de maintenant, toutes les exclusivités Xbox arriveront le jour de leur sortie dans le catalogue Game Pass. Crackdown3, State of Decay 2, Sea of Thieves ou encore Ori  & the Will of the Wisps seront donc disponible par ce biais.

  • ea-access-short-logoAutoriser des services/produits concurrents : malgré une possible concurrence « interne » dans l’univers Xbox, la marque n’a pas fermé les portes à des services tels que EA Access, qui comme le Xbox Game Pass propose un abonnement mensuel contre l’accès à une sélection de titres EA. Autre exemple : si les manettes de jeu tiers sont autorisées depuis la nuit des temps (sous licence), Microsoft compte bien dans les prochains mois proposer une compatibilité avec les webcams d’autres marques sur sa Xbox. 

  • Games with Gold : Microsoft n’a pas initié cette politique le premier (Sony l’a fait) mais l’a rapidement appliquée dès la fin de vie de la Xbox 360 sur cette dernière. Aujourd’hui, le programme continue sur Xbox One et propose chaque mois pour les abonnés Xbox Live 4 jeux gratuitement. 2 tirés du catalogue Xbox 360 et 2 autres provenant de la Xbox One. Le programme brille par ses propositions de gros jeux (jeux triple A) de manière régulière au cours d’une année.

  • Le combo/clavier souris : compatible sur Xbox One ce combo n’est pas encore disponible mais bien dans les cartons pour cette année. Récemment c’est Mike Ybarra qui a évoqué le sujet : Le support du clavier/souris sur le point de débarquer !

  • [Màj : septembre 2017] Installation Intelligente : le poids des jeux augmentant toujours plus (notamment avec l’arrivée des jeux optimisés Xbox One X) représente un soucis évident de temps (pour ceux qui n’ont pas la fibre notamment) et de place sur le disque dur. Avec ce système innovant, Microsoft souhaite vous faire gagner les deux en ne vous faisant télécharger que ce dont vous avez besoin. A ce titre il n’obligera pas un possesseur de Xbox One à télécharger les mises à jour de ses jeux destinés à la Xbox One X. Microsoft apporte une solution aux téléchargements et au stockage des jeux sur Xbox One.

 

Quelles prochaines étapes pour la marque ? L’équipe Microsoft Waypoint à quelques pistes qu’elle aimerait voir se réaliser (certaines sont probables, d’autres beaucoup moins)  :

  • La VR arrive courant 2018 sur Xbox : un choix parmi plusieurs proposition de casque VR nous semble cohérent avec la politique VR actuelle sur Windows 10. Pourquoi pas la totalité des casques Windows Mixed Reality?
  • Play Anywhere étendu au titre Steam/GOG, même si d’évidents soucis de licences peuvent se poser.
  • Extension du Play Anywhere sur les versions VR des jeux compatibles.
  • Cross-play étendu avec les joueurs Steam/GOG.

Et vous? Avez-vous des suggestions?