Microsoft x Nintendo : à qui profite cette collaboration historique ?

Les rumeurs de rapprochement entre Microsoft et Nintendo vont bon train, depuis déjà quelques semaines.

Dernière rumeur en date : l’arrivée d’une application Xbox et du service Xbox Game Pass sur Nintendo Switch.

Si une communication officielle se fait attendre de la part des deux concernés, c’est jeuxvideo.com qui confirme la rumeur ! Oui elles sont vraies. Ils sont même catégorique. Leurs sources vont toutes dans ce sens.

Pour rappel, ce partenariat qui ne manquera probablement pas de marquer l’histoire de l’industrie,  s’articulera autour de 2 éléments-clés :

  • L’arrivée de jeux siglé « Xbox Game Studios » sur Switch.  «Ori & the Blind Forest » ou « Cuphead » seraient en tête pour rejoindre « Hellblade : Senua’s Sacrifice » selon le site.
  • Concrètement, Microsoft arriverait avec une « application Xbox » sur la console de Nintendo et y intégrerait sont service star : le Xbox Game Pass.

 

Les joueurs Xbox qui ont une Switch et les joueurs Switch (évidemment) pourront donc avoir accès via le Project xCloud (le futur service de streaming de jeux de Microsoft) à la ludothèque Xbox, du moins celle disponible sur le service Game Pass : ce qui comprends à l’heure actuelle plus de 200 jeux dont  la (quasi) totalité des jeux maison de l’américain.

Autre point intéressant, les sources de « jv.com » se refusent à répondre à la question concernant l’arrivée de jeu Nintendo sur Xbox. Il est intéressant de noter que ces sources n’ont pas cherché à nier non plus. Affaire à suivre…

 


Faisons le point.

Quels intérêts pour Microsoft/Nintendo et les joueurs ?


 

Survive-TOgether-Xbox-Sony

Certains fans de Xbox voient d’un très mauvais œil ce rapprochement. L’arrivée de « jeux Xbox » sur une machine concurrente est inquiétante, selon eux. En faisant cela, Microsoft ne « respecterait pas ses fans qui ont acheté une console Xbox », tout en s’inquiétant des ventes de Xbox qui s’écrouleraient de facto.

Théorie d’ailleurs partagée par les détracteurs de la marque américaine, qui se réjouissent de l’idée. Le champagne avait déjà coulé à flots lorsque Microsoft avait pris la décision de rendre ses jeux 1st party disponible sur PC Windows 10.

« Plus besoin de Xbox ! » pouvais-ton lire sur le net. Depuis, de l’eau à couler sous les ponts. Le résultat après quelques années ? Les ventes de hardware Xbox se portent bien et se paie même le luxe d’augmenter.

Pour nous, cette « analyse apocalyptique » de certains joueurs est biaisé et n’a que peu de sens.

« La guerre des consoles » fait encore rage dans l’esprit de certains. Et pour eux, la plateforme sur laquelle tourne un jeu est plus importante que le jeu en lui-même.

Surtout qu’il ne s’agit aucunement d’un changement de rôle pour Microsoft, qui « deviendrait » un éditeur tiers, loin de là.

Prenons un peu recul et essayons de comprendre a qui profite le crime :

 

Pour Microsoft :

phil-spencer-xbox-scorpio-1st-party-jrpg-e1490257401106

Les avantages sont nombreux. Microsoft sait que sa croissance sur le gaming n’est pas dû à la vente de son hardware. Cet élément reste néanmoins un point névralgique bien évidemment. Il s’agira alors pour l’entreprise de la clé de voûte de la stratégie Xbox.

  • Assez logiquement, la vente d’abonnement au Xbox Game Pass va augmenter. L’équation est simple et résumé on peut conclure que : Plus d’abonnés = plus de poids sur le marché et les possibilités d’investissement en sont accrues. Xbox se prépare clairement à une guerre de tranchés face à Google et Amazon (et d’autres encore…) Cette alliance avec Nintendo peut potentiellement devenir décisive.
  • Un public différent : même si certains (comme beaucoup dans l’équipe) possède les deux consoles, la vérité est que le public salon/portable est différent. Microsoft n’ira probablement jamais sur le segment des consoles nomade seul et pour autant il y a un public pour ce type de configuration. Public qui n’ira pas (à priori) sur console Xbox.
  • Le japon : le géant américain trouverait-il une solution à son problème avec le marché japonais ? Il n’y arrive pas et ce depuis le début de l’aventure Xbox. Ce n’est un scoop pour personne. En arrivant sur Switch, Xbox à une porte grande ouverte sur un public qui ne veux pas acheter son hardware. Et si l’on regarde certains marché européens qui peuvent avoir aussi du mal avec l’achat d’un hardware Xbox, il y aurait une carte à joué certaine.
  • Autre élément : Microsoft étends son infrastructure Azure sur des millions de nouvelles machines potentielles.

 

Pour Nintendo :

doug-bowser-1500x826.png

Les bénéfices pour Nintendo sont plus… opaques. Il faut dire que le deal entre les deux géants n’est pas connu en intégralité.

Cependant, on sait que Microsoft parlera de son Xbox Live, lors de la GDC de mars prochain. Plus précisément du Xbox Live sur iOS, Android… et Switch. On peut donc facilement imaginer que Nintendo puisse utiliser certains services et/ou infrastructures de Microsoft pour préparer l’avenir.

Les hypothèses peuvent être nombreuses. Et pourquoi pas un « Game Pass version Nintendo » en streaming via les serveurs de Microsoft  et disponible sur Switch et Xbox ?

Bref, à vous d’imaginer jusqu’où cela pourrait-il nous mener.

 

Pour les joueurs :

 

  • L’avantage pour les joueurs Xbox, tout d’abord : si vous êtes comme nous déjà abonné au Game Pass vous pourrez continuer votre partie d’Ori ou d’Halo Infinite dans votre lit, sans surcoût en toute logique. La Switch deviendrais une sorte de Xbox portable d’appoint. Pour toujours être dans l’écosystème.
  • Pour les autres joueurs, c’est une opportunité. Celle de découvrir des jeux qu’ils n’auraient jamais touché autrement. Combien de fois peut-on entendre des : « Ah ! J’aime bien Ori/Halo/Gears/Sea of Thieves (barrez les mentions inutiles), mais je vais pas acheter une console pour 2 jeux ».

Et c’est ici que le Game Pass rentre en scène. Avec les effets vertueux qu’on lui connait, dont entre autre : l’augmentation du nombre de jeux joués, du temps passé à jouer… et pourquoi pas servir d’un véritable tremplin vers la solution « clé de voûte » nommé Xbox One / Scarlet et ainsi jouir de la meilleur expérience possible ?

 

xbox-game-pass

 

Quoi qu’il en soit, la philosophie de Microsoft consiste à mettre le joueur au centre d’un écosystème. D’être présent là où le joueur souhaite jouer. Xbox, mobile, tablette, PC ou Switch… faite vos choix !

 

Shadow of the Tomb Raider présente le prix de la survie

A ceux qui ont terminés les dernières aventures de Lara Croft, réjouissez vous, un nouveau DLC pointe le bout de son nez.

Square Enix et Crystal Dynamics viennent tout juste de dévoiler le quatrième DLC de Shadow of the Tomb raider, intitulé: « le prix de la survie ». Ce contenu est présenté comme suit:

Dans « Le Prix de la Survie », découvrez le secret que cache le plus grand ennemi de Lara. Pendant qu’elle essaye de déchiffrer les messages secrets du leader des Trinitaires, Lara doit surmonter un nouveau défi tombeau et affronter les soldats d’élite de Paititi se mettant sur son chemin.

On nous promet ainsi un nouveau défis « le sixième sceau », une compétence nommée « oeil de raptor » qui permet de pister les ennemis après les avoir marqués, une nouvelle tenue améliorant la discrétion en atténuant les bruits de pas et un pistolet muni d’un silencieux. Ce DLC est intégré au Season Pass mais peut être acheté séparément pour 4,99 euros.

On rappellera, pour les intéressés, que Shadow of the Tomb Raider est disponible dans le Game Pass.

L’attractivité du Xbox Game Pass se confirme, y compris pour l’industrie.

xbox-game-pass

Aujourd’hui, le patron de la branche Xbox (alias Phil Spencer) a partagé un article d’un journal en ligne nommé « The Sydney Morning Herald ». Cet article titré « Comment le ‘Netflix de Xbox étend l’horizon des joueurs » et écrit par Tim Biggs se penche sur les répercutions du modèle économique du Xbox Game Pass.

Pour l’occasion, Matt Percy (l’homme à la tête du Game Pass chez Microsoft) évoque plusieurs données intéressantes sur le service.

L’article résume ce qu’est l’ADN du service, et insiste sur l’objectif de Microsoft avec ce nouveau moyen de distribution des jeux :  il ne s’agit pas de remplacer les modèles de consommation existants.

4ab69421ee367ee3e1bfe2a380e29b87c7d4ac47
Matt Percy se charge du planning du service.

Ainsi, on apprend que les effets du Game Pass sont nombreux et pour le moins positifs :


  • Le temps de jeu augmente de 20% (soit 3 millions d’heures de jeux).
  • Le nombre de titres joués augmente de 40%.
  • Les précommandes augmentent de 25% chez les abonnés GP.
  • Les nouveaux jeux entrant dans le GP ont une base active de joueurs 2x plus grande.
  • Augmentation des ventes de 10% des jeux disponibles sur le service.

 

Si les détails financiers entre un éditeur et Microsoft pour l’arrivée d’un titre sur le service restent encore secrets, il est intéressant de constater les différents effets vertueux pour l’industrie.

L’arrivée de la trilogie Tomb Raider de Square-Enix par exemple, permettra de faire grossir la base de joueurs et donc potentiellement plus de fan, prêts à suivre sur un futur épisode. L’éditeur japonais pourra aussi compter sur la vente d’add-ons supplémentaires.

En soit, le Game Pass est un nouveau moyen marketing pour promouvoir son produit.

Quand Bethesda ajoute Rage et Doom dans le catalogue, cela à une répercussion sur les précommandes de Doom Eternal ou Rage 2, qui sortiront courant 2019.

L’article revient plus en détail sur d’autres aspects notamment sur les changements d’habitude de consommation des joueurs abonnés.

Anthem : le trailer de lancement est là !

Nous entrons dans la dernière ligne droite pour le dernier bébé de Bioware. Révèlé en juin 2018 lors de la conférence Microsoft à l’E3, Anthem avait fait sensation avec la promesse d’une sortie début 2019. Nous y voilà !

Anthem est la future grosse cartouche de l’éditeur Electronic Arts censé venir contester l’hégémonie de Destiny dans la même catégorie. Mais pour cela Bioware n’a pas simplement cherché à copier son concurrent mais à voulu proposer un jeu aérien et nerveux misant sur la verticalité des maps. Plus encore, le jeu se voit même arborer un côté Monster Hunter pas déplaisant faisant la part belle aux grands terrains de chasses à la végétation luxuriante.

Si la récente démo pouvait laisser un goût amer concernant le contenu de lancement un peu chiche, Bioware s’est empressé de rassurer tout le monde en promettant beaucoup de contenu ajouté en post launch. Il s’agira de « grosses » MAJ dénommées « acts » dont le premier arrivera en Mars sous le nom « Echoes of Reality ». Ces acts seront l’occasion de rallonger la trame principale du jeu, proposer de nouvelles zones, objets, PNJ etc.

Anthem sera disponible le 22 février 2019 et en avance d’une semaine pour les membres Origin Access et EA Access avec la promesse de la 4K native sur Xbox One X. Faites chauffer vos javelins !

Sekiro Shadows Die Twice : on en sait un peu sur le héros !

Annoncé il y a moins d’un an lors de la conférence Microsoft de l’E3 2018, Sekiro : Shadows Die Twice, le futur bébé de From Software accélère sa promo et nous dévoile les origines du protagoniste principal du jeu à travers une nouvelle vidéo.

On y apprend donc que notre héros (qui comme il est de coutume dans un jeu From Software aura probablement droit à un éditeur de personnage) est un ronin équipé d’une « prothèse de ninja » et par conséquent surnommé « Le Loup » a été recueillis enfant par un guerrier samouraï sur un champ de bataille. L’enfant à donc connu un baptême du feu ensanglanté et imprégné par la guerre. Le soldat qui répond au surnom de « Hibou », aura joué le rôle de mentor pour notre jeune Loup qui sera donc adulte lorsqu’on posera les mains sur nos manette Xbox One.

Sekiro : Shadows Die Twice sera disponible le 22 mars 2019 sur nos Xbox One et sur PC.

Xbox All Access : un nouvel abonnement arrive ?

xbox-game-pass

On peut le dire, Microsoft a clairement été discret sur l’annonce de nouveautés lors de cette Gamescom. S’il ne fallait (surtout) pas espérer d’annonces inédites triple A qui tabasse, on aurait pu espérer plus…

 

Par exemple, la manette Elite V2 (nom de code Washburn) est aux abonnés absents (à l’heure où ces lignes sont écrites). Alors même que la rumeur évoque une disponibilité courant octobre.

 

Les représentants de la marque au X vert, ont aussi oublié d’évoquer un nouvel abonnement… réservé au marché US. Ce qui expliquerait, si l’information se confirme, le silence à ce sujet pendant le salon Européen.

Cet abonnement sera l’occasion d’acquérir une Xbox One S ou une Xbox One X à « moindre coût ». Explications.

Xbox All Access c’est :

22$/mois pour une Xbox One S pendant 2 ans.

35$/mois dans le cas d’une Xbox One X pendant 2 ans.

Ce prix mensuel inclus l’abonnement au Xbox Live Gold, ainsi que l’abonnement Xbox Game Pass pendant 2 années consécutives.

Si l’on fait les comptes :

Avec abonnement (2ans). Sans abonnement.
Xbox One X

35$/mois

499$

Xbox Live (2 ans)

120$

Xbox Game Pass (2 ans)

240$

Total

840$

859$

 

Avec abonnement (2ans). Sans abonnement.
Xbox One S

22$/mois

230$

Xbox Live (2 ans)

120$

Xbox Game Pass (2 ans)

240$

Total

528$

590$

 

On constate que le coût pour cette offre Xbox All Access permet d’obtenir une console Xbox (S ou X), ainsi que les deux services susnommés pour une somme sensiblement inférieur en comparaison d’un achat à l’unité.

Seriez-vous intéressés quand à l’arrivée d’une telle offre en France ? 

Game Pass: Microsoft parle de la grogne des boutiques

game pass 01Le Xbox Game Pass est il si boycotté que ça?

Le Xbox Game Pass est un abonnement qui permet d’avoir accès à une librairie de plus de 100 jeux pour une dizaine d’euros par mois. Depuis peu, Microsoft a annoncé que tous leurs jeux First party seraient disponibles aux abonnés Game Pass dés le jour de leur sortie, provoquant un mouvement de contestation de la part des boutiques spécialisées, à l’image de cette enseigne Autrichienne dont nous vous parlions il y a quelques jours.

Selon un porte parole de Microsoft qui s’est exprimé sur le sujet auprès du site Gamesindustry.biz, ce mécontentement concernerait en fait qu’une minorité de boutiques, la plus part ayant, au contraire, bien accueilli l’arrivée de l’abonnement, parlant même de « réponse positive » à la nouvelle. Le porte parole explique ainsi qu’ils comptent offrir aux détaillants choisis, les moyens de promouvoir le Game Pass.

« En fait, nous avons été agréablement surpris par l’ampleur de la demande des détaillants jusqu’ à présent, et nous nous demandons si nous allons élargir nos plans de distribution et comment nous pourrions le faire. »

D’ailleurs, au lieu d’enregistrer une baisse des commandes Xbox, le constructeur aurait plutôt constaté un « un vif intérêt » pour le Game Pass ainsi que pour l’arrivée de Sea of Thieves. Pour terminer, la firme de Redmond se veut rassurante sur ses relations avec les boutiques indépendantes.

« Nous avons établi un partenariat de longue date avec des magasins indépendants dans le monde entier et nous continuons de croire qu’ils jouent un rôle unique et important dans l’écosystème »

Microsoft défend sa Xbox devant Wall Street.

En parallèle à la conférence Build 2017 il y a quelques semaines, Satya Nadella (PDG de Microsoft) a profité d’un discours à Wall Street pour mettre les choses à plat avec les analystes financiers.

Le patron de Microsoft a suggéré que ces analystes (qui pour certains ont pu appeler à la vente de la division Xbox par le passé) regardaient l’entreprise de manière incorrecte.

« La plupart d’entre vous considèrent les jeux comme «Microsoft a … un business Xbox ». Je pense que vous comprenez l’économie du monde des consoles. Mais c’est une chose bien plus vaste pour nous. »           Satya Nadella (PDG de Microsoft)

Traduction ? Ils n’ont rien compris mais en plus poli. Eux, qui ne semblent même pas vraiment saisir les convergences nouvelles entre Xbox, Windows 10, UWP…
Satya Nadella appuie son discours en évoquant notamment le cas du Xbox Live.

Le Xbox Live est passé d’un service d’abonnement pour pouvoir jouer ensemble à une sorte de réseau social qui touche tous les joueurs sur consoles Xbox et sur PC. Et qui peuvent même jouer ensemble sur certains titres.

En quoi le Xbox Live est-il différent?

La stratégie de Microsoft est d’étoffer les usages, les services et les possibilités. De connecter tous ces points autour des jeux. Comme le montre l’image ci-dessous : tout tourne autour du jeu.

Selon Nadella, cette approche rapporte plus de revenu par client que le simple fait de vendre « juste » du hardware comme il y a quelques années.

Dans l’ensemble l’activité jeu à pesée 6.6 milliards de dollars au cours des neuf derniers mois (en baisse de 2% par rapport à l’année dernière néanmoins) comme le confirme la responsable financière Amy Hood. Elle précise que la division est un atout « majeur » pour l’avenir de Microsoft.

Phil Spencer a pu ajouter que ce travail dans le monde du jeu contribue à maintenir les ingénieurs de l’entreprise à l’avant-garde des nouvelles technologies. On le voit bien avec la seule conception de la Xbox Scorpio.

Le Xbox Live : réseau le plus profitable

Selon le PDG du groupe, le Xbox Live est donc le réseau le plus profitable entre tous. Oui, cela sous-entend, plus que le PSN ou même Steam.

Les joueurs restent inscrits, utilisent les fonctionnalités qui leurs sont mises à disposition (comme Beam et bientôt le Game Pass). Les titres comme Gears of War 4 ou Halo 5 génèrent aussi beaucoup de trafic, avec des business model dynamiques.

Phil Spencer indique clairement sa volonté d’investir à présent sur des jeux exclusifs provenant des studios internes, afin d’accélérer l’adoption de Xbox, certains futurs « grands succès » seront à l’E3 2017.

La prochaine étape pour le Xbox Live sera de se doter d’un espace virtuel VR où les joueurs se rencontreront à travers leurs avatars et pourront lancer un jeu en co-op sur un écran virtuel.