Une famille XBOX SCARLETT sous le signe du design multi-chips ? Et pourquoi pas une Xbox Anaconda multi-GPU ?

Soyons clairs dès le début, dans ce « petit » article, nous allons vous parler de différentes choses que nous n’avions pas développé dans nos précédents écrits et nous utiliserons  de grosses pincettes de circonstance.

Prenez ce qui suit comme une « grosse hypothèse », qui a émergé dans nos esprits grâce aux échanges avec @blueisviolet et @madzgamingpl sur Twitter, sans oublier ce leak crédible évoqué dans nos précédents articles !

 

Lire la suite

Microsoft et Sony signent un partenariat stratégique sur des solutions Cloud pour le Gaming et l’Intelligence Artificielle.

La collaboration des deux géants du jeux vidéo se met en place. En toile de fond Microsoft Azure. Le fameux Cloud de Microsoft qui croit à une vitesse inintérrompue depuis quelques années.

Aujourd’hui, le géant américain vient de signer un contrat avec Sony. Objectif affiché : une collaboration pour développer conjointement de futures solutions de cloud computing/gaming au sein de Microsoft Azure afin de prendre en charge les services respectifs des deux marques concernant la diffusion de jeux et de contenus.

Lire la suite

Xbox Scarlett : la surprise du Ray Tracing ? (Partie 3/4)

Nos histoires de Teraflops, de GPU et de Megahertz ne sont pas encore finies !

On vous propose un petit détour, un article 2 bis, avec un focus sur un élément précis (avant la 3ème et dernière partie concernant le CPU et la mémoire vive, à paraitre un peu plus tard).

Ce détour s’est ajouté à nos prévisions d’articles suite à un leak, particulièrement intéressant et inattendu qui nous est parvenu la semaine dernière (merci Astal pour l’info !).

 Pourquoi ce leak serait-il plus intéressant qu’un autre ?

Lire la suite

Xbox Scarlett : Quel GPU semi-custom pour combien de Teraflops? (Partie 2/4)

Il y a quelques temps, nous vous proposions de séparer le bon grain de l’ivraie concernant les rumeurs qui égrainent le net et qui promettent tout et son contraire. A travers un article se penchant sur les futurs composants qui viendront (vraisemblablement) se loger dans nos futures consoles, nous avions commencé avec la génération de GPU que choisira Microsoft. Continuons à présent avec le nombre de Teraflops qu’il serait possible d’obtenir sur le modèle « Anaconda »…

NB : Avant d’entamer cette lecture, gardez en tête ce que nous évoquions lors de la Partie 1 : Les composants sélectionnés par Microsoft, pour sa future Xbox, le sont au maximum un an et demi avant le lancement public de la machine (tout comme Sony pour sa PS5). Ne vous attendez pas à  retrouver à l’intérieur une future carte graphique PC sortie en 2020…

Commençons !

Lire la suite

Xbox Scarlett : Que nous réserve la prochaine génération ? Décryptage des caractéristiques les plus probables ! (Partie 1/4)

Depuis 2018, la stratégie mise en place par Phil Spencer quelques années auparavant commence à porter ses fruits. L’échec du lancement de la Xbox One en 2013, les choix techniques et commerciaux douteux, avait grandement affaibli la branche Xbox. Mais c’est de cet échec qu’est née cette nouvelle impulsion. En moins de 4 ans, Xbox a repris sous son aile les développeurs indépendants, a retravaillé sa Xbox One et ses fonctionnalités, a mis en place une politique pro-consommateur inébranlable et des services qui « drive » l’industrie à eux seuls. Le lead technologique, avec la Xbox One X, a été largement repris à son concurrent le plus féroce. L’investissement dans les studios 1st party n’a jamais été aussi fort et Microsoft retrouve la confiance qu’il avait perdu quelques années auparavant avec pour principale différence : l’humilité… Et maintenant ? 

Lire la suite

GIGA WRECKER Alt. : le Metroidvania de Game Freak porté sur Xbox One

Certains d’entre vous connaissent peut être Game Freak, ce studio à qui ont doit la célèbre franchise Pokemon sur console Nintendo, et bien sachez que ce studio s’était aussi mis à la tache sur un jeu dans le style metroidvania sortie en 2017 sur PC après une période d’early access sur Steam. Et bien nous sommes en 2019 et il est annoncé sur console de salon, il s’agit de GIGA WRECKER Alt.

2 ans après sa sortie sur PC, ce metroidvania frénétique arrive donc sur nos Xbox One et c’est logiquement qu’on pouvait s’attendre à quelques ajouts concernant cette nouvelle version. Et bien c’est chose faite, GIGA WRECKER Alt. proposera des features exclusives à la version console qui viendront mettre plus de piment au parcours de Reika, l’héroïne du jeu et son bras multitâche.

Au programme donc:

  • Un mode appelé « Ironman » qui permet d’augmenter les dégâts X5.
  • 20 nouveaux puzzles dans le mode campagne.
  • Un nouveau personnage secondaire viendra assister les joueurs qui resteront bloqués trop longtemps face  une énigme trop compliquée.
  • Refonte de la localisation d’origine.
  • La langue italienne et le chinois traditionnel ont été ajoutés aux 9 autres langues déjà présentes (japonais, anglais, français, allemand, espagnol, portugais brésilien, russe, coréen et chinois simplifié).

 

GIGA WRECKER Alt. est annoncé avec un vague « coming soon »  uniquement en version dématérialisée sur Xbox One.

 

Microsoft x Nintendo : à qui profite cette collaboration historique ?

Les rumeurs de rapprochement entre Microsoft et Nintendo vont bon train, depuis déjà quelques semaines.

Dernière rumeur en date : l’arrivée d’une application Xbox et du service Xbox Game Pass sur Nintendo Switch.

Si une communication officielle se fait attendre de la part des deux concernés, c’est jeuxvideo.com qui confirme la rumeur ! Oui elles sont vraies. Ils sont même catégorique. Leurs sources vont toutes dans ce sens.

Pour rappel, ce partenariat qui ne manquera probablement pas de marquer l’histoire de l’industrie,  s’articulera autour de 2 éléments-clés :

  • L’arrivée de jeux siglé « Xbox Game Studios » sur Switch.  «Ori & the Blind Forest » ou « Cuphead » seraient en tête pour rejoindre « Hellblade : Senua’s Sacrifice » selon le site.
  • Concrètement, Microsoft arriverait avec une « application Xbox » sur la console de Nintendo et y intégrerait sont service star : le Xbox Game Pass.

 

Les joueurs Xbox qui ont une Switch et les joueurs Switch (évidemment) pourront donc avoir accès via le Project xCloud (le futur service de streaming de jeux de Microsoft) à la ludothèque Xbox, du moins celle disponible sur le service Game Pass : ce qui comprends à l’heure actuelle plus de 200 jeux dont  la (quasi) totalité des jeux maison de l’américain.

Autre point intéressant, les sources de « jv.com » se refusent à répondre à la question concernant l’arrivée de jeu Nintendo sur Xbox. Il est intéressant de noter que ces sources n’ont pas cherché à nier non plus. Affaire à suivre…

 


Faisons le point.

Quels intérêts pour Microsoft/Nintendo et les joueurs ?


 

Survive-TOgether-Xbox-Sony

Certains fans de Xbox voient d’un très mauvais œil ce rapprochement. L’arrivée de « jeux Xbox » sur une machine concurrente est inquiétante, selon eux. En faisant cela, Microsoft ne « respecterait pas ses fans qui ont acheté une console Xbox », tout en s’inquiétant des ventes de Xbox qui s’écrouleraient de facto.

Théorie d’ailleurs partagée par les détracteurs de la marque américaine, qui se réjouissent de l’idée. Le champagne avait déjà coulé à flots lorsque Microsoft avait pris la décision de rendre ses jeux 1st party disponible sur PC Windows 10.

« Plus besoin de Xbox ! » pouvais-ton lire sur le net. Depuis, de l’eau à couler sous les ponts. Le résultat après quelques années ? Les ventes de hardware Xbox se portent bien et se paie même le luxe d’augmenter.

Pour nous, cette « analyse apocalyptique » de certains joueurs est biaisé et n’a que peu de sens.

« La guerre des consoles » fait encore rage dans l’esprit de certains. Et pour eux, la plateforme sur laquelle tourne un jeu est plus importante que le jeu en lui-même.

Surtout qu’il ne s’agit aucunement d’un changement de rôle pour Microsoft, qui « deviendrait » un éditeur tiers, loin de là.

Prenons un peu recul et essayons de comprendre a qui profite le crime :

 

Pour Microsoft :

phil-spencer-xbox-scorpio-1st-party-jrpg-e1490257401106

Les avantages sont nombreux. Microsoft sait que sa croissance sur le gaming n’est pas dû à la vente de son hardware. Cet élément reste néanmoins un point névralgique bien évidemment. Il s’agira alors pour l’entreprise de la clé de voûte de la stratégie Xbox.

  • Assez logiquement, la vente d’abonnement au Xbox Game Pass va augmenter. L’équation est simple et résumé on peut conclure que : Plus d’abonnés = plus de poids sur le marché et les possibilités d’investissement en sont accrues. Xbox se prépare clairement à une guerre de tranchés face à Google et Amazon (et d’autres encore…) Cette alliance avec Nintendo peut potentiellement devenir décisive.
  • Un public différent : même si certains (comme beaucoup dans l’équipe) possède les deux consoles, la vérité est que le public salon/portable est différent. Microsoft n’ira probablement jamais sur le segment des consoles nomade seul et pour autant il y a un public pour ce type de configuration. Public qui n’ira pas (à priori) sur console Xbox.
  • Le japon : le géant américain trouverait-il une solution à son problème avec le marché japonais ? Il n’y arrive pas et ce depuis le début de l’aventure Xbox. Ce n’est un scoop pour personne. En arrivant sur Switch, Xbox à une porte grande ouverte sur un public qui ne veux pas acheter son hardware. Et si l’on regarde certains marché européens qui peuvent avoir aussi du mal avec l’achat d’un hardware Xbox, il y aurait une carte à joué certaine.
  • Autre élément : Microsoft étends son infrastructure Azure sur des millions de nouvelles machines potentielles.

 

Pour Nintendo :

doug-bowser-1500x826.png

Les bénéfices pour Nintendo sont plus… opaques. Il faut dire que le deal entre les deux géants n’est pas connu en intégralité.

Cependant, on sait que Microsoft parlera de son Xbox Live, lors de la GDC de mars prochain. Plus précisément du Xbox Live sur iOS, Android… et Switch. On peut donc facilement imaginer que Nintendo puisse utiliser certains services et/ou infrastructures de Microsoft pour préparer l’avenir.

Les hypothèses peuvent être nombreuses. Et pourquoi pas un « Game Pass version Nintendo » en streaming via les serveurs de Microsoft  et disponible sur Switch et Xbox ?

Bref, à vous d’imaginer jusqu’où cela pourrait-il nous mener.

 

Pour les joueurs :

 

  • L’avantage pour les joueurs Xbox, tout d’abord : si vous êtes comme nous déjà abonné au Game Pass vous pourrez continuer votre partie d’Ori ou d’Halo Infinite dans votre lit, sans surcoût en toute logique. La Switch deviendrais une sorte de Xbox portable d’appoint. Pour toujours être dans l’écosystème.
  • Pour les autres joueurs, c’est une opportunité. Celle de découvrir des jeux qu’ils n’auraient jamais touché autrement. Combien de fois peut-on entendre des : « Ah ! J’aime bien Ori/Halo/Gears/Sea of Thieves (barrez les mentions inutiles), mais je vais pas acheter une console pour 2 jeux ».

Et c’est ici que le Game Pass rentre en scène. Avec les effets vertueux qu’on lui connait, dont entre autre : l’augmentation du nombre de jeux joués, du temps passé à jouer… et pourquoi pas servir d’un véritable tremplin vers la solution « clé de voûte » nommé Xbox One / Scarlet et ainsi jouir de la meilleur expérience possible ?

 

xbox-game-pass

 

Quoi qu’il en soit, la philosophie de Microsoft consiste à mettre le joueur au centre d’un écosystème. D’être présent là où le joueur souhaite jouer. Xbox, mobile, tablette, PC ou Switch… faite vos choix !

 

L’attractivité du Xbox Game Pass se confirme, y compris pour l’industrie.

xbox-game-pass

Aujourd’hui, le patron de la branche Xbox (alias Phil Spencer) a partagé un article d’un journal en ligne nommé « The Sydney Morning Herald ». Cet article titré « Comment le ‘Netflix de Xbox étend l’horizon des joueurs » et écrit par Tim Biggs se penche sur les répercutions du modèle économique du Xbox Game Pass.

Pour l’occasion, Matt Percy (l’homme à la tête du Game Pass chez Microsoft) évoque plusieurs données intéressantes sur le service.

L’article résume ce qu’est l’ADN du service, et insiste sur l’objectif de Microsoft avec ce nouveau moyen de distribution des jeux :  il ne s’agit pas de remplacer les modèles de consommation existants.

4ab69421ee367ee3e1bfe2a380e29b87c7d4ac47
Matt Percy se charge du planning du service.

Ainsi, on apprend que les effets du Game Pass sont nombreux et pour le moins positifs :


  • Le temps de jeu augmente de 20% (soit 3 millions d’heures de jeux).
  • Le nombre de titres joués augmente de 40%.
  • Les précommandes augmentent de 25% chez les abonnés GP.
  • Les nouveaux jeux entrant dans le GP ont une base active de joueurs 2x plus grande.
  • Augmentation des ventes de 10% des jeux disponibles sur le service.

 

Si les détails financiers entre un éditeur et Microsoft pour l’arrivée d’un titre sur le service restent encore secrets, il est intéressant de constater les différents effets vertueux pour l’industrie.

L’arrivée de la trilogie Tomb Raider de Square-Enix par exemple, permettra de faire grossir la base de joueurs et donc potentiellement plus de fan, prêts à suivre sur un futur épisode. L’éditeur japonais pourra aussi compter sur la vente d’add-ons supplémentaires.

En soit, le Game Pass est un nouveau moyen marketing pour promouvoir son produit.

Quand Bethesda ajoute Rage et Doom dans le catalogue, cela à une répercussion sur les précommandes de Doom Eternal ou Rage 2, qui sortiront courant 2019.

L’article revient plus en détail sur d’autres aspects notamment sur les changements d’habitude de consommation des joueurs abonnés.

Mise à jour Xbox : Améliorations des perfs de l’interface, du Xbox Guide, des jeux 4K…

Une mise à jour système pour votre Xbox One est disponible, sobrement intitulée “OS version – 10.0.17763.4085 (rs5_release_xbox_dev_ 1902.190131-1620)”, voici les améliorations notable :

x1x1


Audio


  • Ajout de correctifs de fiabilité à Cortana.
  • Le débranchement d’un casque pendant la lecture vidéo ne provoque plus de perte audio.
  • Mise à niveau du système audio lors du basculement de l’accueil vers un jeu ou une application

Accueil


 

  • Amélioration des performances du dashboard.

 


Souris


 

  • Amélioration de la réactivité de la souris pour réduire le lag.

 


Mes jeux et applications.


 

  • Amélioration de l’expérience d’installation pour différents titres « FastStart».
  • Correction d’un problème dans certains jeux (comme Resident Evil 0) dans lequel les cinématiques peuvent crasher et bloquer le jeu.
  • Résolution d’un problème qui empêchait certaines applications telles que l’éditeur d’avatar ou Microsoft Rewards de se lancer correctement.

 


Système


 

  • Correction de l’erreur E203 lors de la mise à jour du système.
  • Amélioration des performances sur le port réseau.
  • Amélioration des performances et de la fiabilité des sauvegardes lorsque les jeux sont suspendus.
  • Amélioration de la vitesse et des performances de mes jeux et applications.
  • Amélioration des performances de l’écran de veille.
  • Amélioration des performances visuelles 4K dans les jeux.
  • Amélioration des performances du Xbox Guide.

 


Video


 

  • Améliorations apportées au flux vidéo 4K pour que les applications comme Netflix affichent correctement le contenu 4K.

 

 

Sekiro: Shadows Die Twice: les configurations PC révélées

header

La sortie de Sekiro: Shadows Die Twice arrivant à grands pas, la communication autour du jeu s’intensifie. Après avoir publié le « story trailer » il y a quelques jours, aujourd’hui nous avons droit aux détails concernant les configurations de la version PC.

Globalement les configurations sont au dessus de ce qui était demandé au minimum du moins pour Dark Souls III pour les détails c’est par ici:

Configuration minimum

  • OS: Windows 7 64-bit | Windows 8 64-bit | Windows 10 64-bit
  • Processeur: Intel Core i3-2100 | AMD FX-6300
  • RAM: 4 GB RAM
  • Vidéo: Nvidia GeForce GTX 760 | AMD Radeon HD 7950
  • DirectX: Version 11
  • Espace disque: 25 GB

Configuration recommandée

  • OS: Windows 7 64-bit | Windows 8 64-bit | Windows 10 64-bit
  • Processeur: Intel Core i5-2500K | AMD Ryzen 5 1400
  • RAM: 8 GB RAM
  • Vidéo: Nvidia GeForce GTX 970 | AMD Radeon RX 570
  • DirectX: Version 11
  • Espace disque: 25 GB

Il est a noter que bien que Sekiro ne reniera pas sa patte Dark Souls-esque, il passe tout de même comme une évolution du genre et changera drastiquement son approche des combats. Le jeu sera plus vertical avec des sauts et des bons beaucoup plus impressionnants. Tout ceci demande bien évidemment plus de ressources qu’un « simple » Dark Souls. Espérons tout de même que tout ceci ne sera pas accompagné des problèmes de frame rate presque emblématiques de la précédente saga… Ah ce Hameau du Crepuscule !

 

Sekiro: SHadows Die Twice sera disponible le 22 mars 2019 donc préparez bien vos configs ! Et pour ceux qui ne veulent pas se prendre la tête… Une simple XboX One X suffit…