Récapitulatif des noms de code des projets Microsoft en cours…

Si vous suivez l’actu Microsoft, vous savez qu’elle est dense et passionnante en ce moment ! En effet, Satya Nadella et ses équipes travaillent de front sur plusieurs projets qui peuvent (potentiellement) redéfinir les lignes…

Lire la suite

Microsoft x Nintendo : à qui profite cette collaboration historique ?

Les rumeurs de rapprochement entre Microsoft et Nintendo vont bon train, depuis déjà quelques semaines.

Dernière rumeur en date : l’arrivée d’une application Xbox et du service Xbox Game Pass sur Nintendo Switch.

Si une communication officielle se fait attendre de la part des deux concernés, c’est jeuxvideo.com qui confirme la rumeur ! Oui elles sont vraies. Ils sont même catégorique. Leurs sources vont toutes dans ce sens.

Pour rappel, ce partenariat qui ne manquera probablement pas de marquer l’histoire de l’industrie,  s’articulera autour de 2 éléments-clés :

  • L’arrivée de jeux siglé « Xbox Game Studios » sur Switch.  «Ori & the Blind Forest » ou « Cuphead » seraient en tête pour rejoindre « Hellblade : Senua’s Sacrifice » selon le site.
  • Concrètement, Microsoft arriverait avec une « application Xbox » sur la console de Nintendo et y intégrerait sont service star : le Xbox Game Pass.

 

Les joueurs Xbox qui ont une Switch et les joueurs Switch (évidemment) pourront donc avoir accès via le Project xCloud (le futur service de streaming de jeux de Microsoft) à la ludothèque Xbox, du moins celle disponible sur le service Game Pass : ce qui comprends à l’heure actuelle plus de 200 jeux dont  la (quasi) totalité des jeux maison de l’américain.

Autre point intéressant, les sources de « jv.com » se refusent à répondre à la question concernant l’arrivée de jeu Nintendo sur Xbox. Il est intéressant de noter que ces sources n’ont pas cherché à nier non plus. Affaire à suivre…

 


Faisons le point.

Quels intérêts pour Microsoft/Nintendo et les joueurs ?


 

Survive-TOgether-Xbox-Sony

Certains fans de Xbox voient d’un très mauvais œil ce rapprochement. L’arrivée de « jeux Xbox » sur une machine concurrente est inquiétante, selon eux. En faisant cela, Microsoft ne « respecterait pas ses fans qui ont acheté une console Xbox », tout en s’inquiétant des ventes de Xbox qui s’écrouleraient de facto.

Théorie d’ailleurs partagée par les détracteurs de la marque américaine, qui se réjouissent de l’idée. Le champagne avait déjà coulé à flots lorsque Microsoft avait pris la décision de rendre ses jeux 1st party disponible sur PC Windows 10.

« Plus besoin de Xbox ! » pouvais-ton lire sur le net. Depuis, de l’eau à couler sous les ponts. Le résultat après quelques années ? Les ventes de hardware Xbox se portent bien et se paie même le luxe d’augmenter.

Pour nous, cette « analyse apocalyptique » de certains joueurs est biaisé et n’a que peu de sens.

« La guerre des consoles » fait encore rage dans l’esprit de certains. Et pour eux, la plateforme sur laquelle tourne un jeu est plus importante que le jeu en lui-même.

Surtout qu’il ne s’agit aucunement d’un changement de rôle pour Microsoft, qui « deviendrait » un éditeur tiers, loin de là.

Prenons un peu recul et essayons de comprendre a qui profite le crime :

 

Pour Microsoft :

phil-spencer-xbox-scorpio-1st-party-jrpg-e1490257401106

Les avantages sont nombreux. Microsoft sait que sa croissance sur le gaming n’est pas dû à la vente de son hardware. Cet élément reste néanmoins un point névralgique bien évidemment. Il s’agira alors pour l’entreprise de la clé de voûte de la stratégie Xbox.

  • Assez logiquement, la vente d’abonnement au Xbox Game Pass va augmenter. L’équation est simple et résumé on peut conclure que : Plus d’abonnés = plus de poids sur le marché et les possibilités d’investissement en sont accrues. Xbox se prépare clairement à une guerre de tranchés face à Google et Amazon (et d’autres encore…) Cette alliance avec Nintendo peut potentiellement devenir décisive.
  • Un public différent : même si certains (comme beaucoup dans l’équipe) possède les deux consoles, la vérité est que le public salon/portable est différent. Microsoft n’ira probablement jamais sur le segment des consoles nomade seul et pour autant il y a un public pour ce type de configuration. Public qui n’ira pas (à priori) sur console Xbox.
  • Le japon : le géant américain trouverait-il une solution à son problème avec le marché japonais ? Il n’y arrive pas et ce depuis le début de l’aventure Xbox. Ce n’est un scoop pour personne. En arrivant sur Switch, Xbox à une porte grande ouverte sur un public qui ne veux pas acheter son hardware. Et si l’on regarde certains marché européens qui peuvent avoir aussi du mal avec l’achat d’un hardware Xbox, il y aurait une carte à joué certaine.
  • Autre élément : Microsoft étends son infrastructure Azure sur des millions de nouvelles machines potentielles.

 

Pour Nintendo :

doug-bowser-1500x826.png

Les bénéfices pour Nintendo sont plus… opaques. Il faut dire que le deal entre les deux géants n’est pas connu en intégralité.

Cependant, on sait que Microsoft parlera de son Xbox Live, lors de la GDC de mars prochain. Plus précisément du Xbox Live sur iOS, Android… et Switch. On peut donc facilement imaginer que Nintendo puisse utiliser certains services et/ou infrastructures de Microsoft pour préparer l’avenir.

Les hypothèses peuvent être nombreuses. Et pourquoi pas un « Game Pass version Nintendo » en streaming via les serveurs de Microsoft  et disponible sur Switch et Xbox ?

Bref, à vous d’imaginer jusqu’où cela pourrait-il nous mener.

 

Pour les joueurs :

 

  • L’avantage pour les joueurs Xbox, tout d’abord : si vous êtes comme nous déjà abonné au Game Pass vous pourrez continuer votre partie d’Ori ou d’Halo Infinite dans votre lit, sans surcoût en toute logique. La Switch deviendrais une sorte de Xbox portable d’appoint. Pour toujours être dans l’écosystème.
  • Pour les autres joueurs, c’est une opportunité. Celle de découvrir des jeux qu’ils n’auraient jamais touché autrement. Combien de fois peut-on entendre des : « Ah ! J’aime bien Ori/Halo/Gears/Sea of Thieves (barrez les mentions inutiles), mais je vais pas acheter une console pour 2 jeux ».

Et c’est ici que le Game Pass rentre en scène. Avec les effets vertueux qu’on lui connait, dont entre autre : l’augmentation du nombre de jeux joués, du temps passé à jouer… et pourquoi pas servir d’un véritable tremplin vers la solution « clé de voûte » nommé Xbox One / Scarlet et ainsi jouir de la meilleur expérience possible ?

 

xbox-game-pass

 

Quoi qu’il en soit, la philosophie de Microsoft consiste à mettre le joueur au centre d’un écosystème. D’être présent là où le joueur souhaite jouer. Xbox, mobile, tablette, PC ou Switch… faite vos choix !